lundi 9 août 2010

En leur domaine


Dans les petites prairies des bords du Rhin, sur les talus des digues, les fleurs d'aout m'attirent moins qu'au printemps. Moins colorées, la lumière même semble les négliger.
Les papillons se soucient peu de mes impressions. Vives ou ternes, les fleurs leur appartiennent.

8 commentaires:

  1. Oh ! la fleur de plantain et le papillon ! Que de délicatesse en ce début de semaine ! Merci !

    RépondreSupprimer
  2. Wow!!
    Ta seconde photo est un vrai bijou!
    SU-BLIME!

    J'aime beaucoup tes séries: ils nous fascinent toujours ces petits bleus!!
    bonne journée, Phil!

    RépondreSupprimer
  3. Superbe, magnifique , de toute beauté.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  4. La 3ème me plaît beaucoup !

    RépondreSupprimer
  5. Je viens te dire aurevoir phil bisou

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !