samedi 3 mars 2012

A la poursuite de la Grande Tortue

Citron

Arrivé depuis quelques minutes au Fahrgiessen, une Grande Tortue me survole tandis que j'aperçois au loin un Citron. Un peu pressé, ce dernier s'envole, me laissant avec ce portrait fait à la va-vite. Au loin, un pic interrompt son bricolage pour rire de ma mésaventure.
Un tracteur laboure, entrainant dans son sillage un essaim de mouettes. Parvenu à ma hauteur, j'entends la Madonna de sa radio couvrir le ronflement du tracteur. Qui du labour ou de Madonna attire les mouettes? Elle gueule si fort qu'elle a fait fuir le dahu.

Empreinte de dahu


Alors que je m'éloigne, l'arbre mort me prévient de sa voix sourde : "Attention!" A quelques pas, le trône de l'ogre domine les chaumes du champ de maïs. Je ne crains rien, c'est un vieux siège de bébé-tueur abandonné.


Grande Tortue

Une tache orange tombe du chêne et prend son envol. C'est la Grande Tortue enfin!
Le papillon se dissimule parmi les feuilles, s'en va, revient me laissant le temps de prendre quelques clichés.

Feuille morte

Grande Tortue

Grande Tortue

Au retour, je trouve une couronne de plumes abandonnée : les Indiens sont de sortie! Il ne faut pas s'attarder sinon les flèches vont siffler...

Plumes

A voir et à revoir :
Balade au Fahrgiessen
Un, deux, trois... soleil!

31 commentaires:

  1. TU viens de me faire rire avec tes flèches je pense que c'était une journée de flèches*

    PUIS je n'ai pas encore pu faire de photos d' un essaim de mouettes. Mais j'y travaille encore tu sais et je ne trouve plus de temps pour photographier toutes ces libellules qui passent chez moi depuis des semaines.
    Mais je ne peux pas avoir les yeux de partout ni les mains (rire)
    j'aime beaucoup ce fauteuil de BEBE superbe je trouve puis il est bien caché donc tout doit être superbe d'en
    haut*
    PUIS l'ogre au secours vite je dois partir
    Bonne soirée PHIL et merci pour ton texte

    RépondreSupprimer
  2. JE viens d'oublier le principal
    j'aime ce citron

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'aimes pas la Grande Tortue?

      Supprimer
    2. MAIS SI MAIS SI mais j'ai du oublier de t'en parler
      c'est bien cela un petit oubli
      C'est mal poli je le sais bien

      Supprimer
  3. Très belle cette tortue que je n'ai jamais eu l'honneur de croiser!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Daniel :)
      La Grande Tortue ne butine pas, elle est donc souvent au sol.

      Supprimer
  4. Sympathique ballade qui nous est si bien conté ,belle rencontre du citron et de la tortue ,qui pour moi jamais ne se laisse photographier ,quand a ce siege a l'air abandonné peut être pourrais tu t'en servir d'affut , voir avant la periode de la chasse scier les pids mais seulement a moitié ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Laurent :) C'est lieu de passage de chevreuils et de renards mais je n'envisage pas de tenir l'affut pour les photographier.

      Supprimer
  5. j'aime ce citron mais je n'aime pas le citron

    RépondreSupprimer
  6. Que d'aventures ! merci pour m'avoir fait sourire, Philippe, et bravo encore pour ces photos.

    RépondreSupprimer
  7. Phil

    j'adore l'histoire du citron... pressé. RIRE !!!
    un plaisir de venir papillonner sur tes blogs ;-)))
    Bisous Phil

    RépondreSupprimer
  8. Superbe cette Grande Tortue, ça fait deux ans que j'observe de moins en moins d'individu dans mes coins de ballades !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aperçu à peine plus de 3 ou 4 imagos l'année dernière.

      Supprimer
  9. La forêt te redonnes le coeur d'un enfant. Jai bien aimé ta chasse à la tortue et suis bien contente pour toi, d'avoir réussi à la photographier. Une découverte pour moi que ce papillon là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les papillons comme les libellules me donnent l'envie de marcher, de photographier, de m'émerveiller. Merci Amartia :)

      Supprimer
  10. Cela démarre fort pour un début mars ! Bravo Philippe, les papillons en cette saison ne sont pas facile à mettre en boîte !

    Cdlt,
    Jma

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurai de meilleurs clichés du Citron lorsqu'il butinera. Merci Jean-Michel :)

      Supprimer
  11. Superbe et sympa cette série, avec un texte toujours plein d'imagination!
    L'avant-dernière photo de la Grande Tortue est magique!
    Gare aux Indiens, ils débarquent quand on s'y attend le moins!!
    bises et bonne fin de dimanche!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Noushka :)
      Oui, un peu de fantaisie ne nuit pas...

      Supprimer
  12. Joli début de saison ! J'aime bien le citron dans son décor hivernal

    RépondreSupprimer
  13. Encore une belle et lumineuse balade racontée avec fantaisie ; j'adore et les photos également !
    Nous nous sommes promenés avec Gérard hier matin le long le l'Eichel. Quel bien fou de voir la nature doucement se réveiller ! Nous n'avions pas la chance de voir virevolter les premiers papillons, mais celui de voir un renard, passer non loin de nous, un régal ; je n'ai même-pas eu le réflexe de déclencher ; trop BEAU ! :)
    Nous voulions revoir du Martin-pêcheur et nous avons vu la flèche bleu... Aussi des mésanges à longue-queue, qui glanaient des végétaux pour la construction de leur nid ; une oeuvre une fois terminée ; un travail de six semaines pour ces tout petits oiseaux !! etc. Belle journée Philippe ! (un peu maussade dehors pour aujourd'hui, mais à partir de demain, ça devrait à nouveau s'arranger) :)

    RépondreSupprimer
  14. Ils sont sortis de leurs cachettes , les papillons bien sûr, pas les Indiens!
    Un tracteur avec Madonna, je pense à mon grand père qui labourait avec son cheval! C'était bien plus paisible, nous lui faisions la causette" Allez , encore un rang , et on rentre, t'auras de la bonne avoine." Et hop, la charrue retournait la terre!
    Beau récit d'une sortie printanière!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Lucie :)
      C'est toujours agréable de regarder les oiseaux suivre le labour à la recherche de proies.

      Supprimer

Vos messages sont appréciés, merci !