lundi 21 novembre 2011

Pres du Col d'Entreroches

On m'a souvent demandé comment je construisais mes paysages de synthèse. Il m'arrive de m'inspirer d'une photo ou d'un paysage existant mais la plupart du temps je pars de zéro.
Pour cette image, j'ai commencé par réaliser le terrain, c'est à dire la montagne avec le logiciel GeoControl. Ce programme permet de choisir et paramétrer finement les types d'érosion (fluviale, thermique, éolienne, glaciaire, etc...) qui altèrent les reliefs. Ensuite, j'ai déplacé ma caméra autour de cette montagne jusqu'à ce que le point du vue me plaise. J'ai sauvegardé cette scène et je l'ai oubliée...

Création du terrain

Plusieurs semaines plus tard, j'ai passé du temps à réaliser la texture de roche enneigée. Il s'agit pour l'essentiel d'appliquer un bruit (une fonction mathématique) et un déplacement sur une couleur afin d'obtenir un résultat réaliste. J'ai plaqué ma texture sur ma montagne, j'ai sauvegardé la scène et je l'ai de nouveau oubliée...

Il y a plusieurs façons de créer des rochers avec Vue Esprit.
La méthode pousse-bouton qui produit des rochers de manière aléatoire et la méthode manuelle qui consiste à regrouper des primitives (sphères, cubes, cones, tors, etc...) et à leur appliquer une fonction. Cette fonction mathématique ou algorithme déforme le groupe de primitives et permet d'obtenir des résultats très convaincants. En déplaçant et en déformant les primitives au sein du groupe, on modifie l'aspect du rocher. Il suffit de modifier les valeurs des variables qui composent l'algorithme pour réaliser des structures rocheuses très réalistes et personnelles.

Création d'un rocher 1

Création d'un rocher 2

Rendu du rocher

Après avoir élaboré des rochers, j'ai décidé de compléter ma scène de montagne en les plaçant au premier plan. Puis j'ai éclairé l'ensemble tout en altérant l'atmosphère pour en réduire la densité. J'ai effectué des rendus de controle et modifié des détails, ajouté des nuages de faible densité. Quelques heures de calcul plus tard, le rendu final de la scène était sauvegardé...

Pres du Col d'Entreroches
Image de synthèse réalisée avec Vue Infinite 10

A voir ou à revoir :
Mer calme
Attrape-rêves
Vieux Frères

12 commentaires:

  1. Du beau travail ...mais le vrai beauté n'est-elle pas la Nature dans ses plus beaux reflets . Je relis Kant et la beauté ... imiter le rosignol et la joie s'envole ...

    Amitiés et bonne jounrée

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai qu'un mot à dire: IMPRESSIONNANT!
    Tout d'abord le réalisme avec lequel on peut arriver, juste avec un logiciel et une bonne imagination - ce dont tu ne manques pas! -
    On comprend mieux comment les techniciens arrivent à recréer des "backgrounds" pour le cinéma sans avoir à sortir d'un studio.
    Et cette puissance de calcul à la portée de nos jours d'un seul ordinateur.
    C'est fascinant et sûrement un des métiers que j'aurais adoré exercer... si j'avais eu plusieurs vies!!
    Merci de nous montrer comment cela fonctionne, c'est passionnant!
    Bonne journée, Darth!

    RépondreSupprimer
  3. Un artiste ne doit jamais donner ses trucs...lol...merci pour les infos mais je te laisse le soin de le faire mieux que moi j'en suis sure...bonne semaine et( merci pour la pétition, amitiés, Corinne

    RépondreSupprimer
  4. OUps...trop fort pour moi.. mais bravo pour le résultat final !
    Tanette2

    RépondreSupprimer
  5. PHIL bonjour
    ET bien quel travail!!
    ET QUEL programme aussi*
    Je ne le ferai pas mais c'est sympa d'en parler cela peut donner des idées aux autres personnes*
    Puis pourquoi ne pas en parler!!!!
    Je trouve que c'est superbe et j'espère que tu vas continuer ainsi
    PHIL bonne journée

    RépondreSupprimer
  6. cela veut donc dire, que cette dernière photo n'est que fruit de ton travail et n'existe pas en réalité !

    mais alors ou commence la fiction, ou finit la réalité dans tout ce que l'on nous montre ??????

    RépondreSupprimer
  7. It's tout simplement incredible!!! Thanks! Greats! Ruppert de la Nevada!

    RépondreSupprimer
  8. Depuis toujours l'artiste a cherché à "imiter" la nature. Avec les différents outils que tu empli=oies le réalisme est parfait. C'est ensuite l'imagination qui prend le pouvoir! De quoi refaire un ou même des mondes!

    RépondreSupprimer
  9. bien trop compliqué pour moi tout cela :) seule le résultat compte de toutes façons :)

    RépondreSupprimer
  10. Trop compliqué pour moi aussi ! :(
    Le résultat final est impressionnant et très
    BEAU ! :)
    Bonne soirée Philippe

    RépondreSupprimer
  11. Oh oh ! ça m'a l'air bien savant, tout ça, je reviendrai demain, à tête reposée !... :-)
    Douce nuit à toi, Philippe ! :-)

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !