dimanche 15 août 2010

Balade près du Rhin 2

Beaucoup d'entre vous n'ont retenu de ma colère d'hier que le passage concernant les chiens. Je n'ai rien contre eux, je n'ai pas d'opinion, seulement une grande méfiance envers leurs supposés "maitres". Je déplore simplement qu'on transforme impunément une réserve naturelle en cacadrome...


Avant sa création en 1997, la Réserve naturelle du Delta de la Sauer était peu fréquentée : les paysans qui exploitaient les friches humides du Grosswoerth, les membres de la Ligue de Protection des Oiseaux qui y disposaient d'un observatoire, les pêcheurs qui se rendaient en vélo aux différents étangs (anciennes gravières) en empruntant la piste cyclable. Peu de véhicules motorisés traversaient les lieux : quelques tracteurs au moment de la fauche, la voiture de l'agent des Voies navigables qui inspecte les digues, l'estafette de la Gendarmerie. En hiver, les chevaux étaient amenés au pas sur leur pacage, les vans ne pénétraient pas dans la réserve.
Les gens du village fréquentaient peu les lieux : les moustiques étaient les rois! Ils y allaient parfois le dimanche pour voir le Rhin ou pêcher à l'un des étangs et, la plupart du temps, n'allaient pas plus loin que l'entrée pour nourrir les cygnes qui vivent près du pont qui enjambe la Sauer.


Dix ans plus tard, la réserve a été intégrée dans le réseau des lieux naturels protégés, Pamina Park (Palatinat, Alsace, Bade-Wurtemberg). La piste cyclable qui la traverse a été refaite : élargie, bitumée et  tout le tremblement!
Ça a attiré un nouveau public : les cyclistes en maillot colorés (ceux qui ne se dopent qu'à la bière), les rollers, les joggeuses pour lesquels il a fallu raser de près le talus des digues parce que l'herbe qui chatouillait leurs mollets rasés. Il faut bien faucher de temps en temps mais, comme il faut occuper le gars qui pilote le tracteur, on ratiboise en pleine floraison (quand l'herbe chatouille).
Les pêcheurs "allemands" ont également débarqué. Pour pêcher outre-Rhin, il faut un permis qui comprend une épreuve écrite. On a donc récupéré les "allemands" d'origine russe, turque, etc... qui parlent mais n'écrivent pas l'allemand, pêcheurs courtois et discrets certes mais qui traversent la réserve en voiture. Ils n'empruntent pas la piste cyclable mais les chemins - pas prévus pour ce type de circulation - qu'ils élargissent en une double voie, massacrant la faune et la flore.
On a aussi des abrutis qui viennent jouer avec leurs avions télécommandés, génial en plein dans une zone refuge ornithologique, classée Natura 2000 et tout le toutim!



J'allais oublier les chiens!
En Allemagne, les possesseurs d'un chien payent une taxe "Hundesteuer" dont le montant varie selon les Landers. Et les chiens doivent faire leurs besoin là où c'est permis, certainement pas dans une réserve naturelle où l'amende est salée (avec en sus une majoration de la taxe l'année suivante).
Ce qui a finit par convaincre les "maitres" allemands qu'il valait mieux faire ses déjections en France où le code rural et la réglementation sont rarement appliqués. Et beaucoup d'Alsaciens leur ont emboité le pas : si les Allemands le font, pourquoi pas nous!
J'oublie par lassitude les amateurs de bière qui sèment leurs boites vides et tous ces braves gens qui confondent friche et déchetterie. J'oublie les chiens lâchés loin devant leur maitre qui viennent aboyer, effrayer les oiseaux, vous flairer les miches. J'oublie les vététistes dont le jeu consiste à percuter les badauds comme de simples quilles.
Pardonnez mon humeur! J'ai fait peu de photos ici cette année, moins que l'année dernière, et beaucoup plus que l'année prochaine...

10 commentaires:

  1. Hello Darthmagus,
    J'ai suivi ton billet d'hier, et je partage ta colère. "Ma" campagne abrite plusieurs (petites) zones protégées (sous différents statuts: natura 2000, réserve naturelle...). Je comprends de mieux en mieux et approuve à 100% la "politique" des bénévoles les gèrent (dont souvent la LPO): ne pas entretenir, ne pas promouvoir ces zones, laisser des troncs d'arbre couchés en travers des chemins pour bloquer les VTT et surtout, les quads... A croire que le beau, l'espace naturel sauvage et serein, ne peut survivre que dans la confidentialité. C'est lamentable, mais je crois que c'est hélas la triste réalité.
    Et même dans ces conditions, les outrages sont là: pas de déjections canines ni trop de vestiges de pique-nique, mais des déchets plus toxiques encore: huile de tronçonneuse, etc... laissés par les forestiers. Déplorable, et oui, il y a franchement de quoi se mettre en colère!
    Je te souhaite un bon dimanche malgré tout, sous une triste pluie d'automne en plein mois d'aout. Y'a plus de saison...

    RépondreSupprimer
  2. Nous sommes bien d'accord!
    J'admire ton courage à mettre en mots cette colère sur ton blog!
    D'autant que seul on ne peut rien faire contre cette bêtise, que regarder impuissant l'évolution dramatique de ces invasions intempestives dans les milieux soit-disant "protégés"!
    Nous étouffons notre planète, reste à savoir combien de temps il reste à l'humanité...
    Bon dimanche quand même, tu es toujours bienvenu ici pour prendre quelques photos! :)

    RépondreSupprimer
  3. Tout a été dit et je partage vos dires à tous les 3. Pour ma part, cela fait des années que j'évite de fréquenter de tels endroits, afin de profiter pleinement de mes sorties. Auparavant, je choisisais des horaires et périodes où ces endroits n'étaient que peu fréquentés, mais on est bien vite limité. Malgré tout - Bonne journée à tous !

    RépondreSupprimer
  4. Hello, tout cela est navrant, je suis d'accord avec toi. Notre belle planète appartient aussi aux abrutis... malheureusement. J'espère que tu retrouveras vite ta bonne humeur et ton sourire.
    Bon dimanche Bizz Pinky

    RépondreSupprimer
  5. Salut,
    Je partage ta colère pour avoir aussi été témoin de la bêtise et le non-respect humain... Il m'est arrivé plusieurs fois de faire des photos dans des zones sensées être protégées et voir ces fameux maitres de chien lancer des bâtons au milieu des oiseaux pour que leur chien aille le chercher!!!
    Je pense que c'est un problème d'éducation et de communication (peut être aussi de sanctions, je ne me gène pas pour dénoncer ces gens!!!)...
    Revenons à ce qui nous amènes sur ton blog, tu as publié de bien belles photos en mon absence! bravo pour ces posts magnifiques!

    RépondreSupprimer
  6. Pour ca, je me trouve bien au Japon, faut avouer.....les maitres ramassent (pratiquement) toujours, et ne lachent jamais leur chien quand ca risque de derranger qqun.
    Je crois que c'est ca en France qui avait fait que j'avais peur des chiens, alors que maintenant !!!
    Bon dimanche Darthmagus !
    Bisous de Flo.

    RépondreSupprimer
  7. Un oeil me regarde sur la deuxième photo oh!!oh!!
    Beau cliché, bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  8. c'est un difficile dilemene que la transformatiion d'une zone en anonyme
    mais riche qu'en classée mais aprés surexploité par n'importe qui , le probléme est que si elle reste anonyme tous et n'importe quoi risque d'être fait aussi , il faut classer mais avec des obligations et des moyens pour protéger , classer une zone ne doit pas en faire un site touristique justement mais un site réservé et controlé par des acteurs autre que economique
    je me dit que j'ai des petits coins que j'aimerais voir classés , mais je me dis aussi que si cela était fait cela n'attirerais pas obligatoirement les bonnes personnes
    le probleme est que si on ne fait rien dans quelques années la question risque de ne plus se poser , vu la vitesse de détérioration de ces sites ...

    RépondreSupprimer
  9. @Laurent: Je ne mets pas en cause les gestionnaires et les acteurs du site. Ils n'ont pas les moyens et doivent faire des choix. Ils ne sont pas là pour faire la police dans la réserve. Ce qui m'attriste c'est l'incivilité, la bêtise, la paresse et la mauvaise foi des usagers de la réserve...

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour, je suis instructeur canin (moniteur club) et suis...entièrement d'accord avec vous. Le chien n'est jamais en faute,le maître toujours. Le chien est un animal réagissant suivant son instinct et le maître a la possibilité de l'éduquer dans un centre agréé (et bénévole)et d'apprendre les règles de base du comportement en société quand on a la responsabilité d'un chien (hé oui, on doit d'abord éduquer le maître!!!)Magnifique votre blog !

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !