dimanche 28 octobre 2012

A propos de Cousin Ours

Cousin Ours

En évoquant récemment Cousin Ours, je me suis aperçu que les billets relatant ses péripéties imaginaires intéressaient plus de monde que le lectorat habituel du blog.
J’ai commencé à raconter son histoire sans canevas, sans plan préconçu. J’ai inventé des situations au gré de mes découvertes lors de mes balades. Parfois, c’était facile parce que tout s’y prêtait. Ce fut quelques fois laborieux. Au début, il s’agissait de poster un billet court – quelques lignes, une image – le temps d’une pause dans le Sud de la France.
Bien entendu, les amatrices d’ours en peluche étaient au rendez-vous. Des curieux de connaitre la suite de l’histoire la plupart du temps. Et des fâcheux qui trouvaient que je manquais d’imagination et qui avaient probablement raison, mais dont j’ai effacé les messages parce que je n’aime pas les anonymes.
Depuis, je me suis posé la question : « Pourquoi Cousin Ours a-t-il eu du succès ? »

Cousin Ours

L’ours en peluche de l’enfance, l’ours des dessins animés (Winnie l’ourson, Baloo du Livre de la Jungle), l’ours des livres pour enfants ont amené beaucoup de lectrices à suivre ces billets. Cet ours-là, s’il m’est familier, n’était pas au centre de mes préoccupations. Je me suis davantage pris au jeu de l’ours mythologique, imaginaire ou symbolique.
Je m’intéresse à l’ours parce que nous sommes parents. N’en déplaise à Charles Darwin ou Yves Coppens, l’ours est mon cousin, le singe non.  Mes lointains ancêtres ont côtoyé les ours, les ont chassés, ont vécu dans leurs cavernes, ont probablement mangé les mêmes proies. Ce n’est pas aussi éloigné dans le temps que la parenté avec le singe, c’est encore dans ma mémoire. Le singe, c’est l’Afrique tandis que l’ours demeure mon voisin.
En effectuant des recherches, je me suis vite rendu compte que l’ours est partout. Dans les rochers et les grottes, les églises et les chapelles, les contes, les fables et les proverbes. Partout. Sauf en forêt où personne n’a envie de le rencontrer mais c’est une autre histoire !
L’ours rappelle la préhistoire, l’aube des civilisations, lorsque nous partagions le même régime alimentaire. Il est resté l’homme sauvage que nos fables raillent souvent quand il se laisse tromper par Renard, l’homme sauvage dont nous envions la sagesse parce qu’il n’est jamais parti en guerre, l’homme sauvage dont nous redoutons  la force depuis que nous l’avons chassé de nos forêts où il était roi…

Cousin Ours

Je vais continuer à m’intéresser à cet ours-là. Je ne sais pas encore comment je l’évoquerai… avec un peu d’humour, j’espère !
Bon dimanche :)

Voir ou revoir :
Grand Oncle
Cousin Ours

37 commentaires:

  1. Continue, continue, ça m'amuse! Mais je n'aime pas les ours, leur air débonnaire et leur terrible sauvagerie : j'en ai une peur bleue. Je n'ai jamais voulu de peluche, peut-être en suis-je traumatisée ? :)) Bon dimanche!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Gine, chacun a ses peurs qu'il n'est peut-être pas nécessaire d'affronter...

      Supprimer
  2. il est trop beau ton ours oui il faut continuer de partir le regarder

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Flo, je vais essayer de raconter une histoire amusante :)

      Supprimer
  3. N'empêche que si je n'avais pas eu Gros Nounours et bien je faisais comment pour changer mon heure ! euh tu es sure qu'on est pas cousin ??? tiens je croyais pourtant ! bonne journée ! tu as la neige chez toi ? nous c'est le vent il souffle trééééééééééééés fort !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Petit Singe Vert, je n'ai pas eu besoin d'acrobates pour changer d'heure ;-)

      Supprimer
  4. PHIL bonjour
    OUI L'ours était le roi plus du tout de nos jours
    Par contre toi PHIL tu es le roi des photos d'ours
    ELLES sont splendides
    tu peux continuer de l'observer sans soucis ( enfin tu fais attention)
    tout de même BISOU

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour France, ce n'est pas facile de faire de belles photos dans un parc animalier, celui-ci a pris son bain et c'était mon jour de chance :)

      Supprimer
    2. oui PUIS JE LE TROUVE SI BEAU ET TELLEMENT PROPRE
      SUPERBE JE VAIS DIRE
      PASSE UNE BELLE SOIrée PHIL

      Supprimer
  5. Il est si beau cousin ours :-))
    Hier moi aussi j'avais plein d'ours sur mon blog !!
    Bon dimanche
    Bisous, Laure
    http://ptitesphotosdelolo.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  6. Le début d'une grande aventure avec Cousin Ours ? Les photos sont magnifiques en tout cas !

    Cdlt,
    Jma

    RépondreSupprimer
  7. La première photo me fait penser à Baloo et la troisième est toute mignonne !
    Un plaisir toujours renouvelé de lire tes textes : j'apprécie beaucoup ton écriture ! :-)

    Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jacqueline, j'essaie de soigner mon écriture :)

      Supprimer
  8. Très belles photos pour illustrer ton propos!
    Je déteste ces anonymes qui se permettent d'être désagréables... Je les jette à la poubelle des spams sans plus d'égards...
    Tu as raison de t'intéresser à ce magnifique animal que nous avons su magistralement éliminer de nos forêts comme tous les grands prédateurs d'ailleurs.
    Nous pouvons être fiers d'avoir déséquilibré totalement notre faune au point de devoir tolérer des chasses pour limiter le nombre de sangliers, cerfs, chevreuils et autres bêtes qui se seraient bien passés de prendre les plombs des humains.
    C'est beau un ours, c'est le monde sauvage dans son essence, une force de la nature qui mérite notre respect.
    Je me réjouis de lire tes prochains articles!
    Bizzz et bonne journée Phil

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Noushka, l'ours est partout, dans nos contes, dans nos églises et c'est le seul animal sauvage dans ce cas. Le loup n'est pas aussi présent...

      Supprimer
  9. Ravie d'avoir des nouvelles de cousin ours, surtout illustrées par de magnifiques photos... le crayon me démange déjà ;-)

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Philippe! Ton grande ours est très mignon, mais je pense il est mieux être loin beaucoup de mètres! En Finlande ton ours est un animal saint! Mon oncle habite en Finlande! Bon dimanche Philippe!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Geli, oui je préfère rester à distance :)

      Supprimer
  11. l'ours! un animal à préserver! il est si doux en peluche !

    RépondreSupprimer
  12. Tes photos d'ours sont magnifiques et j'apprécie ta plume ☺
    Vive Cousin Ours!

    RépondreSupprimer
  13. Continue, continue, Philippe, tu nous intéresses, surtout avec de si belles photos ! :-)
    Bonne fin de soirée à toi.

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Philippe,
    Oui il doit nous rappeler notre enfance, alors justement on devrait pouvoir l'accepter dans nos montagnes non ?
    Regarde comme il est calme, beau et grandiose sur la dernière photo !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Violette, cet ours ne s'occupait pas de moi, sa quiétude m'a impressionné!

      Supprimer
  15. Wouah! Je suis sans voix devant tant de beauté!
    L'ours pour moi n'évoque pas autre chose qu'un animal puissant qu'il vaut mieux ne pas rencontrer sur son chemin!
    Pendant mon enfance passée au Portugal je n'ai pas le souvenir d'avoir vu un seul enfant avoir comme compagnon un ours en peluche! Ou une autre peluche d'ailleurs! Je ne dis pas que ça n'existait pas là-bas, mais peut-être pas dans mon village!
    En tout cas je te dis merci et un grand bravo pour ces clichés. Vraiment ils superbes!

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !