dimanche 26 juin 2011

Aravis 2

Aravis

En admirant les Aravis, je perçois le temps.
Un temps géologique si lointain où je n'étais rien et qui a vu ces montagnes sortir de terre, résurgences plissées, pliées, torturées, penchées. J'ai peine à imaginer la puissance des séismes qui en ont accouché!
Un temps plus proche, humain qui voit ses roches s'effriter, partir en éboulis, composer avec la végétation des tableaux étonnants. Parfois l'herbe et les sapins épousent les pierriers. Tandis qu'à deux pas, le minéral domine, repousse l'herbe.

Aravis

Aravis

Aravis

A voir ou à revoir :
Aravis 1

7 commentaires:

  1. Phil bonjour
    OUI ces photos sont très belles ces roches sont immenses mais elles sont là devant moi.
    Le paysage est grandiose.
    J'aime beaucoup les ces minéraux mais j'aime aussi ton texte.
    Merci à toi et bon dimanche

    RépondreSupprimer
  2. Je suis contente si tu as du soleil c'est superbe pour ta région
    bise

    RépondreSupprimer
  3. La géologie est un sujet passionnant!
    Voir ces roches alignées en travers laisse imaginer les perturbations qui se sont produites depuis la nuit des temps!
    Très beau reportage!!
    Mes amitiés, Darth!

    RépondreSupprimer
  4. c'est magnifique de lire les paysages par les roches; toute l'histoire inscrite dans ces couches! Il y a des lieux où l'on passe parfois où j'aimerais avoir les connaissances du géologues.
    à bientôt Phil :)

    RépondreSupprimer
  5. Dans ton beau jardin, là où l'herbe et les sapins épousent les pierriers, y a-t-il aussi des papillons ?

    RépondreSupprimer
  6. @Chris : Des papillons et des orchis, oui :)

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !