mardi 30 août 2011

Colchiques

Colchiques

Je ne savais pas quoi raconter sur les colchiques photographiées en lisière de foret il y a une dizaine de jours.

"Colchiques dans les prés
Fleurissent, fleurissent
Colchiques dans les prés
C'est la fin de l'été"

Je me suis vaguement rappelé le premier couplet de la chanson apprise enfant et j'ai cherché la suite. Grâce à l'ami Google, j'ai découvert que Francis Cabrel était crédité des paroles d'une chanson écrite 10 ans avant sa naissance(!) par Jacqueline Debatte (Francine Cockenpot, parfois citée, étant la compositrice).
Je n'ai rien contre les bardes à moustaches mais j'ai l'impression que beaucoup de sites de référence cités par Google ne sont pas des références!
Je rale, je rale, persuadé que dans moins de 50 ans "Colchiques dans les prés", interprétée par Joan Baez en 1982 lors de la soirée d'anniversaire du Leader Maximo Fidel Castro dont elle est la soeur, sera considérée comme l'oeuvre majeure de Leonard Cohen...

Colchique

Colchique

A voir ou à revoir :
Au bord des chemins
Coquelicots

16 commentaires:

  1. Ne râle plus : va voir les colchiques ... c'est de la nostalgie lumineuse : le reste n'a pas d'importance ... et bonne journée !

    RépondreSupprimer
  2. Mauvais signe ! Ils annoncent l'automne.

    RépondreSupprimer
  3. ... et les colchiques s'appelleront crocus... Au temps de l'oubli, Google se disputera la part du dernier lion en captivité avec la déesse wikipédia. Et nous? Nous surferons à en perdre la tête!
    Belle journée ;-)

    RépondreSupprimer
  4. PHil bonjour et merci car j'adore ces fleurs cette couleur Mais cette fleur est dangereuse, elle contient un poison violent : la colchicine. Ce poison est violent car une infime quantité peut être dangereuse
    C’est pourquoi,si tu touche cette fleur
    Pense à bien te laver les mains
    Mais je ne crois pas que tu t'amuses à les toucher donc tout va bien ici
    Très belles photos
    BON LUNDI

    RépondreSupprimer
  5. Mais elles sont belle je ne connai pas ces fleurs FILOU

    RépondreSupprimer
  6. J'aime beaucoup la dernière, une lumière jaillissant de l'ombre ! Encore bonne journée Philippe ! :)

    RépondreSupprimer
  7. Restera , à chaque fin d'été, l'émerveillement devant la fleur! Le meilleur!

    RépondreSupprimer
  8. DSL BON MARDI je pense que je dois encore prendre du repos BISOu

    RépondreSupprimer
  9. Superbe surtout la dernière que j'aime beaucoup et merci à toi pour la chanson, je vais lðavoir dans la tête toute la nuit ;-)

    RépondreSupprimer
  10. Des mots rigolos et des jolies photos; bien sympa ce billet!

    RépondreSupprimer
  11. Contrairement à ce que dit Cathy (qui me pardonnera de bon cœur, j'en suis sûre!), nous ne surferons plus librement dans quelques années!
    Tout est fait pour que nous perdions un peu plus de liberté chaque jour!
    Mais trêve de pessimisme, colchiques ou crocus ne sont pas encore apparus chez moi...
    Jolies photos, Darth!!
    Mes amitiés!

    RépondreSupprimer
  12. Elles sont superbes ces colchiques , j'espère qu'elle sont précoces et ne sonne pas encore la fin de l'été ,entre l'auteur ou l'interprète peu importe c'est l'air qu'elles nous rappellent qui me fait du bien :)de belles image merci au net de permettre de les partager :)

    RépondreSupprimer
  13. De belles images d'une fleur pas évidente à mettre en valeur ...

    Cdt,
    Jma

    RépondreSupprimer
  14. C'est la chanson qui me trotte dans la tête depuis que j'ai vu les premières, il y a déjà deux semaines. Très belles photos qui les mettent en valeur.
    Merci de ton passage en mon absence :)

    RépondreSupprimer
  15. J'avais envie de cueillir un colchique, c'est chez toi que je me suis aussitôt rendue, certaine de trouver exactement ce que j'avais en tête.
    Je suis fière de mettre ton talent, la qualité de ta photo à l'honneur sur mon blog ce matin... une manière pour moi de te remercier pour le plaisir que j'éprouve à suivre le tien.
    Bon automne,cher Philippe :)

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !