samedi 4 février 2012

L'arbre

Ombres - Photographie + Photoshop Elements 10

L'arbre a décidé de pousser sur ma tête il y a fort longtemps.
J'ai tout tenté pour l'en empêcher. J'allais souvent chez le coiffeur, je me grattais la tête plusieurs fois par jour, toujours il repoussait.
Au bout de quelques dizaines d'années et à bout de forces, je l'ai laissé grandir.

Au début, l'arbre poussait si doucement sur ma tête que mon chapeau pouvait aisément le cacher.
Bien entendu, lorsque j’ôtais mon chapeau, mes amis, ma famille, découvrant l'arbre encore frêle, ne pouvaient se retenir : "Quelle sale mine tu as encore aujourd'hui!" Puis ils s'habituèrent.
Mes voisins me saluaient comme si de rien n'était mais n'en pensaient pas moins. Ma tête ne leur revenait pas et, depuis que l'arbre qui y poussait en toute liberté, ils prenaient un malin plaisir à me donner du "Salut vieille branche!" en toute occasion.

Par la suite, l'arbre prit son essor, confondant ses racines légères avec mes cheveux, lançant vers le ciel son tronc et ses branches. A mesure que l'arbre se dressait, je me voutais, tassé par le poids de mon noble parasite.
Las, j'ai fini par me creuser un terrier. Je vous parle aujourd'hui le nez dans la mousse et les feuilles mortes. Un couple d'oiseaux niche au sommet de l'arbre. Je les connais comme on connait des voisins du bout de la rue. Ma vue est si faible que je suis incapable de reconnaitre leur espèce.
Mes rêves sont peuplés de bucherons prêts à tronçonner, élaguer, débiter l'arbre. Bois d'oeuvre ou bois de chauffe, peu m'importe, je les attends pour recouvrer ma liberté.

J'ignore encore ce que je ferai lorsque l'arbre qui pousse sur ma tête aura été abattu. Quelques pas autour de ses stères, une petite danse improvisée, une ronde peut-être. Ne riez pas, comme tous mes amis, vous serez de la farandole...

A voir ou à revoir :
Écailles
Émanations
Lumière

15 commentaires:

  1. Quelle belle histoire, j'aime beaucoup votre imagination !
    Bravo.
    CD

    RépondreSupprimer
  2. PHIL bonjour et bien je pense que cet arbre va continuer de pousser et tu pourras continuer de danser
    J'aime bien ton histoire et pour l'imagination je pense que tu es bien le plus fort*
    TU pourras te redresser dans un moment lorsque cet arbre
    sera au repos il le faut*
    Se retrouver voûter n'est peut-être pas la bonne solution mais là je ne sais pas ce que tu pourrais faire* tu sais c'est peut être un arbre de secrets alors il doit encore pousser
    BONNE journée PHIL

    RépondreSupprimer
  3. De l'imagination tu en a à revendre, c'est incroyable tout ce que tu peux cogiter : j'aime !
    Si ce n'est indiscret, qu'as-tu modifié sur ton image ? Rajouté les oiseaux ! Ou bien la lumière ! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La lumière et le ciel = photo originale, l'arbre, les oiseaux et l'herbe = mes brosses sous photoshop.

      Supprimer
  4. L'image est sensationnelle, tout comme ton texte!
    Tu de l'imagination à revendre!
    Tu devrais écrire des petites nouvelles pour "les enfants", comme ça les adultes pourraient les déguster!!
    Bises et bonne soirée, l'ami!

    RépondreSupprimer
  5. Je passe te souhaiter une belle soirée
    J'espère que tu es bien au chaud
    BISOU

    RépondreSupprimer
  6. As-tu lu "Terriblement vert" de Ben Khemoun ou "L'homme Bonzaï" de Bernard et Roca ? De savoureux ouvrages pour la jeunesse qui devraient plaire à l'homme-arbre que tu es!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas ces ouvrages, merci Deedee pour tes conseils!

      Supprimer
  7. Dans les rêves de tes mots cet arbre est de toute splendeur

    RépondreSupprimer
  8. Je viens te dire bonjour sans vent ce matin
    Passe une belle journée PHIL

    RépondreSupprimer
  9. Je te souhaite une belle soirée
    J'espère que cette soupe était bonne
    A demain PHIL

    RépondreSupprimer
  10. Quelle imagination, Philippe ! une jolie imagination :-)

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !