mercredi 1 septembre 2010

Dans l'herbe humide


Au loin des corneilles raillent
Le chant monotone du pic.
Bercés par le vent,
Les papillons rêvent encore
De la lumière de l'Est.
Ils s'éveillent,
Ouvrent leurs ailes comme des panneaux solaires
Captent les premières chaleurs.
Leurs écailles débarrassées de la rosée
Commencent à briller.
Accroupi,
Agenouillé,
Presque en prière,
Le souffle coupé,
Objectif immobile,
Je m'émerveille dans l'herbe humide...

9 commentaires:

  1. Très belle ambiance! Le contrejour et la seconde photo en particulier expriment vraiment cette douce lumière qui n'est plus d'été et pas encore tout à fait d'automne.

    RépondreSupprimer
  2. ça te va plutôt bien d'être les genoux dans la rosée, très belle série

    RépondreSupprimer
  3. Un charme fou, j'adore ! bonne journée, amitiés, Corinne

    RépondreSupprimer
  4. Très belle série, lumière et décor top !

    RépondreSupprimer
  5. J'adore encore ces photos PHIL de la beauté chez toi et ces beaux papillons comment ne pas craquer
    Merci

    RépondreSupprimer
  6. Comme c'est joli!
    Chaque image nous apporte, avec son atmosphère qui lui est propre, son plein de poésie en plus d'un texte parlant si bien de l'admiration que nous ressentons tous au moment où l'on découvre ce qui deviendra un petit tableau!
    Bravo, Dart, tu t'es surpassé!

    RépondreSupprimer
  7. Vraiment TROP BEAU ; de vrais tableaux d'artiste !

    RépondreSupprimer
  8. une belle série et une belle diversité d'espèces

    RépondreSupprimer
  9. Toujours beaucoup de douceur dans ces images ! Bravo Philippe !

    Cdt,
    Jma

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !