samedi 10 mars 2012

Le pic ne viendra plus


Le pic ne viendra plus. Le geai non plus. Je ne verrai plus les sittelles arpenter, tête en bas, le tronc du cerisier. L'épervier ne se posera plus face à la mangeoire du balcon.
Le propriétaire du verger mitoyen a abattu 5 arbres en moins de 2 heures.
Je ne devrai pas râler : j'ai davantage de lumière désormais dans la salle à manger.
Je ne devrai pas râler : le verger ainsi dégagé va devenir terrain à bâtir. Il faut bien que les gens habitent quelque part. Il faut bien, il faut bien... je ne m'y résous pas vraiment...


Mon humeur n'a peut-être aucune importance : le resto est toujours aussi fréquenté!


30 commentaires:

  1. Toujours triste de voir des arbres abattus, mais qui sait, c'est peut-être l'occasion de rencontrer de nouveaux voisins. Visiblement les oiseaux vont se sont déjà adaptés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Amartia :) Il faut toute une vie pour voir grandir un arbre et cinq minutes pour l'anéantir...

      Supprimer
  2. C'est dommage. Car de là où tu étais posté pour faire des photos tu avais un bel angle et on a tous vu tes magnifiques prises de vues !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le cerisier était un super perchoir, il y avait du beau monde qui s'y croisait! Bon week-end JHJ :)

      Supprimer
  3. C'est toujours un crève-coeur de voir un terrain tout proche envahi par une nouvelle construction. J'ai connu ça ...mais le pic continue à venir dans mon jardin sans me laisser le temps de le photographier, à peine puis-je l'apercevoir.
    Bonne journée.
    Tanette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai rien contre de futurs voisins mais vu la configuration de la parcelle, ce cerisier pouvait rester en place. Bon week-end Tanette :)

      Supprimer
  4. Bientôt il ne restera plus de terre ni pour la culture ni pour le plaisir des yeux. Le territoire est une peau de chagrin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et à force de râler que cela va dans la mauvaise direction et à marche forcée, j'ai l'impression de passer pour un vieux shnock! Merci de ta visite Jeandler :)

      Supprimer
  5. PHIL bonjour je viens de rentrer et je suis en retard mais ce n'est pas grave je prendrai mon tmeps plus tard
    COUPER des arbres et bien je dis non
    ILS étaient là avant nous alors les laisser en paix
    Je te souhaite une belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci France, je savais que tu comprendrais ma déception :)

      Supprimer
  6. Réponses
    1. La beauté des arbres, oui ça échappe à un peu trop de monde en ce moment. Merci Flo :)

      Supprimer
  7. Oh la la...
    Le voilà donc parterre, ce pauvre arbre...
    Et c'est pour du terrain à bâtir!
    Quand je pense qu'ils ont construit comme des fous dans ma région et que bien des maisons sont inhabitées...
    Quel gâchis.
    Je m'arrête là!
    Bises et bon WE quand même, Darth!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Noushka, beaucoup de terrains à bâtir sont à vendre dans les communes alentours mais les petits villages espèrent toujours attirer les familles pour maintenir les classes de l'école primaire. Une classe en état nécessite de l'entretien mais le cout est modique comparé au transport des élèves d'une classe qui a fermé.

      Supprimer
  8. Bonjour,
    Dommage pour les Pics ont être obligés d'aller voir ailleurs.
    Bonne fin de journée.

    RépondreSupprimer
  9. Là franchement, j'aurais aussi du mal !
    Quelle tristesse ; surtout si ce cerisier n'aurait en rien gêné la construction :(
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qu'une génération plante, la suivante le brûle.
      Merci Chris :)

      Supprimer
  10. Encore une triste nouvelle ...

    Cdlt,
    Jma

    RépondreSupprimer
  11. oui quelques fois on se sent impuissant et difficilement résigné ...l'équilibre entre la cause et l'effet dépends surtout du regard que l'on porte chacun de sa place ...

    RépondreSupprimer
  12. Je viens te dire bonjour PHIL et je je souhaite

    une bonne journée bisou

    RépondreSupprimer
  13. Je râle pour toi intérieurement, et même s'il n'y a rien à faire, on peut espérer que les futurs habitants du terrain mitoyen planteront beaucoup de fleurs et d'arbres à papillons :)

    RépondreSupprimer
  14. Tout comme toi, je n'aime pas voir abattre les arbres, mais parfois, cela est utile, il faut bien se le dire pour se consoler :-)
    Bonne soirée à toi, Philippe.

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !