mercredi 19 janvier 2011

Poèsie municipale

Bergeronnette grise

J'aime lire le nom des rues.
Rue Emile Godet, instituteur.
Parfois on reconnait la couleur politique dominante du village à son square Salvador Allende régulièrement fleuri. Curieusement, il n'y a pas d'impasse Augusto Pinochet. Le boulevard Jean Jaurès est souvent proche de la Place de La République et de la Rue de la Paix. Qu'on soit rouge ou bleu, c'est comme une géographie intime qui permet de se repérer dans la ville.
Pour ne fâcher personne, on baptise désormais les nouvelles rues de nom de fleurs, d'oiseaux.
Les cités pavillonnaires et les lotissements ignorent les grands hommes, leurs faits d'armes ou leurs découvertes. Les rues du 1er lotissement ont des noms d'oiseaux, les rues du 2è des noms de poissons, les rues du dernier des noms de fleurs.
Toujours pour ne froisser personne, on ignore les pissenlits et les betteraves, les requins et les poulpes, les moineaux et les pingouins. Qui a établi cette hiérarchie, cet ostracisme municipal qui privilégie des espèces au détriment d'autres ? C'est un mystère... Un mystère qui se répète de village en village. On ne trouve aucune directive ministérielle pour expliquer le phénomène. Rien dans le Code Rural.
Rue des Aigles. Rue des Perches. Rue des Roses.
Où sont les aigles quand ne chantent que les coqs et les merles ? Il n'y a pas d'aigles ici, une colonie de milans, des buses, des éperviers et des faucons qui ne donnent leur nom à aucune rue. Pourquoi avoir choisi un rapace qu'on ne rencontrera jamais ici ? La part du rêve peut-être...
Parfois je suis surpris de découvrir une Place des Pies fréquentée par des pies : quelle mouche a piqué l'édile le jour où il a nommé l'endroit ? Un besoin de transparence ? L'envie de dire toute la vérité ? L'honnêteté ?
Rue de Niederroedern.
Au moins on sait où l'on va. Arrivé à Niederrodern, on arrive rue de Bellac. Bon, on aurait du arriver rue de Schaffhouse comme avant-guerre, mais elle a été renommé en l'honneur des habitants du village de Haute-Vienne qui ont accueilli leurs grands-parents à l'issue de l'exode de 1939. Ça du sens.
Beaucoup de villages alsaciens témoignent ainsi de leur reconnaissance. Ce n'était pas le cas dans mon petit village picard où on a oublié les paysans de la Mayenne...
Grand Rue, Place d'Armes, Rue des Juifs, Rue Neuve, Rue de la Gare cèdent la place à la Rue des Alouettes, Rue des Ablettes, Rue des Tulipes...
Ne pas confondre "200 mètres à gauche après le carrefour" avec "200 mètres à gauche après Carrefour". On se repère comme on peut. On s'abonne au GPS parce qu'on est perdu dans les lotissements qui se ressemblent près de zones commerciales qui se ressemblent toutes. Miracle du satellite qui permet de ne pas périr cramoisi de colère à 200 mètres du but!
Je crois qu'on devrait permettre aux habitants de renommer les rues après usage. Oublier la Rue de la Gare tandis que tout le monde se repère à l'enseigne du Cheval Noir. Et si ça change de propriétaire ? L'auberge porte ce nom depuis 300 ans mais on garde Rue de la Gare alors qu'il n'y a plus de gare et de voie ferrée.
Il y a parfois des noms de rues impossibles à trouver. Rue des Six fesses. Tout le monde savait où trouver la mère et ses deux filles accortes. Le nom officiel ne disait rien à personne et l'égaré repartait bredouille et assoiffé. On a depuis changé le nom officiel pour un plus évocateur Rue des Écoles. On sait où on met les pieds. Plus personne ne réclame les Six fesses et si d'aventure cela arrivait on serait bien en peine de lui indiquer l'allée du cimetière où elles reposent...

23 commentaires:

  1. il est beau ton oiseau tu sais filou
    il a l'air bien en plus bisou

    RépondreSupprimer
  2. SYMPA encore ton texte j'aime te lire et tu sais si bien raconter la vie.
    OUI je suis d'accord avec toi changer le noms des rues car je préfére lire rue de l'oiseau joyeux à la gare du nord. Mais je me demande si cela va enfin changer.
    OU faire des panneaux avec des fleurs des oiseaux et surtout de la couleur c'est necessaire.
    >Ces panneaux sont tellement moches.
    Une belle photo que cet oiseau que je regarde attentivement chez toi PHI.

    Je te souhaite une bonne journée PHIL et si tu le désire faisons nos panneaux alors BISOU

    RépondreSupprimer
  3. Une bien belle harmonie dans ta photo.Intéressant toute cette histoire de rues.Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  4. Je regrette aussi ces appellation de rues qui ne signifient plus rien...Assez de ces rues de fleurs, d'oiseaux et d'arbres ! Désormais tout se doit d'être politiquement correct, aseptisé, pour convenir à tous...Et s'il n'y avait que les noms de rues, mais les centres villes se ressembleront bientôt tous avec leurs enseignes identiques...Quel dommage de ne pas préserver les particularités et l'histoire de chaque ville ou village, qui en faisaient un lieu unique!

    RépondreSupprimer
  5. elle est trop belle tu sais la chance d'en voir

    RépondreSupprimer
  6. Quelle aventure ; du coup je me suis perdue ! :-)
    Elle est sympa ta petite Bergeronnette grise !

    RépondreSupprimer
  7. Bravo!
    Voilà un point tout à fait intéressant, et dit avec ta pointe d'ail... heu, de sel... mais non... d'humour habituel!
    Ca me rappelle la ville-aux-Dames, tout près de Tours: La ville n'a que des noms de rues ayant trait à une dame célèbre:
    L'avenue Jeanne d'Arc, rue Sarah Bernardt, Diane de Poitiers, Laure de Balzac, etc...
    Ca mériterait aussi un développement!!!!
    Bonne soirée, Darth!!

    RépondreSupprimer
  8. J'habite une rue des Pommmiers ... où le seul arbre qui restait lors de la construction dudit quartier était un ... cerisier - abattu, comme il se doit, depuis ! La commune a choisi des noms d'arbres, de fleurs, comme la commune d'à côté, et encore l'autre, un peu plus loin. Super pour obtenir un taxi !!! C'est nul, tu as raison !

    RépondreSupprimer
  9. Elle est belle ta bergeronnette et heureusement qu'il y a parfois des noms d'oiseaux dans ceratins quartiers et de fleurs dans d'autres.C'est déjà un premier repérage quand on cherche.(Je date d'avant le Gps)

    Nous étions il y a peu , baie des fourmis , un endroit au nom très terre à terre pour une zone très huppée où les propios sont des Sarl ou Sci!!
    Mais j'aime bien Pointe rompa talon ( on se rompt aussi le cou!)ou alors le quai Rauba capeu, qui signifie voleur de chapeau,...le voleur c'est le vent qui souffle fort en cet endroit.

    RépondreSupprimer
  10. Quelle jolie petite bergeronnette!...
    Elle me rappelle un joli souvenir. Un jour, il y a déjà quelques années, une petite bergeronnette était venu s'assommer contre la vitre de notre baie vitrée. Nous l'avons soignée, nous lui avons donné à boire, nous l'avons tenue et réchauffée dans nos mains, et elle a pu enfin s'envoler. Le lendemain, tandis que nous étions à table, une petite bergeronnette est venue taper avec son bec à la vitre de la fenêtre. Nous avons aimé penser que c'était la même qui venait nous faire un petit coucou et nous dire merci... (sourire)
    Belle fin de soirée à toi, Philippe.

    RépondreSupprimer
  11. J'ai tourné dans toutes tes rues pas après pas et je me suis perdu.... Heureusement il y a eu cette reposante accalmie près de cette jolie bergeronnette.

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour PHILOU
    OUI elle est bien belle.
    Je pense que toi
    aussi tu aimes la regarde.
    Ce matin il y avait je ne sais combien d'oiseaux qui dansaient dans le ciel.
    Je n'avais pas mon APN mais si tu savais
    c'etait magnifique.
    Comme un effet vague mais avec ces oiseaux. Hélas je ne porte pas tj mon APN dans ma voiture. Mais je vais y songer il le faut.
    BISOU PHILOU!!!!

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Philou

    Grace à toi le nom des oiseaux n'aura plus aucun secret pour nous.
    Bonne journée Philou et merci !!!

    RépondreSupprimer
  14. FILOU bonsoir je vais faire les devoir encore

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour Philippe, je n'avais jamais pensé à cela, merci je regarderai mieux le nom des rues dans certaines villes maintenant ! bonne journée, amitiés, Corinne

    RépondreSupprimer
  16. COUCOU
    Je viens de demander à la lune si le soleil sera là.
    Je regarde encore la lune et là je me sens si bien.
    Merci pour toutes les lignes sur mon petit blog.
    BISOU

    RépondreSupprimer
  17. Avec un guide touristique dans son bel uniforme :-) !

    Cdt,
    Jma

    RépondreSupprimer
  18. PHIL bonjour j'étais en train de prendre un rouge gorge mais je vais essayer de regler mon APN car mes photos bof pas superbe encore. Mais il fait si froid que je caille trop. Je vais faire le repas ensuite je vais de nouveau essayer
    BISOU

    RépondreSupprimer
  19. Tiens, le meme zozio que chez Flo...une bergeronette ?

    BON WEEK-END !

    RépondreSupprimer
  20. Je viens de lire ce texte Phil. Tout simplement génial. Je ne pourrai plus jamais regarder le nom d'une rue sans penser à ton article et je réfléchirai un plus sur l'origine du nom choisi. J'ai vraiment bien aimé cet article. Belle semaine

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !