mercredi 6 juin 2012

La Fée des Coquelicots

Coquelicots

Il y a 21 ans, le 6 juin 1991, Grand-Mère disparaissait après avoir croqué une pomme. Comme Blanche-Neige.
Ça vous change la vie lorsque disparait une telle personnalité.
On se met à croquer des pommes pour la rejoindre parce que c'est bon. Les pommes.
Ça vous change la vie même lorsqu'on a passé trente ans.
On flageole, on chancèle, on titube mais on ne tombe pas.
C'est une ivresse sans vin qui vous remplit tout à coup.
Cela surprend parce qu'on n'a jamais connu ça.

Depuis, je n'ai jamais cessé de penser à elle.
Ange gardien, conscience, colonne vertébrale...

Coquelicots

Il y a 3 ans, mon père entrait à l’hôpital. Pendant plus d'un an, les interventions chirurgicales se sont succédées.
Sa souffrance me submergeait, nous submergeait. Alors que ses petits-enfants lui donnaient la force et l'énergie de la surmonter, chacun de ses enfants, chacun de nous déambulait, zombie sous antidépresseurs.
Je ne dormais plus et, lorsque je m'éveillais gavé d'anxiolytiques, la souffrance de mon père demeurait. Nous étions impuissants.
La Fée des Coquelicots est entrée dans ma vie à ce moment là. Lorsque je voulais en finir à force de ne plus dormir.
Avec ses mots, sa gentillesse, sa fantaisie, sa bonté, France m'a aidé à ne pas sombrer.
Et quand mon père a enfin repris pied, j'ai souhaité rencontrer l'amie que je ne connaissais que par les blogs et les courriels.

La Fée des Coquelicots

Cela n'est jamais facile de dire merci.
On se méprend parfois, on se prend les pieds dans le tapis.
C'est difficile de mettre en lumière une amie.
C'est aussi difficile pour beaucoup d'entre vous d'accepter que je puisse parcourir autant de kilomètres pour simplement saluer une amie, partir en balade photographier libellules et rochers, oiseaux et fleurs.
Mais France m'a sauvé, redonné gout à la vie et cela n'a pas de prix!

La Fée des Coquelicots

La Fée des Coquelicots n'est pas ma Grand-Mère, ni ma soeur, ni mon épouse.
Elle a été la lumière dans ma longue nuit, celle qui m'a tenu loin des médicaments et de l'abandon. Sans rien demander, sans jamais exiger.
Ça vous change la vie lorsque apparait une telle personnalité.
On se met à croquer des pommes parce que c'est bon. La vie.
Ça vous change la vie même lorsqu'on a passé cinquante ans.
On flageole, on chancèle, on titube mais on ne tombe pas.
C'est une ivresse sans vin qui vous remplit tout à coup.
Cela surprend parce qu'on a déjà connu ça.
Ange gardien, conscience, colonne vertébrale...
Merci France :)

La Fée des Coquelicots

La Fée des Coquelicots

A voir ou à revoir :
Comment reconnaitre une fée?
Coquelicots

54 commentaires:

  1. Phil bonjour je suis émue en lisant tes lignes
    Je suis aussi heureuse de regarder tes photos elles sont splendides normal je suis dessus
    je rigole comme toujours mais toi tu me connais donc tu sais que je suis ainsi
    toujours à rire
    puis je pense que le rire c'est la vie*
    Tu sais tu es bien une personne simple et je t'adore de cette manière. Je n'ai jamais besoin d’essayer de te comprendre car je te comprends si bien. Et faire des photos avec toi n'est qu'un pur bonheur( surtout lorsque tu regardes tes rochers) puis tu insistes aussi, en faisant des tonnes de photos*
    Mais c'est ton truc alors que faire que dire!!!!! rien ou bien
    PHIL tu veux encore des rochers*
    Je suis heureuse d'être ton amie et si je peux te donner encore le sourire pas de soucis je suis là*
    OUI lorsqu'on papa était malade tu étais si mal mais tu es là en forme maintenant et tu ne pourras plus descendre la pente ce n'est pas possible*
    Pour les personnes qui me critiquent qui passent sur mon blogs et laissent des commentaires débiles et bien je n'ai rien à dire de plus.
    SI Qu'elles ou qu'ils se regardent tout simplement avant de critiquer ou autre*
    Car je trouve que c'est pénible à force*
    Ce champs de coquelicots était magique et oui nous devions nous y arrêter. La chose est faite.
    TU sais ouvrir ses bras c'est assez simple mais recevoir est aussi agréable
    Alors merci pour ton post de ce matin je vais m'en souvenir PHIL
    Je t'embrasse fort

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ma chère Fée des Coquelicots :)

      Supprimer
  2. Bravo!
    Lire ce texte au réveil fait partir du bon pied pour la journée et bien plus! Bravo pour ces superbes images d'une Fée dans les coquelicots, cela fait bien longtemps que je n'en ai vus autant,bravo pour ces mots qui savent dirent avec talent,qu'il existe une personne qui vous a changé la vie!
    Bravo pour nous faire partager cet aspect du net qui rapproche et abolit les distances entre les personnes et redonne confiance quand parfois le chemin est trop pentu!
    Bonne journée à toi et à cette merveilleuse Fée règnant sur l'immensité des coquelicots si fragiles et délicats!

    RépondreSupprimer
  3. Quel beau billet tu nous offres là ! Et quel beau pied de nez à la dépression ! Merci à France d'avoir su t'aider et merci à toi de savoir partager l'amitié que tu lui portes. Les photos sont superbes et tous ces coquelicots lui vont si bien. Une journée qui commence bien, grâce à vous deux !

    RépondreSupprimer
  4. Que dire de plus ? C'est un remerciement en forme d'hommage grandiose, un hymne à l'amitié ... et les photos sont magnifiques, parce que ... (comme le dit France !). Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  5. Bien bel hommage à la Fée des coquelicots. Les photos et l'histoire sont belles, preuve d'une amitié et d'une entraide qui peuvent changer une vie. Bonne journée à vous deux.

    RépondreSupprimer
  6. Woww ! Quel beau texte ! Le silence est de mise

    RépondreSupprimer
  7. c'est beau tout simplement !!! merci !

    RépondreSupprimer
  8. Des mots vrais et touchants pour célébrer une belle amitié... tout cela dans une chaude ambiance coquelicot. C'est un rayon de soleil pour une journée de pluie :)

    RépondreSupprimer
  9. J'ai moi aussi rencontré la pire des épreuves qui soit, la perte brutale de mon épouse d'une rupture d'anévrisme. C'est sa moitié qui disparaît à un moment où on ne s'y attend pas. Tout bascule et je peux t'assurer que les amis (ies) du web ont montré qu'ils étaient bien présents et m'ont donné beaucoup de réconfort. Comme toi, je passe mon temps à en témoigner. Mais je t'assure que ceux qui partent ne sont jamais très loin. Aujourd'hui mon épouse me guide dans tout ce que je fais, elle est terriblement présente. Venez voir mes témoignages,c'est très réconfortant. Et la nature n'arrête pas de nous combler. Si on la photographie, c'est tellement on y retrouve la présence des êtres chers.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Eric pour ton témoignage. Je te comprends et je partage tes pensées : ma Grand-Mère n'est pas morte, elle est simplement décédée, c'est à dire qu'elle n'apparait plus sur les photos...

      Supprimer
  10. PHIL je voudrais savoir si je peux prendre deux de ces photos!!!!!!!!!!
    j'espère que oui
    Merci je file bisou
    Et merci à toutes les personnes que je vois chez toi
    C'est si gentil Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui France, prends les photos dont tu as besoin :)

      Supprimer
    2. je viens de rentrer
      je vais essayer de faire ma bannière
      enfin avec moi faut pas être pressé
      merci PHIL je vais vite chercher flo
      je ne sais pas pk il y a eu surement des bouchons comme tj

      Supprimer
  11. Un très joli billet pour remercier la Fée des coquelicots. Les photos sont magnifiques, le texte est beau et témoigne d'une très belle amitié entre la Fée et toi. Certaines personnes sont là au moment où l'on a l'impression que tout s'écroule, que l'on va sombrer. Tu as eu la chance de croiser le chemin de France à ce moment-là, et elle a su te redonner l'espoir et la joie de vivre. Oui, c'est très beau.
    Gros bisous à vous deux :-)

    RépondreSupprimer
  12. Joli message , joli hommage et superbes photos !

    RépondreSupprimer
  13. MAman et ses coquelicots
    elles sont belles tes photos PHIL

    RépondreSupprimer
  14. Quel compliment!
    vive les coquelicots!

    RépondreSupprimer
  15. Quel bel hommage à ta fée des coquelicots. Elle le mérite bien. Ces magnifiques photos dignent des tableaux de Monet mettent en valeur celle qui a su trouver les mots et te donner l'amitié dont tu avais besoin.
    C'est super cool, ça me fait plaisir que ce bon vieux blog a été le relais bien utile entre toi et ta fée.
    Je vous embrasse tous les deux !

    RépondreSupprimer
  16. C'est par le biais du blog de France que j'ai accédé au tien il y a quelques mois maintenant.
    J'avais ressenti la complicité dans vos échanges et cela me faisait plaisir. J'y ai lu la fidélité aussi, et ça j'aime bien car je suis moi aussi quelqu'un de fidèle quand je m'engage dans un blog, avec le peu de temps dont je dispose hélas !
    J'ai décelé dans chacun de vous la passion pour la nature dans sa globalité, la recherche d'une grande qualité dans le rapport que vous entretenez avec elle, et j'adhère à ce besoin d'appartenance et de respect pour Dame Nature.
    Bref, je me suis attachée à vous au fil des posts.
    Aujourd'hui le lis ton message qui met ta Fée des Coquelicots à l'honneur et en premier plan dans ces champs magnifiques. Au fur et à mesure de ton récit et des photos, elle apparaît comme la Fleur parmi les fleurs, et cela avec beaucoup de respect, de pudeur aussi, mais surtout avec dignité et sincérité.
    Je ne risque pas d'oublier ce post, tes mots, France parmi ces fleurs délicates qui se laissent bercer par le vent.
    J'ai toujours cru que les blogs étaient vecteurs de sentiments forts et sincères, ce post en est la preuve, je m'en réjouis et salue ta démarche qui n'est pas anodine, loin s'en faut. Elle a le mérite de la volonté de dire les choses, simplement... sincèrement... sans ambiguïté.
    Alors, au nom de l'amitié qui vous a réunis dans ces moments difficiles pour toi, je cueillerai le prochain coquelicot et le laisserai sécher, je l'appellerai France.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup AMBre pour ton commentaire :)

      Supprimer
  17. Je ne regarderai jamais plus les coquelicots de la même manière : ils me feront toujours penser à cette belle amitié, à ce magnifique hommage rendu à ta "Fée des Coquelicots". Les portraits de ta fée sont très beaux, et moi aussi je pense à Monet en regardant ces photos...
    J'ai eu l'occasion de rencontrer récemment une grande photographe qui estime qu'une photo est réussie lorsqu'elle transmet une émotion : la réussite est totale...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Christine, je ne sais pas si mes photos sont réussies mais je crois que mon hommage à la Fée des Coquelicots l'est :)

      Supprimer
  18. Je suis émue à lire ce beau billet en hommage à "la fée des coquelicots" ! Tes photos sont magnifiques, Phil, ma préférée c'est la quatrième, France te fait son plus joli sourire ! Sans hésitation, une série à agrandir en grand format. Merci le web qui a permis une si belle solidarité et amitié ! Bonne continuation photographique et amicale à tous les deux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A chaque fois que j'apercevais un champ de coquelicots, je m'arrêtais et plusieurs fois j'ai eu la surprise de découvrir France arrivée bien avant moi!

      Supprimer
  19. Une vraie émotion en lisant ce magnifique billet ce matin ...
    Ayant connu cette situation à la même époque c'est aussi une blogueuse qui m'a aidé
    Alors vive votre belle l'amitié .
    Je vous embrasse tous les deux .
    Louise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Louise, les blogs permettent de tisser de vrais liens :)

      Supprimer
  20. FIFI COUCOU oui je devais avoir la pêche ce jour là
    Là c'est un peu différent
    ENFIN
    Madame MINERVE vient juste dire
    Merci pour vos passages vos commentaires si gentils
    et bonne soirée
    PHIL PASSE une belle soirée et encore merci
    Mais tu sais je suis nature et je ne changerai pas
    Alors ça passe ou bien ça casse
    BISOU

    RépondreSupprimer
  21. Un bien bel hommage et de superbes photos !

    Cdlt,
    Jma

    RépondreSupprimer
  22. bonsoir Phil
    j'ai été stupéfaite par autant de beauté, en suivant le lien depuis le blog de France, je découvre des coquelicots (j'adore les coquelicots mais là... c'est trop beau)
    et des mots tellement touchants, un grand bravo pour ce billet magnifique.
    Laurence

    RépondreSupprimer
  23. Ce champs de coquelicots vous attendait ! :)
    Pour FRANCE qui les aiment tant et pour toi PHILIPPE, qui a réalisé de somptueuses photos souvenirs en l'honneur de votre AMITIE. Très émue & très heureuse à la fois : Grosses Bises à vous deux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Chris, c'était un jour heureux oui!

      Supprimer
  24. Oups ..... voilà seulement que je lis ce billet ! Comment suis-je "passée" à côté ? Les mystères de ..... mon ordi, ma distraction, mes occupations ....
    Quelle émotion de partager ces moments de ta vie, de comprendre ton amitié privilégiée avec France ..... elle mérite bien son nom de "Fée des coquelicots" ! ♥

    RépondreSupprimer
  25. Un magnifique hommage à la Fée des Coquelicots que nous apprécions tant ♥

    RépondreSupprimer
  26. Un billet bien émouvant, et des champs de coquelicots tellement jolis ...

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !