vendredi 30 septembre 2011

Petit peuple

Petit peuple

Loin des hommes, loin du bruit, la lumière décroit. L'ombre de la montagne de grès rouge rose se couche sur la vallée. Chevauchant la grume humide abandonnée moussue, le petit peuple farandole faribole...

Petit peuple

Petit peuple

A voir ou à revoir :
Mousse

mardi 27 septembre 2011

Paysages d'Ardèche 2

Près de Montpezat

Sur la route qui mène au Mont Gerbier de Jonc, nous nous sommes arrêtés au bord de la route peu après Montpezat. Le temps de faire quelques photos, le temps de respirer, le temps de s'émerveiller...
J'aimerais revoir cette vallée avec les couleurs de l'automne.

Un peu plus loin que Jaujac

Un temps lourd, un ciel blanc presque aveuglant. Une route étroite et sinueuse bordée de châtaigneraies. Des villages presque déserts, sans touristes. Des arbres, des rochers, le silence de la vallée, l'orage avance sans bruit.

Entre Joyeuse et Largentière

Les arbres escaladent les parois de la gorge. En contrebas, quelques jeunes touristes rôtissent au soleil. Je marche sans croiser personne. Les rochers semblent si sauvages qu'ils ne permettent pas aux arbres de me parler.

A voir ou à revoir :
Les Gorges de La Ligne
Entre Joyeuse et Largentière
Paysages d'Ardèche

dimanche 25 septembre 2011

La Navette de 17h33

Les champignons ne manquent pas dans la région mais ils ne sont pas comestibles.
Naguère, à la belle saison, je prenais le temps de cueillir une ou deux spores. Une fois ramassée, il me fallait laver, brosser, sécher cette spore jaune orange à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'elle devienne molle et blanche.
Après salaison, certains en tirent un fromage au gout fameux. Je n'ai jamais eu cette chance, la spore fermentait et finissait par exploser, ravageant l'appartement et, la dernière fois, les appartements voisins.
Depuis, à la belle saison, on me dépose au pied des champignons. Et lorsqu'elle s'achève, la Milice vient me récupérer. Je ne fais plus de bêtises désormais, j'attends sagement la navette de 17h33...

La Navette de 17h33 - Image de synthèse réalisée avec Vue Infinite 9.5

A voir ou à revoir :
Aksalot
Foret secrète

samedi 24 septembre 2011

Phrygane

Phrygane

La lumière est belle sur la foret vosgienne. Les feuillages commencent à peine à jaunir. L'étang semble inanimé.
Sur le feuillage rongé d'un arbuste des funambules s'échouent. Je ne connais pas leur nom, ils ressemblent à des éphémères. Maladroits, ils s'échouent dans des positions improbables!
En feuilletant le "Chinery" j'ai cru reconnaitre un représentant des Phryganes. Je n'irai pas plus loin dans l'identification...

Phrygane

Phrygane

Bon week-end à tous!

vendredi 23 septembre 2011

Parfois le matin

Un œil noir et brillant sans pupille.
Un œil noir qui n'effraie pas, une perle d'eau...
Avez-vous un ange gardien? Peut-être n'y croyez vous pas?
Je ne sais pas si je dois y croire moi-même...
J'ai l'impression de l'avoir rencontré plusieurs fois sans qu'il m'ait jamais dit un mot.
Mon ange n'a pas d'ailes. Il n'abandonne pas de plume dans la rosée pour me laisser croire à son passage.
Son apparence a peu d'importance, seul compte son regard...

Mon ange gardien

A voir ou à revoir :
Lézard

jeudi 22 septembre 2011

Les Gorges de la Ligne

Les Gorges de la Ligne

En prenant la direction de Joyeuse depuis Vallon Pont d'Arc, je suis parvenu dans un magnifique canyon.
Je n'avais pas de carte IGN pour me repérer. Je serais volontiers descendu jusqu'au lit de la rivière si j'avais été accompagné . Peut-être pour y chercher des libellules aux yeux d'or ou vivre quelques heures calmes dans ce lieu impressionnant. Les pieds dans l'eau, nez au vent, entre l'ombre des arbres et de la falaise...
Plus tard, en regardant la carte de l'Ardèche, j'ai eu un peu de peine à me rappeler où se situait ce canyon. Une facture de restaurant, quelques notes, des photos aperçues sur Google Map et j'ai cru reconnaitre les Gorges de la Ligne...

Les Gorges de la Ligne

Les Gorges de la Ligne
Les Gorges de la Ligne

A voir ou à revoir :
Entre Joyeuse et Largentière
Paysages d'Ardèche

mercredi 21 septembre 2011

Chat alors!

Clin d'oeil

Cookie entre deux rêves...

Je ne sais pas à quoi rêve cette petite chatte de trois ans. Certainement pas aux souris dont elle ignore l'existence.
Peut-être rêve-t'elle d'une montagne de croquettes?
Tandis que sa copine Gribouille adore se percher sur le réfrigérateur pour observer ce qui se passe dans la cuisine sans être dérangée, Cookie préfère se cacher sous les lits, dans les cartons. Le bruit des croquettes tombant dans sa gamelle ne l'attire pas mais elle accourt à peine le sachet de viande ouvert!
Invisible la plupart du temps, elle saute sur la table dès que les couverts sont mis ou pour manger les fleurs d'un nouveau bouquet.
J'ai parfois le droit d'approcher ma main et de la caresser furtivement. Elle se méfie des gars en général.
Curieusement, j'ai plus de chance lorsqu'elle est lovée dans son panier. Bonjour, bonsoir oui, les papouilles non! C'est une chatte polie mais peu affectueuse. Ça ne l’empêche pas de ronronner presque en permanence.
Je la crois heureuse. Elle mange, elle dort et, pour les caresses, s'acquitte du minimum syndical. En contrepartie, elle se laisse admirer et photographier comme si elle était l'épouse du Président...

Chat alors!

A voir ou à revoir :
Panda Gribouille
Cookie
Le Panda

mardi 20 septembre 2011

La Petite Tortue de Savoie

La Petite Tortue (Pesey-Nancroix)

La Petite Tortue est un papillon que j'ai observé en Savoie.
Ce n'est pas la fille de la Grande Tortue que j'ai observée en Alsace.
Elles sont parentes et n'en font pas grand cas. Elles se ressemblent... à ceci près que la Grande Tortue est plus grande que la Petite Tortue. Ça semble logique mais il est bon de l'énoncer.
Je ne sais pas qui a baptisé ce beau papillon Petite Tortue. Comme Wikipédia ne l'évoque pas, je suis obligé de supposer que ce savant n'avait jamais vu de vraie tortue auparavant... Il me semble en effet difficile de confondre un papillon sortant de sa chrysalide et une tortue sortant la tête de sa carapace!
Les observateurs avisés notent que la Petite Tortue, autrefois commune, est en fort déclin. Sur la petite route des Bauges qui me conduisait au Mont Revard, j'en ai observé des dizaines peu enclins à se laisser tirer le portrait en cette fin de matinée de juin.

La Petite Tortue (Massif des Bauges)

La Petite Tortue (Massif des Bauges)

A voir ou à revoir :
Les arpenteurs

lundi 19 septembre 2011

Dernières nouvelles du soleil


Les petites fleurs sans gloire, les petites fleurs de rien du tout qui colorent les bords des routes et des chemins ont disparu avec le mois d'aout.
Cela fait un mois qu'elles attendent sur mon disque dur d'apparaitre ici. Patientes, elles ont cédé la place aux rochers, aux torrents, aux criquets, aux rêves. Leur heure est arrivée...





A voir ou à revoir :
Au bord des chemins
Soleils du Rhin

samedi 17 septembre 2011

Entre Joyeuse et Largentière


Tel un géant de l'ile de Pâques, le rocher placide m'a accueilli dans cette vallée profonde entre Joyeuse et Largentière.
Nous sous sommes salués et je lui ai demandé s'il y avait d'autres rochers comme lui dans les parages...
Après de longues minutes, sans sortir de son silence, il a levé les yeux au ciel comme excédé!


J'ai continué ma route, rêvant d'un temps moins caniculaire où je marcherais d'une vallée secrète à un rocher ridé, du rocher ridé à l'eau calme d'une vallée blanche. Je marcherais dans cette montagne inconnue comme si je visitais des lieux familiers et de vieux amis...



A voir ou à revoir :
Paysages d'Ardèche
Torrents
Rochers

vendredi 16 septembre 2011

Aksalot

Sur une planète inconnue
Les rochers attendent
Sagement
L'heure du goûter.

Aksalot - Image de synthèse réalisée avec Vue Esprit et Photoshop Elements

A voir ou à revoir :
Foret secrète
Avant l'orage
Dans la lune

jeudi 15 septembre 2011

Accrocs criquets

Salut les potos!

Les criquets modernes sont accrocs à Internet.
Ils adorent Facebook, twittent comme des fous et passent beaucoup trop de temps à regarder YouTube. Dès qu'ils tombent nez à nez avec un photographe, même amateur comme moi, les criquets quémandent un portrait pour mettre à jour la photo de leur profil ou l'afficher sur leur mur Facebook.

Tu me sers une bière?

Cerné, pressé par leur nombre, je suis contraint de m'exécuter! Cadrer est la moindre de mes peines... Avez-vous déjà écouté un criquet prenant la pose? C'est consternant! Ils se prennent tous pour Jiminy Cricket mais ils n'ont pas la vivacité d'esprit du célèbre grillon, hélas!

Tu connais l'histoire du criquet qui repeint son plafond?

A voir ou à revoir :
Les cousins
L'inspecteur des travaux finis

mercredi 14 septembre 2011

Un rêve

Il y a les rêves sombres, les villes tentaculaires et froides, les ruines. Les rêves d'Amériques, de terres lointaines, de grands déserts. Les rêves d'enfant, de planètes inconnues, de terres minérales, de forets sombres et de vent. Les rêves de rêve où on joue à rêver... Moons est l'un de ces rêves.


Moons - Image de synthèse réalisée avec MojoWorld 3.1 et Photoshop Elements 9

A voir et revoir :
Planet Mushroom
Stratamoon
Foret secrète

mardi 13 septembre 2011

Tircis

Je n'aime pas photographier le Tircis du printemps souvent au sol ou dans la pénombre. Je lui préfère le Tircis de la fin d'été, indolent, soucieux de son bronzage, prêt à se montrer sous son meilleur jour.

Tircis

Tircis

A voir ou à revoir :
Papillons du dimanche

lundi 12 septembre 2011

Un lecteur mécontent

Ephippigère

"Cher monsieur,
J'ai lu votre article récent consacré à mes cousins Criquets. J'y ai décelé une ironie et une condescendance que j'ai peu appréciées.
Certes mes cousins sont des idiots mais ils ne méritent pas votre mépris. Notre grande famille compte des membres de qualité et je m'honore d’être l'un d'entre eux. Afin de réparer votre offense, je vous propose de publier mon portrait.
A la lecture de ces trois clichés, vous ne manquerez pas de remarquer mon sourire affable et débonnaire, mon corps robuste, mes antennes gracieuses et mes membres puissants. Je vous laisse le soin de rédiger mon éloge à force d'épithètes et de qualificatifs, évitez les adverbes et les noms savants.

Cordialement,
votre Ephippigère"

Ephippigère

Ephippigère

A voir ou à revoir :
Les cousins
L'inspecteur des travaux finis

dimanche 11 septembre 2011

11 septembre

La télévision commémore les tragiques évènements du 11 septembre 2001 à New-York.
Chaque chaine y va de son documentaire. Images des avions s'écrasant dans les tours jumelles, images répétées, répétées presque irréelles comme dans un jeu vidéo, répétées comme dans une bande-annonce d'un blockbuster de Hollywood. Où était Bruce Willis ce jour là? Il avait laissé son costume de John "Superman" McClane au placard.
Témoignages, récits, c'est difficile de ne pas succomber à l'émotion de ceux qui ont vécu et survécu, à la tristesse de ceux qui pleurent un disparu.
Je n'ai pas d'opinion sur le sujet, je ne m'intéresse pas aux théories du complot, je n'ai pas envie de savoir pourquoi les tours se sont effondrées plus vite que "prévu", je n'ai pas envie de me rappeler ce que je faisais ce jour-là, je n'ai pas envie de ricaner.
Le 11 septembre 2001, ça faisait juste un mois que j'avais arrêté de fumer.

The Towers (2006) - Image de synthèse réalisée avec Vue Esprit

En 2006, "The Towers" m'a valu d’être banni plusieurs jours d'un grand site américain communautaire consacré à l'image de synthèse. Sans que cela soit dit, il ne fallait pas marier dans une même composition avions et tours, c'était faire preuve de mauvais gout. C'est à ce moment que j'ai réalisé l'ampleur du traumatisme qui marquait l'esprit de mes contradicteurs.
Je n'ai pas compris mon bannissement. Hollywood pouvait tourner n'importe quoi à propos de la 2è guerre mondiale ou de la Shoah mais je n'avais pas le droit, même dans une image de science-fiction, de montrer des avions de combat approchant les tours d'une cité improbable. Il n'y avait pas d'explosion, pas de tours détruites.
Au terme de mon bannissement, un administrateur du site m'a communiqué la liste des gentils membres qui avaient protesté et demandé mon exclusion. Aucun d'entre eux ne m'avait envoyé un petit mot pour exprimer leur trouble, certains de ces faux amis ont même posté un commentaire sous mon image pour m'encourager! J'ai compris leur émotion, je n'ai jamais accepté leur bêtise et leur hypocrisie. J'ai définitivement quitté ce site l'année suivante.

A voir ou à revoir :
Univers virtuels
Une nuit
Le jour se lève

samedi 10 septembre 2011

vendredi 9 septembre 2011

Les orchidées sauvages

Comme beaucoup d'amateurs, j'essaie de photographier les orchidées que j'observe lors de mes balades. Je note les lieux et les périodes où elles fleurissent. Grâce à votre aide et quelques guides généralistes, je parviens à les identifier.
A la fin du printemps, j'ai trouvé un petit ouvrage assez complet et richement illustré dont je me suis encore peu servi : le "Guide des orchidées de France" de Frank Jouandoudet. Il présente les 57 espèces visibles dans notre pays. Il est léger et prend peu de place dans le sac photo.
Plus récemment, j'ai trouvé au rayon Alsatique* "Les orchidées sauvages, Alsace-Lorraine-Vosges" de Hervé Parmentelat. Il s'agit d'un beau livre qui propose de découvrir les orchidées de la région. Les textes témoignent du savoir et de l'expérience de l'auteur. Parmi les photographies documentaires, Hervé Parmentelat a inséré plusieurs compositions plus personnelles.

Ophrys abeille (juin 2010)

Guide des orchidées de France
Les trouver et les reconnaitre

Frank Jouandoudet
Editions Sud Ouest
ISBN : 978-2-8177-0108-0
8.50 €

Les orchidées sauvages
Alsace-Lorraine-Vosges

Hervé Parmentelat
Editions Place Stanislas
ISBN : 978-2-35578-081-3
25 €

*Un Alsatique est un écrit portant sur l'Alsace. Il peut s'agir d'un livre d'histoire, de géographie, un recueil de photographie, d'une revue… Ils sont écrits en français, allemand ou alsacien (Wikipédia)

A voir ou à revoir :
Rêve de talus
Ophrys
Orchis pyramidal

jeudi 8 septembre 2011

Les cousins

Criquet

Je suis à la peine depuis que j'ai réalisé le portrait de Madame Criquet Marginé. Deux de ses cousins m'ont harcelé pour que je les prenne en photo.
Je n'ose me rendre à la prairie de crainte d'affronter d'autres jaloux. Ils m'ont même obligé à acheter le Guide des sauterelles, grillons et criquets pour que je ne les confonde plus!
Ils sont allés jusqu'à me menacer : la Grande Sauterelle s'occupera de mon cas si je n'obtempère pas. J'étais moins inquiet lorsque je photographiais les papillons...


Criquet

A voir ou à revoir :
L'inspecteur des travaux finis
Cache-cache
Criquets

mercredi 7 septembre 2011

Univers virtuels

darthmagus.com a été mis à jour.
Je vous invite à découvrir mes récentes images de synthèse réalisées avec Vue Esprit, MojoWorld et Photoshop Elements.

La Cité sans nom - Image de synthèse réalisée avec Vue Esprit et Photoshop Elements

mardi 6 septembre 2011

dimanche 4 septembre 2011

Ventadour

Château de Ventadour

Lors de mon séjour en Ardèche, j'ai eu la chance de rencontrer "en vrai" une amie des blogs. J'ai tenu à profiter des quelques heures dont nous disposions pour lui faire découvrir Ventadour et son maitre d'oeuvre Pierre Pottier.
Adolescent, mes parents m'ont invité à rejoindre les chantiers de jeunesse et plus particulièrement les chantiers animés par Pierre et Françoise Pottier. J'ai ainsi participé durant une dizaine d'années pendant mes vacances scolaires, mes week-ends et mes périodes de chômage à la restauration des églises du sud de l'Aisne (Picardie) et durant 2 étés à la restauration du château de Ventadour.
Cheveux longs et barbe rousse, ancien moine, légionnaire, tourneur-fraiseur, lauréat de la bourse de la Fondation de la Vocation, récipiendaire de plusieurs prix "Chefs d'oeuvre en péril", Pierre Pottier avait de nombreux atouts et une légende personnelle qui lui permettait de convaincre entrepreneurs, élus et bénévoles de rallier ses projets. Si sa gouaille, son humour et sa vaste culture m'ont rapidement séduit, ses restaurations témoignaient de sa volonté, de sa ténacité et de son courage.


Château de Ventadour - Entrée

Château de Ventadour - La Chapelle

Pierre Pottier

Je dois beaucoup à Pierre et Françoise. Je dirai simplement qu'ils ont aidé le gamin que j'étais à mettre un pied devant l'autre avec pour seul souci de participer à une aventure collective d'envergure. Faire quelque chose de plus grand que soi avec peu de moyens. Apprendre à aimer le travail des autres, à aimer les autres. L'humour, le parler-vrai, l'abnégation...
Les années ont passé et il était temps d'honorer la promesse que j'avais faite à Pierre et Françoise Pottier de les retrouver à Ventadour. J'ai été impressionné par le travail accompli depuis ma dernière participation il y a plus de 30 ans. J'étais ravi de les retrouver et j'ai voulu partager mon émotion et mon admiration avec une authentique amoureuse des pierres*.

Château de Ventadour - Four à pain

Château de Ventadour
Si le coeur vous en dit, n'hésitez pas : depuis Aubenas, prenez la direction de Le Puy-en-Velay pendant quelques kilomètres jusque Pont-de-Labeaume...

Château de Ventadour

*Peut-être aurez-vous reconnue France, sensible au charme et au baise-main de l'ami Pierre, ravi de l'accueillir, impressionnée par ce beau château de Ventadour.

Quelques liens vers Ventadour :
Château de Ventadour
Château de Ventadour (wikipedia)