vendredi 6 avril 2012

La Pierre des Druides (Du Schlossberg au Wuestenberg - 4)

Wuestenberg

Après avoir gravi le Krappenfels par le flanc ouest, je suis parvenu sur un plateau peu large, le Wuestenberg. Comme il est d'usage, j'ai salué les arbres présents qui m'ont rendu la politesse en acceptant de poser.

Wuestenberg

La traversée de la foret m'a paru un peu longue tant j'étais impatient de découvrir la Pierre des Druides. Protégée par les ruines d'un mur païen, elle apparait enfin dans l'ombre de grands arbres. Combien d'hommes et de femmes ont-ils touché son grès depuis que sa cupule a été creusée?... La pierre ne m'en a pas dit un mot et m'a invité à la caresser à mon tour.
Je n'ai pas eu peur de l'approcher, j'étais intimidé. J'avais déjà eu une émotion comparable lorsque j'ai découvert en Bretagne les alignements de Kerzerho et Carnac. Un voyage dans le temps, dans la mémoire des générations qui nous ont précédé. Une bénédiction.

La Pierre des Druides

La Pierre des Druides

Wuestenberg

Un peu hagard, j'ai quitté le Wuestenberg en descendant la falaise pour rejoindre le chemin forestier qui débouche au Col de Krappenfels et se poursuit jusqu'à la Maison Forestière Haberacker. Un dernier regard au Krappenfels, à bientôt!...

Krappenfels

A voir ou à revoir :
Ochsenstein (Du Schlossberg au Wuestenberg - 1)
Schlossberg (Du Schlossberg au Wuestenberg - 2)
Krappenfels (Du Schlossberg au Wuestenberg - 3)

26 commentaires:

  1. J'ai lu avec plaisir le récit de cette randonnée dominicale. Des beaux paysages chargés de souvenirs des hommes qui ont vécus dans ces lieux occupés depuis fort longtemps.Les pierres et les arbres se chargent de leurs mémoires!
    Bonne fin de semaine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Lucie pour ton commentaire :)

      Supprimer
  2. c'est drôle c'est gros rochers !! ils sont plein de mousse ça plairait à PSV lui qui est en mousse !!! merci Philippe pour le nom de la plante trop cool en fait ce sont bien des fleurs alors on dirait de jeunes feuilles c'est jolie comme plantes allez bon week end !!!

    RépondreSupprimer
  3. (\__/)
    (='.'=)
    (")_(") Tu les adores les cailloux PHIL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Flo, je les adore, en vrai, en photo et dans mes images de synthèse :)

      Supprimer
  4. J'aime ton récit ; ces vieux arbres et La Pierre des druides qui ressemble à un énorme champignon :) Bonne journée Philippe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Chris, tu devrais faire la balade avec Gérard, j'ai passé une très belle après-midi :)

      Supprimer
  5. Ahhh cette Pierre des Druides, comme elle est belle et combien d'histoires et de légendes sont-elles inscrites dans sa mémoire minérale... merci pour cette balade magique!

    RépondreSupprimer
  6. Je viens te dire bonjour je rentre tout juste
    LES arbres posent pour toi tu en as de la chance*
    C'est vrai que je vois aussi un superbe champignons PHIL
    Passe une belle journée

    RépondreSupprimer
  7. Très belle balade entre le monde minéral et le monde végétal, qui doit certainement ressourcer efficacement!
    Ta région est très belle et bien différente de la mienne!
    Cette Pierre des Druides est très particulière et la mousse qui la recouvre lui confère un "charme" tout particulier!
    Peut-être que Panoramix l'utilisait pour sa potion et ce serait alors dans ce trou qu'Obélix serait tombé?!! :)
    Bizzz et bonne journée, Phil!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Noushka, je ne sais pas à quoi servait exactement cette pierre, peut-être des ablutions, des rites de purification...

      Supprimer
  8. Ce mur païen m'intrigue... Si seulement les pierres pouvaient raconter un peu de leurs mystères ! J'aime ces sites mystérieux, il s'en dégage toujours une ambiance particulière, une émotion. Merci pour la balade Philippe ! Et bon week end de Pâques !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci CG, le mur païen du Wuestenberg est une petite enceinte comparé au mur païen du Mont Saint-Odile près d'Obernai.
      http://www.mur-paien.fr/

      Supprimer
  9. Je suis curieuse de nature et de la nature, alors je peux te dire que tes photos et tes récits très bien écrits et documentés (merci pour "cupule" au passage, je m'endormirai moins sotte ce soir !)ont vite fait de m'attirer dans ton blog que je suis assidûment et quotidiennement depuis.
    Je me régale et m'instruis, que demander de plus ? Ah,si ! encore, Philippe...
    Bon week-end de Pâques, belles promenades...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup AMBre :)
      L'Alsace, les Vosges ont un visage connu des touristes plus ou moins agréable (Marché de Noel, route des vins, cathédrale de Strasbourg, etc...). Je ne déteste pas cet aspect des choses mais je préfère montrer la face un peu secrète de la culture rhénane. Il faut souvent marcher en pleine nature pour la mériter et rien n'est donné au premier regard, il faut revenir, chercher, comprendre pour mieux aimer...

      Supprimer
  10. Tu as raison, et je suis comme toi quand je me trouve dans un endroit bondé de touristes, je fuis très vite vers les ruelles désertes à quelques pas de là, loin du monde, loin du bruit et souvent plus près de la nature qui reprend l'assaut.
    Loin des clichés de notoriété, comme tu le dis si bien au sujet de l'Alsace et des Vosges, on trouve des clichés plus intimistes, mais qu'il faut mériter au prix de muscles tendus :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous aimons vivre seuls en société ;-) Bon week-end AMBre :)

      Supprimer
  11. Bulot
    Le bulot est un gastéropode dont le nom scientifique est "Buccinum Undatun". S'il est pêché sur des fonds sableux, sa chair sera d'une couleur blonde. En revanche, le bulot pêché dans les fonds rocheux a une teinte légèrement verte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en mange pas, sa chair est un peu caoutchouteuse et pis c'est la famille! ;-)

      Supprimer

Vos messages sont appréciés, merci !