mercredi 5 septembre 2012

De méchante humeur

Colchique

La colchique a envahi les digues et les prairies de la Réserve du delta de la Sauer. C'est l'occasion de s'aplatir dans l'herbe et de tenter d'apprivoiser le vent.

Colchique

Où sont passées les libellules? Le Roi-Lézard ne me répond pas. Elles apparaissent enfin dans la lumière, lestes et légers...

Lézard

Leste vert

Sur le chemin du retour, je constate la progression de la bêtise.
Dans un précédent billet, je notais : "Pour empêcher que les véhicules élargissent davantage les allées, les responsables ont disposé des grumes au bord des prairies." J'exprimais mon désarroi et il n'a pas fallu beaucoup de temps pour que les grumes soient contournées!
Voilà où mène le manque de courage des décideurs de tous poils qui se refusent à interdire la circulation automobile dans la Réserve naturelle.

Réserve pas naturelle :(

Il faudra peu de temps pour que disparaissent les batraciens de la prairie semi-inondée, les espèces protégées, la flore du lieu et tout le toutim! Les responsables du site auront beau verser des larmes de crocodile et réclamer de l'aide, il sera trop tard, aucune subvention ne ramènera ce qui aura été perdu par leur faiblesse.

Colchiques écrasées - Réserve pas naturelle :(

J'ai connu la Réserve naturelle du Delta de la Sauer lors de sa création en 1997. Ce n'était pas un paradis mais un milieu naturel. En moins d'une dizaine d'années, ce site a beaucoup perdu, c'est devenu un banal couloir végétal, un lieu de passage très fréquenté mais ce n'est plus une réserve naturelle. D'année en année, ce lieu s'appauvrit et perd sa raison d'être. Ce manque de rigueur et de volonté dans la gestion du site surprend : j'ai connu les Alsaciens plus déterminés, vont-ils rejoindre les rangs des invertébrés qui veulent nous faire croire que Tchernobyl est devenu un jardin?

Soleil!

53 commentaires:

  1. Bonjour Philippe, belle photos des colchiques mais seulement les photos sans les moules des pneus! Chez vous il est tout comme mon pays. Nous avons un beau paysage mais les endroits sont seulement maintenant pour terrains à batir meme si il est réserve naturelle ou alors pour production électrique ou biogaz. La nature, les plants sauvage et les très petits animaux que les insectes c´est ne pas importante pour les gens! Bonne journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Geli, merci beaucoup pour ton témoignage :)

      Supprimer
  2. Bonjour ! Jolies photos et joli coup de gueule que je peux comprendre.

    Je vois parfois la voiture comme une espèce très invasive. Et ce n'est pas sans me rappeler un certain rallye de France qui va avoir lieu très prochainement, avec des étapes dans les Vosges. D'un côté, on nous vend des réserves naturelles, des sites protégés, et d'un autre on organise des courses automobiles en plein coeur du massif montagneux. C'est une bonne promotion pour le tourisme en Alsace, nous dit-on. Mais quel sorte de tourisme ? Je doute que les spectateur du rallye s'intéressent aux tourbières, aux hautes chaumes et au grand tétras...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Guillaume, je partage ton indignation. Organiser un rallye dans un milieu fragile est une hérésie! Hélas, le Dieu Bagnole est tout puissant...
      Je ne crois pas que ce rallye soit une bonne façon de promouvoir le tourisme en Alsace. A moins de ne considérer le tourisme que sous un angle commercial, au détriment de la culture et de la vie. Les promoteurs de ce genre de manifestation sont des fossoyeurs mais nos politiques confondent jeux du cirque et culture depuis fort longtemps : "panem et circenses" (du pain et des jeux) comme disaient les Romains...

      Supprimer
  3. Bonjour Philippe,
    Comment est-ce possible ???? Et si l'association RNF mettait les pieds dans le plat un peu non ? Mais c'est quoi cette histoire ???? oh ça me révolte ! Les photos que tu prends peuvent peut être servir non ?

    Il ne faut pas laisser mourir cet endroit.

    Bonne journée Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Violette, hélas je suis persuadé que tout le monde s'en fout, ça se barre en sucette depuis si longtemps...

      Supprimer
  4. Les colchiques, messagères de l'automne.
    Belles images pour qui sait se mettre dans l'herbe et marcher...

    RépondreSupprimer
  5. Les VRAIS amoureux de la NATURE sont une toute petite minorité ; c'est certainement là LE PROBLEME ! SUPERBES tes photos Philippe et j'aime bien ton jeu de mots "lestes et légers..."
    Belle journée : BISES

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Chris, je pense que tu as mis le doigt là où ça fait mal, même si je ne pense pas être un problème ;-) Bises :)

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Merci Cathy, oui c'est triste, j'ai souvent l'impression qu'il y a toujours quelqu'un pour renverser les poubelles, qu'il y prend du plaisir et qu'il reste impuni...

      Supprimer
  7. Cher Phil, ne savais-tu pas que la nature est réservée aux sportifs du dimanche et autres mous du cerveau qui croient que la terre est un terrain de jeu exprès pour eux ? Sous prétexte de faire de l'exercice, à pied, à vélo, en voiture - on s'éclate! - tout est permis! Non, les pistes de skis n'abîment pas les alpages, ni les forêts d'ailleurs, et les remontées mécaniques sont un véritable bienfait pour la flore et la faune - sans vous parler des chemins exprès pour les VTT - non polluants, hein? Il y a de quoi se taper la tête contre les murs!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Gine de partager ma mauvaise humeur :) Lorsque je me balade dans cette réserve pas naturelle, je croise fréquemment quads, 4x4, autos, aéromodélistes et j'ai l'impression de visiter un cimetière. La biodiversité chère à nos politiques à petits bras a cédé la place à l'auto-diversité...

      Supprimer
    2. Bien ! je n'avais encore jamais pensé à ce mot : auto-diversité !

      Supprimer
  8. En regardant le début de ton post, je ne comprenais pas ta mauvaise humeur. La fin m'a laissé sans voix! Stupide ces décideurs!
    Ceci dit je reste sur le côté positif de ton message, dans lequel tu as publié de très belles photos, en espérant que les abrutis deviennent un peu plus éduqué et respectueux!

    RépondreSupprimer
  9. La (1) nous fait craquer!
    Superbe photo!
    Quant à la dégradation des réserves? En Loire-Atlantique il y a beaucoup de respect, pourvu que ça dure...

    RépondreSupprimer
  10. Eh oui ..... la nature est trop souvent la parente pauvre de notre société ..... et ce, partout dans le monde ..... Pourvu qu'un jour, ce ne soit pas "trop tard" ......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand l'homme prend conscience de ses méfaits, il est toujours trop tard. Bonne soirée Jacqueline :)

      Supprimer
  11. sublimes teintes de la nature...
    merci Philippe
    bisous

    RépondreSupprimer
  12. Une mauvaise humeur justifié et de bon aloi ... mais les gestionnaires de la réserve sont ils les seuls à blâmer ? Dernière image splendide : tout y est : composition, lumière, graphisme ... perfect !

    Cdlt,
    Jma

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te l'accorde Jean-Michel, les premiers à blâmer sont les auteurs de ces incivilités, ensuite les politiques qui freinent des quatre fers pour ne pas chatouiller leur électorat...

      Supprimer
  13. Je comprends que tu sois de méchante humeur, Philippe. Et je compatis, car, tout comme toi, j'aime la beauté de la nature. Alors, lorsqu'elle est saccagée, quelle tristesse... :-(
    Bonne fin de soirée à toi, et bonne nuit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Françoise, si on ne râle pas de temps en temps, il ne restera que nos jardins...

      Supprimer
  14. PHIL bonjour et bien oui je pense bien comme toi et la nature doit rester nature
    Et pourquoi essayer de la faire disparaître
    Que de belles photos chez toi PHIL Je te laisse je file

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour France, la bêtise me déprime...

      Supprimer
    2. OUI SAUF la mienne je pense
      Bonne soirée

      Supprimer
    3. Tu n'es pas bête France, tu fais des bêtises pour me faire rire :)

      Supprimer
  15. tu as raison les gens sont cons !!! ça rime en plus donc je ne changerai pas mon mot même si il est pas beau ! heureusement tu es là toi et tu nous la fait aimer cette jolie nature avec tes belles photos ! elles sont splendides et il y a le petit écouvillon !!! trop bien ! bisous , je vas acheter une niche car les peluche ne veulent plus que je dorme dans le lit ou sur le canapé rrh trop c'est trop !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Hutte des Bois, la plupart des vieux pêcheurs que je croise viennent en vélo, les jeunes viennent en 4x4 et, pour ne pas salir leurs beaux engins, contournent les ornières, tu connais la suite...

      Supprimer
    2. j'ai raison c'est des cons poil au menton !

      Supprimer
  16. J'ai été intriguée par le titre au dessus de cette belle fleur:-) J'ai pensé tout d'abord que c'était la venue de l'automne qui était en cause. Me voilà rassurée, il y aura de si jolis couleurs à photographier en automne :-)

    RépondreSupprimer
  17. Des images superbes!
    Je comprends ton énervement! Ça me désole de voir autant d'imbéciles se promener dans la nature sans aucune considération pour elle!
    Et d'abord, qu'attend-on à l'école pour sensibiliser et éduquer les jeunes dans ce sens puisque ce travail n'est pas fait à la maison!

    ***
    Bises et belle journée, Phil****

    RépondreSupprimer
  18. Je corrige: des images superbes en faisant abstraction des ornières dans l'herbe!

    RépondreSupprimer
  19. Je viens te dire bonjour et au revoir aussi
    BISOU PHIL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais en balade dans les Vosges, merci France :)

      Supprimer
  20. J'ai pris volontairement du temps pour répondre et réagir sur ce post.
    A chaud mes mots auraient été plus violents et durs.
    N'y vois pas une résignation de ma part, c'est un sujet qui me tient à coeur professionnellement (tu le sais) et personnellement. Je ne fais que constater régulièrement ce genre d'échec, mais j'ose croire que tous les efforts qui sont et seront déployés ici et là prendront le pas et ne s'essouffleront pas avec le temps.
    Ces preuves de non-respect d'un endroit que l'on voudrait préserver se manifestent partout, je l'ai hélas constaté cet été dans la dune, malgré la présence régulière de panneaux pédagogiques, les gens n'hésitent pas à jeter au-delà des grillages des déchets alors qu'il y a ponctuellement des poubelles, des clôtures qui sont forcées, des mégots un peu partout (je suis fumeuse mais ça je ne comprends pas).
    Le point sur lequel je suis dubitative, c'est au sujet des fonds (européens, nationaux, régionaux, départementaux et communaux) qui sont versés à cette fin, des multiples études et dossiers qui sont rédigés et qui coûtent aussi beaucoup d'argent à la communauté, je dois hélas reconnaître qu'ils ne donnent pas l'impression de couvrir la tâche et les objectifs recherchés.
    Ceci dit, pour finir, je pense que la meilleure prise de conscience et l'esprit de solidarité vis-à-vis de cette nature sans qui nous ne serions pas doivent se puiser au fond de chacun de nous et être inculqués très vite à ceux qui vont faire les frais de ces dégâts volontaires.
    Je sais, tout cela n'est pas très gai, mais c'est NOTRE réalité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup AMBre pour ta réaction.
      En tant qu'amoureux de la nature, je ne mets pas en cause les actions de sensibilisation des gestionnaires de cette réserve. Je constate simplement qu'il faudrait interdire la circulation automobile (autos, 4x4, motos et quads) pour que leurs actions soient comprises et efficaces. Mais ils ne veulent pas interdire ces foutues bagnoles! La pierre est dans leur jardin...
      A quelques kilomètres de là, la réserve d'Offendorf est interdite à la circulation par des barrières et des plots, elle demeure fréquentée par des piétons respectueux et conserve sa richesse.
      Ce que je reproche souvent aux décideurs est de transiger, de perdre du temps et de l'argent en choisissant des solutions vouées à l'échec. La politique de l'autruche menée à la vitesse de l'escargot!

      Supprimer
  21. Tes constatations sont bien tristounettes mais tes photos sont très belles!

    RépondreSupprimer
  22. Des colchiques j'en ai vues l'automne dernier à l'Arboretum de Chèvreloup près de Versailles, peut-être que tu aimerais y aller : tous les arbres sont issus de graines et tous différents même lorsqu'ils sont de la même espèce, comme nous le sommes nous autres humains (bêtes ou méchants).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour l'info Cergie, je ne connais pas cet arboretum.

      Supprimer

Vos messages sont appréciés, merci !