jeudi 31 mars 2011

Tiens v'là, la pluie!

Il pleut, il mouille, c'est la fête à la grenouille...
Elles étaient de sortie ce matin de bonne heure et il était difficile de ne pas les écraser! Pas de photos de l'hécatombe. Pas de photos de grenouille sous la pluie. Pas de photos du tout. Juste 2 clichés du début de semaine lorsqu'il faisait beau...

Prunellier (recto)

Prunellier (verso)

A lire aussi :
Premières fleurs

mardi 29 mars 2011

C'est le printemps!

Anémone sylvie

C'est le printemps!
Les cyclistes ont sorti leurs vélos et leurs maillots pimpants, leurs mollets rasés et blancs pour arpenter les rives du Rhin.
Le photographe a retrouvé son chapeau de paille parce qu'il fait chaud et qu'il ne veut pas que son nez ressemble à une fraise en fin d'après-midi!
C'était agréable de retrouver ces talus couronnés de fleurs discrètes...

Ficaire

Potentille rampante

Violettes

Je n'ai pas réussi à capter les piérides et les citrons qui butinaient sur les pelouses sèches. Le photographe manque encore de patience et d'entrainement...

A lire aussi :
Fleurs du Rhin
Prairies

lundi 28 mars 2011

Lézard

Une fois par semaine, je rejoins mes terrains d'observation des Vosges du Nord.
Près des rives des étangs, quelques crapauds s'ébattent en groupes tandis que les grenouilles donnent encore de la voix.

Lézard

"Il est trop tôt pour les libellules et les papillons" murmure le Roi Lézard sur son caillebotis...

Lézard

dimanche 27 mars 2011

Premières fleurs

Prunellier

Les arbustes du bois qui sépare le Fahrgiessen de la gravière du Salmengrund sont en fleurs.
Je crois qu'il s'agit de prunelliers (Prunus spinosa) mais je ne peux l'affirmer.

Prunellier

Des fragiles petites fleurs blanches et roses qu'aucun promeneur du dimanche ne vient cueillir tapissent le sous-bois humide.

Anémone sylvie

Cardamine des prés

28-03-2011 : Merci à Gine pour son aide :)

A lire aussi :
Fleurs de Mars

samedi 26 mars 2011

En mal d'Aurore

Près du Fahrgiessen

J'ai passé une bonne partie de l'après-midi de vendredi à poursuivre une Aurore.
Il faisait assez chaud, les papillons encore peu nombreux étaient de sortie.
L’Aurore ne s'est jamais posée, ballotée par le vent d'une lisière à l'autre du bois.

Je me suis posté près de cette mare et seuls un Robert-le-Diable et un Paon-du-jour ont déjoué mes plans pour les approcher.
Robert le vif cherchait la lumière tandis que Paon le taquin allait de gauche à droite puis derrière et devant moi, s'éloignait lorsque je m’arrêtais, revenait vers moi lorsque je faisais quelques pas...

Paon-du-jour

Robert-le-Diable

A lire aussi :
Un, deux, trois... soleil!
On joue à saute-mouton ?

vendredi 25 mars 2011

Près du Fahrgiessen

Près du Fahrgiessen

Le bois près du Fahrgiessen est souvent inondé. Les dépressions forment un labyrinthe de vase et d'eau.
Personne ne vient jouer de la tronçonneuse ici, c'est un refuge pour de nombreux oiseaux, des pics, des buses, parfois des milans noirs, les passereaux de nos jardins et quelques corneilles.
Il m'est arrivé de surprendre des chevreuils au petit matin près de la berge du bras mort et les regarder bouche bée rejoindre les profondeurs de ce bois où fleurira bientôt l'ail des ours.
Je ne croise personne ici, cette rive ombragée n'intéresse pas les promeneurs, trop de moustiques sans doute. Il y a beaucoup de vie à observer sans effort particulier. Lézards des souches, ragondins, fuligules morillons, canards colvert, cygnes, libellules et papillons...

A lire aussi :
Fahrgiessen
Fuligules
Caloptéryx du Fahrgiessen

mardi 22 mars 2011

Année internationale de la forêt

Saules tronçonnés en mars 2011

Il parait que 2011 est l'Année internationale de la forêt.
Mais cela ne semble pas être l'Année des arbres.
Les saules qui accueillaient le visiteur du Delta de la Sauer à l'entrée du Grosswoerth ont été abattus.

Saules en janvier 2011

Je les aimais bien ces saules. Je les ai souvent photographiés. Récemment en janvier encore.
Je n'ai pas pu aller plus loin cet après-midi.
Je ne sais pas pourquoi on a abattu ces arbres qui ne menaçaient personne, qui n'étaient sur le passage d'aucun piéton. Mais il faut croire que des arbres n'ont pas nécessairement leur place dans une réserve naturelle.
C'est incompréhensible et je n'ai pas envie de comprendre pourquoi on a tronçonné des saules qui avaient encore des années à vivre. C'est sans doute de la gestion raisonnée ou une ânerie à la mode du même tonneau. On ne fait rien pour empêcher la circulation des véhicules dans la réserve mais on éradique, on zigouille le vivant. Voilà le monde qu'on nous promet : "Tu es vieux, tu ne sers à rien, on t'élimine!"

A lire aussi :
Vent froid
Un ami

Ragondin

Ragondin

Nageant dans les eaux calmes du Fahrgiessen, j'aperçois très souvent un couple de ragondins. Ils ne sont pas particulièrement craintifs mais ne se laissent pas approcher à moins de 10 mètres.
En rentrant de balade en cette fin d'après-midi, j'ai eu la chance de surprendre l'un d'eux sur la berge en train de se nourrir...

Ragondin

Ragondin

A lire aussi :
Ragondin

lundi 21 mars 2011

Yeux d'or

Crapauds

L'étang du Heimbach accueille à chaque début de printemps les amours des crapauds.
J'y suis allé cet après-midi mais je n'ai pas assisté aux grands rassemblements des années précédentes.

Crapaud

Beaucoup plus loin dans la foret vosgienne, j'ai observé une grenouille aux yeux d'or tapie dans l'ombre.
Comme je n'ai pas réussi à faire le point, je vous montre sa maman captée au même endroit l'année dernière...

Grenouille

A lire aussi :
Crapauds

dimanche 20 mars 2011

Fleurs de Mars


Le soleil de ce premier jour de printemps est encore froid.
Parti à la chasse aux papillons, je n'en ai croisé aucun. Mes spots étant encore dépourvus de fleurs pour les attirer, je suis allé à la lisière des villages.
Il m'a fallu m'éloigner davantage pour trouver des fleurs sauvages. Ces petites beautés à peine plus grandes qu'un doigt poussaient le long de talus ombragés. Mais les papillons n'étaient pas au rendez-vous...




samedi 19 mars 2011

Pluie, brume, bruine

Pinson du Nord

Le pinson du Nord est revenu!

Pluie, brume, bruine.
Les primevères sont flétries.
Pluie, brume, bruine.
Les crocus n’ont pas eu le temps de sourire.
Pluie, brume, bruine.

Depuis le cerisier, les mésanges appellent et tintinulent.
Nous avons faim! Nous avons faim!
Les souris inaugurent la mangeoire,
Tiennent à distance
Verdiers et moineaux
Chassent du balcon
Merles et tourterelles.

Pinson du Nord

Pluie, brume, bruine.
Les crocus n’ont pas eu le temps de sourire.
Pluie, brume, bruine.
Les jonquilles cherchent la lumière.
Pluie, brume, bruine.

L’intrépide Rougequeue a disparu.
Gros-bec harangue les sittelles et les nonnettes,
Discrètes et furtives qui guignent ses miettes.
Nous avons faim! Nous avons faim!
Le pinson du Nord est revenu…

Pinson du Nord

A lire aussi :
Pinson du Nord

jeudi 17 mars 2011

Les nuages de la Foret-Noire

Der Schwarzwald

Le vent semble rire là-bas,
Perdu dans sa chevelure d'oiseaux,
Et le soleil commence à disparaître.
Pourpres ou mauves,
Ils gonflent leurs ventres trop doux,
Les nuages s'agenouillent,
Comme s'ils priaient :
Ils laissent leurs entrailles roses s'endormir.
Sur la plage, les rêveurs attendent
Un grand papillon aux ailes de brume,
Un ange mordoré qui,
Immobile sur le pont céleste et cotonneux,
Irréel,
Leur sourira.
Il n'y aura qu'un silence à dire,
Et les âmes engourdies par le ressac
Caresseront l’abîme crépusculaire des nuages.

Der Schwarzwald

Der Schwarzwald

A lire aussi :
Histoire sans paroles
Dans le rêve, les oiseaux

mercredi 16 mars 2011

Un, deux, trois... soleil!

Robert-le-Diable

Le printemps s'annonce soudainement : 21°C à 16 heures en ce mardi près du Fahrgiessen!
Les papillons sont de sortie, les intrépides Citrons que je n'ai pas cherché à approcher, un Paon du jour tapis dans l'herbe, un Robert-le-Diable au soleil, une Grande Tortue qui a pris la pose.
Je n'oublie pas les appels des passereaux dans la foret proche, une corneille solitaire, l'écho d'un pic affamé et, plus près dans l'herbe d'hiver, les premiers bourdons et les bombyles orphelins de fleurs...

Robert-le-Diable
La Grande Tortue
La Grande Tortue

A lire aussi :
La vie dans les prairies

mardi 15 mars 2011

Florilège

Canards Colvert

Aujourd'hui Flo a 14 ans.
Il aime photographier les oiseaux, les papillons et beaucoup d'autres choses.
Je lui dédie ces photos pour son anniversaire...

Azuré de l'ajonc
Cane Colvert
Azuré

lundi 14 mars 2011

Panda Gribouille

Panda Gribouille aime les oiseaux.
Assise sur la table face à la fenêtre, elle pousse de petits cris lorsque les merles s'invitent à la mangeoire. Les mésanges, les pinsons et les moineaux ne lui arrachent pas un soupir.
La plupart du temps, Panda Gribouille se cache derrière l'écran de l'ordinateur portable pour profiter de l'air chaud soufflé par le ventilateur. Plus rarement, elle passe la tête pour regarder ce qui se passe et, décidant que tout cela n'avait aucun intérêt, s'installe sur le clavier.
Jalouse de l'article consacré à sa copine Cookie, Panda Gribouille a accepté de poser...

Panda Gribouille

A lire aussi :
Le Panda
Cookie

dimanche 13 mars 2011

Balade près du Fahrgiessen

Citron (photo prise au zoom 300mm et recadrée)

Une petite balade en ce samedi après-midi ensoleillé me conduit à suivre du regard les rapides citrons qui vont et viennent le long de la berge du Fahrgiessen, se cachent dans les buissons à l'orée de la foret. Je n'essaie pas une approche macro pour capter ce spécimen qui prend un court bain de soleil...
Mon pas lourd et maladroit fait fuir tout ce qui bouge. Ainsi cette famille de fuligules morillon peu enthousiastes pour m'accorder une interview...

Fuligules morillon

Fuligules morillon

Peut-être aimerez-vous lire ou revoir :
Fahrgiessen
Fuligules

samedi 12 mars 2011

Cookie

Elle s'appelle Cookie.
C'est un petit zèbre de trois ans.
Nous ne la laissons pas brouter seule dans la grande prairie fleurie car les lions y rodent encore. Oh bien sur, elle pourrait d'une ruade repousser une bande de lycaons attiré par ses belles zébrures...mais les hyènes n'en feraient qu'une bouchée!

Le zèbre Cookie

jeudi 3 mars 2011

Blog en pause

Près du Donon

Vers le vent est en pause une dizaine de jours. A bientôt!

Balade dans les Vosges

Enfant, je n'aimais pas les Vosges.
Lorsqu'on me demandait pourquoi, je répondais "C'est plat!" comme Obélix dans "Astérix chez les Helvètes". ;-)
En fait, je voulais retrouver la Savoie, les "vraies" montagnes, les grandes vacances!

Foret de Turquenstein

La Sarre Blanche en foret de Turquenstein

Des Vosges, je n'aimais pas les forets sombres, les pluies de printemps, les vallées froides et industrieuses, les scieries, les torrents glacés, toutes choses que j'aimais lorsque nous étions en Tarentaise, en Maurienne ou près des Aravis.

Le Donon avec son temple à gauche bati en 1869

Aujourd'hui, je ne suis plus un enfant. J'aime les forets sombres des Vosges, les pluies et les vallées froides, les scieries et les torrents glacés. J'aime aussi les grès roses et les rochers, les lacs, l'odeur de la résine et de la mousse spongieuse, le bruit de mes pas sur les chemins, le salut discret des randonneurs, les parties de cache-cache de la lumière, le vent, le vent...

Près du Donon

Foret de Turquenstein

A lire aussi :
Le Donon et la Sarre chez Wikipédia
Près du Donon
La ligne bleue des Vosges