jeudi 19 août 2010

Dark rainy day

Dark rainy day

Ils sont partis.
Ils ont quitté les plages et les places, les terrasses et les labours.
Ils ont disparu, laissant la poussière s'engouffrer sur leurs pas.
Ils sont partis.
Et les villes qu'ils avaient multipliées sont les antres de l'ombre et du vent.
Et les ventres qu'ils avaient possédés sont des pistes à nouveau secrètes.

Ils sont partis.
Ils ont quitté les plages et les places, les terrasses et les labours.
Ils ont disparu, laissant la poussière s'engouffrer sur leurs pas.
Ils sont partis.
Et les villes qu'ils avaient brulées sont ruines d'ombres et de vents.
Et les ventres qu'ils avaient étouffés sont des pistes d'os et de cendres.
Ils sont partis.
Ils ont disparu, laissant la mort s'engouffrer sur leurs pas...

6 commentaires:

  1. Une ambiance de fin du monde ... superbement imagée.

    RépondreSupprimer
  2. WOW, en pleine science fiction!
    Aïe... qui sait!!
    Je ne veux pas savoir!!!
    Amitiés, Phil!

    RépondreSupprimer
  3. Beauté sombre comme dans certains rêves @+

    RépondreSupprimer
  4. Brrrrrr.... Pas envie d'y rester dans cette ville... j'en ai les frissons.

    RépondreSupprimer
  5. Ça me fait penser à un film, mais lequel ?...

    RépondreSupprimer
  6. Le texte est vraiment superbe : très belles émotion en demi-teinte saudade... Et l'illustration me souffle.

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !