mardi 22 mars 2011

Année internationale de la forêt

Saules tronçonnés en mars 2011

Il parait que 2011 est l'Année internationale de la forêt.
Mais cela ne semble pas être l'Année des arbres.
Les saules qui accueillaient le visiteur du Delta de la Sauer à l'entrée du Grosswoerth ont été abattus.

Saules en janvier 2011

Je les aimais bien ces saules. Je les ai souvent photographiés. Récemment en janvier encore.
Je n'ai pas pu aller plus loin cet après-midi.
Je ne sais pas pourquoi on a abattu ces arbres qui ne menaçaient personne, qui n'étaient sur le passage d'aucun piéton. Mais il faut croire que des arbres n'ont pas nécessairement leur place dans une réserve naturelle.
C'est incompréhensible et je n'ai pas envie de comprendre pourquoi on a tronçonné des saules qui avaient encore des années à vivre. C'est sans doute de la gestion raisonnée ou une ânerie à la mode du même tonneau. On ne fait rien pour empêcher la circulation des véhicules dans la réserve mais on éradique, on zigouille le vivant. Voilà le monde qu'on nous promet : "Tu es vieux, tu ne sers à rien, on t'élimine!"

A lire aussi :
Vent froid
Un ami

21 commentaires:

  1. PHIL bonjour
    je vais laisser flo à son bus pour son tournoi puis je passe regarder et lire ton texte bise

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Philippe, tu viens de faire une constatation que je 'ai eu aussi dans bien des domaines, c'est honteux. Par exemple j'ai vu au bord des routes des centaines d'arbres presque centenaires abattus puis ils en ont replanté ensuite à 1 m derrière soit disant pour protéger les automobilistes, un rail de sécurité aurait je pense été préférable et peut-être moins cher ! enfin c'est ainsi. Très bonne journée, amitiés, Corinne

    RépondreSupprimer
  3. L'homme a toujours craint que les arbres lui fassent de l'ombre...
    Une journée de l'arbre par ci, une année internationale par là . Serait-ce pour se donner bonne conscience ?

    RépondreSupprimer
  4. Oui, j'ai mal coeur pour tes arbres; nous en avons planté plusieurs saules, mais quelle petite goutte devant tout ce gâchis...
    Cette "logique" doit partir du même principe que l'éradication des oiseaux qui meurent par dizaine de milliers aux USA, et la vie marine dont les grands poissons et mammifères qui sont particulièrement visés.
    Comme s'il y avait une volonté d'éradiquer le monde vivant! Je me demande comment nous ferons quand les abeilles auront disparu et que les océans ne pourront plus nous nourrir...
    Vive Monsanto, vive McDonald!
    J'ai des envies de meurtres en ce moment..:(

    RépondreSupprimer
  5. l'arbre....une grande métaphore!!!!on ne se lkasse pas de les regarder..seul ou en groupe..en ligne et rangés ou indisciplinés,contenus par les coupes ou totalement sauvage,chacun nous interpelle magnifiquement...!!
    auprès de mon arbre......
    voici de magnifiques photos qui donnent à reflexion

    RépondreSupprimer
  6. Et oui j'aime aussi tes saules PHIL.
    PUIS ta première photo est bien triste ainsi. Je veux moi aussi le voir vivre et le regarder .
    Tu sais c'est tj avec beaucoup de peine que je coupe des arbres mais quand il le faut il le faut surement.
    Mais c'est trop triste je trouve.J'aime les arbres et je les regarde souvent.ILs étaient là bien avant moi donc je dois faire une place pour tous ces arbres*
    Merci pour ton post de ce matin
    et aimons les saules comme tu les aime PHIL
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  7. Moins d'arbres, plus de goudrons, et ensuite on s'étonne des inondations...
    C'est triste, pour ne pas dire scandaleux...
    Bisous Phil.

    RépondreSupprimer
  8. je pense qu'ils ont ce que l'on appel
    été buché , on coupe les branches , pour une repousse , ici on fait cela pour les frênes ce qui donne les frêne tetard , tes saules reprendront vite une allure correcte si l'eau ne manque pas aux pieds, mais il est vrai que cela redemandera un certain temps

    RépondreSupprimer
  9. Oui je pense que Laubaine a raison ; sinon ils n'auraient pas laissé les pieds ! Lorsqu'un saule vieillit et porte de trop grandes et lourdes branches, il devient fragile sous les rafales du vent et cela briserait le fût devenu parfois creux. Ne t'inquiètes pas, je pense que dans quelques semaines il reverdira et fera de nouvelles branches ; ça pousse bien un saule ! Si je devais avoir tort, cela serait invraisemblable pour un tel endroit !!

    RépondreSupprimer
  10. Oui, je me rappelle les avoir vu chez toi, ces saules, avant qu'on ne les coupe... mais ce que dit Chrisimages est plutôt rassurant. Peut-être leur a-t-on fait juste une coupe? Je le souhaite, en tous cas.
    Bonne fin de soirée à toi, Philippe.

    RépondreSupprimer
  11. Je pense comme Laurent qu'il s'agit d'une coupe "têtard" ... enfin, je l'espère ... coupe qui est une vieille tradition agricole. Donnes nous de leur nouvelle pour confirmer ou non notre pressenti.

    Cdt,
    Jma

    RépondreSupprimer
  12. Petit bonjour je te donne du soleil si tu le désires bise

    RépondreSupprimer
  13. J'aime parler aux arbres où leur force me donne du rêve ...

    RépondreSupprimer
  14. on ne peut que penser aux indiens et à leur sagesse :
    "Lorsque l'homme aura coupé le dernier arbre,
    pollué la
    dernière goutte d'eau, tué le dernier animal
    et pêché le
    dernier poisson, alors, il se rendra
    compte que l'argent n'est pas comestible."
    révoltant! ....devant toutes ces inepties quotidiennes! je n'arrive même plus à réagir...

    RépondreSupprimer
  15. Il est vrai que cela donne un tableau nu surtout que le premier saule était magnifique !
    Voilà, c'est qu'ils ont subi la coupe têtard, ils vont très vite reprendre du poil de la bête, sûr cela demandera quand même de nombreuses années avant de redevenir aussi magnifique mais peut être le seront ils encore plus car fortifiés! Je trouve bien plus grave le tableau que l'on voit le long de la digue du Rhin entre Munchhausen et Mothern, tout a été tellement dénudé et des arbres sains à vue d'oeil ont été enlevés(J'en ai pris des photos après les coupes)mais bon...
    Il y a une trentaine d'années, il y avait des vanneaux huppés au Grosswoerth, évidemment, il y avait encore des cultures...
    Les chevaux c'est bien beau, mais ils piétinent également pas mal, plus de repousses de certaines fleurs et plantes...
    Quant aux véhicules , je préfère personnellement rencontrer un véhicule roulant au pas, qu'un groupe de personnes hurlant dans la nature ! De quoi faire fuir les chevreuils et autres.
    Si tout un chacun était respectueux de certaines règles de base dictées par le bon sens, il n' y aurait pas beaucoup de problèmes.
    Point également que je soulève personnellement, mettre des panneaux d'interdiction par ci par là et tolérer que l'on nourrisse au pain les cygnes, canards, oies, ouettes, bof tout ce qui n'est pas basse cour, même que cela puisse amuser les petits et grands enfants, ce n'est en rien rendre service à la nature et est en complète contradiction par rapport à la bonne existence d'une réserve naturelle.
    Je suis sûre que vous serez de mon avis. J'ai certainement dû vous croiser car je suis du coin.

    RépondreSupprimer
  16. Merci Chantal pour votre commentaire et vos précisions.
    Il y a eu également des coupes spectaculaires le long du canal de décharge de la Moder, c'était assez sauvage, c'est devenu triste et moche. J'avoue ne pas toujours comprendre la "gestion" des espaces naturels par les autorités compétentes... Je n'ai pas vraiment envie que les réserves ressemblent à des jardins.
    Quand aux panneaux que vous évoquez, c'est de l'argent gâché puisqu'on permet tout ce que les pictogrammes interdisent...
    A bientôt!

    RépondreSupprimer
  17. Nous ne sommes pas seulement du même coin, mais nous sommes concitoyens, je viens de le constater!De plus presque le même nom de blog!
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !