mercredi 4 avril 2012

Schlossberg (Du Schlossberg au Wuestenberg - 2)

Schlossberg

Après avoir porté les ruines du château de Ochsenstein, la crête du Schlossberg se poursuit au Nord par un plateau de grès large de plusieurs dizaines de mètres. La forêt qui y pousse est un ensemble assez clairsemé de jeunes sapins, de souches et d'arbres morts. L'absence de feuilles sur les arbres sains en ce début de printemps accentue l'impression de traverser un cimetière.

Schlossberg

Je demande la permission de prendre quelques photos, la plupart des arbres morts acceptent volontiers. Quelques uns, encore pleins de colère, refusent. Si vous êtes sensible, vous comprenez sans qu'un seul mot soit échangé : vous regardez l'arbre, une légère brise bouleverse quelques feuilles mortes à vos pieds pendant une seconde à peine, c'est un refus.

Schlossberg

Schlossberg

Parfois, un arbre vous hèle discrètement et c'est le Rocher du Dabo au sud-ouest qu'il vous offre, le panorama de la plaine de Marmoutier à l'est qu'une souche semble désigner ou le rocher du Brotsch plus au nord...

Le rocher du Dabo

La plaine de Marmoutier

Le rocher du Brotsch

C'est dimanche, les randonneurs se suivent en silence, se saluent la plupart du temps lorsqu'ils se croisent sur l'étroit sentier. Je ne reconnais pas le gardien des lieux parmi eux. Mais à peine s'est-il éloigné que la vibration de l'air change, au nord s'annonce le Krappenfels...

Le Krappenfels

A voir ou à revoir :
Ochsenstein (Du Schlossberg au Wuestenberg - 1)

20 commentaires:

  1. J'ai changé de chaussures, héhé, un peu mal aux pieds, mais je continue... cet environnement désertique, squelettique parfois, me calme... et la récompense après l'effort : un si beau panorama !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La balade prend environ 3 heures aller-retour sans courir, un peu plus en prenant le temps de s'émerveiller.

      Supprimer
  2. J'aime cette balade, même si je suis s'ure que je n'aurai pas pu te suivre pendant si longtemps ... Heureusement que tu l'as faite pour moi : c'est très beau. J'aime aussi beaucoup le refus de l'arbre ! Merci encore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Gine, la dénivelée peut paraitre importante mais ce ne sont pas des pentes raides, les Vosges du Nord ne sont pas tes Alpes! Tu pourrais faire cette balade sans problème.

      Supprimer
  3. J'ai beaucoup de respect pour les arbres et ceux qui sont morts nous racontent tant d'histoires, si on sait les écouter...
    Avec tes connaissances sur tous ces lieux magiques, que tu visites et immortalises, tu devrais penser à faire un beau livre. :)
    Bises et belle journée pour toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Chris pour tes encouragements, j'écris, vous me lisez ici, le support blog convient parfaitement à mes petits trucs, inutile de couper des arbres pour les imprimer ;-)

      Supprimer
  4. Bonjour PHIL
    Tout d'abord merci pour tes mots et cette façon de raconter que j'aime beaucoup*
    J'aime aussi ces superbes panoramas que je découvre avec toi ce matin*
    Les arbres oui je les aime et comment s'en passer!!!
    Comment les couper !!!
    POur abattre un arbre il faut être malade car ces arbres
    c'est notre vie ils sont là depuis si longtemps et quoi de plus beau que d'observer les arbres en silence!!
    J'aurai du abattre des arbres chez moi mais non ils étaient là avant moi avant toutes ces habitations donc c'est un droit pour eux de rester sur place*
    Je n'aime pas regarder un arbre squelette mais.............. Je ne peux rien y faire je pense. Bonne journée PHIL et merci de parler de cette nature que nous devons je pense respecter AU MOINS ça

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour France, c'est difficile de passer devant ces coupes à blanc, ces arbres tronçonnés et laissés à la pourriture pour rien... je préfère encore les arbres morts laissés sur pied.

      Supprimer
  5. je viens aussi te dire bonsoir
    sans olives
    Passe une belle soirée ici avec enfin de la pluie
    BISOu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a plu aussi la nuit dernière et un peu cette après-midi, donc pas de photos. J'ai flâné dans une librairie...

      Supprimer
  6. Salut Philippe, j'aime le langage de tes grands arbres; même morts, ils ont encore du caractère!
    Une belle balade en pente douce ;)

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !