dimanche 29 août 2010

La sentinelle du Rhin


Parfois les papillons semblent me regarder, me surveiller du coin de l'oeil, guetter et redouter le moindre de mes mouvements. J'ai alors quelques secondes pour les capter, pour essayer qu'ils deviennent autre chose qu'un souvenir ou un joli bouquet de couleurs numériques. Mais les jolis souvenirs font-ils de bonnes photos? Rarement. Les papillons sont nets mais ils ne me racontent plus rien. En choisissant un autre cadre, une autre lumière, peut-être aurais-je obtenu autre chose... comme le début d'une histoire.

Le début d'une histoire, c'est ce que je vois avec cette fourmi sur la fleur de carotte sauvage. Ce n'est sans doute pas une photo inoubliable mais elle me raconte une histoire. Le Désert des Tartares dans une prairie des rives du Rhin. Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir? dans la fourmilière. Un truc dans le genre... Ce n'est pas facile d'expliquer l'insatisfaction, ce vers quoi j'aimerais aller...

La sentinelle du Rhin

9 commentaires:

  1. Bonsoir Phil tres beau ton texte
    Pour moi les souvenirs font mal donc les photos encore plus. Que faire je viens de lire ton texte et vois tu je me sens triste ce soir. je pense à lui oui encore mon père celui que j'ai aimé si tard je pense et celui qui est parti sans savoir.
    mais je ne peux pas et ne peu plus revenir en arriere.
    Voilà ce que je ressens en lisant tes superbes lignes. mais je vois également tes photos pour moi elles sont si belles. des souvenirs de plus pour toi
    Merci et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  2. je suis désolée mais pour moi les souvenirs font bien mal

    RépondreSupprimer
  3. Ah... lovely... beautiful photos!

    Kisses.

    RépondreSupprimer
  4. Oui, d'accord avec toi. Les photos les plus réussies techniquement ne sont pas toujours mes préférées. J'en garde beaucoup qui me parlent plus ... mais que je ne montre pas.
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  5. une photo raconte toujours une histoire , et la premiere histoire est l'histoire de ton admiration pour ce que tu met en image , quelques fois la photo raconte aussi ton sentiment de déception face a ce que tu vois , elle est souvent le reflet des états d'ames du photographe ...

    RépondreSupprimer
  6. Son auteur et celui qui la regarde peuvent tout y voir dans une image!
    Question d'état d'âme au moment même!!
    Dans les tiennes, c'est l'intensité exceptionnelle de ces tons de vert qui retient chaque fois mon attention, surtout dans la première!
    Une grande profondeur de .... tout!!
    Bonne journée, Phil, patiente encore un peiti sou! le soleil s'achemine vers ta région!!

    RépondreSupprimer
  7. Parfois on se sent tout petite en regardant une fourmi! Dire que les insectes sont sur la planète depuis si longtemps, se sont adaptés à tous les climats et leurs changements! Regarder la Terre et ses petits occupants, réfléchir à ce que nous en faisons...
    Voir tes belles images , partager avec les autres les beautés de nos petits coins favoris, donne un peu de sens à l'aube d'une nouevelle journée!

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !