jeudi 29 novembre 2012

Grues cendrées

Grues cendrées (Lac du Der)

En arrivant près du Lac du Der, les Grues cendrées se font entendre. On descend de la voiture pour marcher jusqu'à l'observatoire. Est-ce le froid ou l'émotion qui rend l'oeil humide ?
A l'abri, jumelles, digiscopes et zooms cohabitent. On se salue sans se voir, le regard perdu vers l'horizon. Les grues sont là, sous nos yeux. Un murmure parcourt les baies, on parle pour ne rien dire, pour évacuer l'émotion. On se découvre à ce moment, on ose parfois un petit sourire. Comme pour s'excuser d’être envouté par la scène.

Grues cendrées (Lac du Der)

Grues cendrées (Lac du Der)

Ici, les voitures sont arrêtées en file indienne au bord de la route. Leurs occupants en sont descendus et regardent, béats, les grues en vol. Elles s'éloignent, bruyantes. Le temps s'est arrêté. Les soucis sont oubliés.

Grues cendrées

Dans un champ presque nu, les grues se nourrissent. Personne ne s'approche ou ne cherche à les faire fuir. La scène se répète ici et là. Et chacun savoure l'instant. C'est un petit bonheur qu'on peut voir passer de visage en visage...

Grues cendrées (Lac du Der)

Grues cendrées (Lac du Der)

Depuis la digue, un long cortège d'hommes, de femmes et d'enfants observe les grues. Il y a une sorte de ferveur qui fait plaisir à voir, qui permet de ne pas désespérer, de croire encore l'homme.

Grues cendrées (Lac du Der)

Voir ou revoir :
Come back

43 commentaires:

  1. Spectacle magique, rare, beau !
    Merci Philippe :)

    RépondreSupprimer
  2. Qu'elles sont belles :-)
    Bonne journée
    Biz Laure
    http://ptitesphotosdelolo.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  3. Oui, le chant des grues est envoûtant!
    Et le spectacle des hommes bien rangés: gros zooms devant, petit apn derrière, est amusant ;-) Mais au delà du matériel, c'est l'émotion qui l'emporte. Je te suivrais volontiers dans l'idée de ne pas désespérer :)
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est l'émotion qui m'a guidé. Qu'elles soient éloignées ou non, m'importait l'impression d'être, pendant quelques minutes, l'invité des grues. Bonne journée Cathy :)

      Supprimer
  4. Bonjour Philippe,

    Merci pour cet article, je m'y voyais, j'espère le vivre un jour. Mais on s'y croit.
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Novembre prochain ? Bonne journée Violette :)

      Supprimer
  5. Très belle série et surtout bel hommage aux grues cendrées !
    Bonne journée Philippe !

    RépondreSupprimer
  6. Très joli reportage transmis avec les yeux du cœur!
    Bravo pour ces belles images, malgré le temps gris!
    Tu les as plus que moi à Puydarrieux, mais ça devrait changer bientôt!
    Bises et bonne journée, Phil!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Noushka, la faible luminosité n'aidait pas, la netteté n'était pas toujours au rendez-vous mais, comme des milliers d'amateurs, j'étais enchanté :)

      Supprimer
  7. Comment ne pas s'émerveiller devant ces grues en vol que tu as si bien immortalisées. ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Tanette, elles sont désormais dans le Sud-Ouest, à Puydarrieux, près de chez toi...

      Supprimer
  8. PHIL BONJOUR
    MAIS QUEL VOYAGE!!!!!!!!!!!!! tes photos sont si belles ces grues en vol me font bien rêver car je n'ai pas pu voir ce superbe spectacle
    et ce v car je vois bien un VVVVVVVVVVVVVVVV
    un pas bien droit mais je le vois tu sais j'adore tes oiseaux et ces photos
    merci PHIL tu es le meilleur bisou de vent pour ce jour

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour France :) Quelques grues bifurquent parfois vers la Camargue lors de leur migration mais elles n'y ont pas été observées cette année. Il te faudrait aller vers les Pyrénnées ou l'Aude pour les voir.

      Supprimer
  9. On ne peut pas rester indifférent davant un tel spectacle.D'abord ces oiseaux sont magnifiques et quand on pense à leurs efforts pour accomplir ce rituel de la migration ,on est touché! Tous les migrateurs, qu'ils soient grands comme les grues ou tout petits comme beaucoup d'autres oiseaux répondent à cet instinct de vie! Nous ne pouvons qu'admirer cet instinct qui nous permet de les voir la moitié de l'année! Je pense que les entendre communiquer doit ajouter à l'émotion!
    Nous avons vu deux cousines au milieu de nulle part, lors de notre voyage et nous sommes arrêtés pour les admirer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Lucie, pendant des années je croyais connaitre et puis le film de Jacques Perrin, "Le Peuple migrateur" m'a ouvert les yeux et le coeur...

      Supprimer
  10. elles sont belles ! et Solange tu l'as connais ? elle est venue chez nous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça fait au moins 30 ans que je n'ai pas vu Solange.

      Supprimer
  11. tu es le nouveau photographe des oiseaux je crois

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Flo, j'aime les oiseaux oui et je ne suis pas seul à les aimer. Tu les aimes aussi, n'est-ce pas ?

      Supprimer
  12. Tout simplement splendide ! Comment ne pas aimer ces oiseaux. Je n'ai pas la chance de les voir dans la région mais je les apprécie d'autant plus par ici. Merci et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  13. Superbe spectacle que tu nous offres ...... et j'ai lu les commentaires avec un sourire "de ravissement"..... Tu es un poète, Philippe .....♥

    Bonne soirée ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jacqueline, je suis un rêveur... un poète c'est moins sur ;-)

      Supprimer
  14. Tes oiseaux beaux -ils sont oiseaux de bonheur en Skandinavie! Et quand je vois tes belles photos - je sais pourquoi! Bonne soirée Philippe!

    RépondreSupprimer
  15. Je les ai vues aussi, dans la vallée de la Vingeanne, mais très haut dans le ciel. Leurs cris porte sur des kilomètres...

    RépondreSupprimer
  16. Bonsoir,
    Magnifique série, j aime beaucoup celles en plein vol !
    Un trés beau blog et des photos .....SPLENDIDES
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  17. Tes photos sont vraiment superbes. Merci de les partager.

    RépondreSupprimer
  18. Quelle est l'envergure de leurs ailes déployées?
    Les photos sont magnifiques!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Cathy :)
      La Grue cendrée mesure de 100 à 120cm, pour une envergure de 180 à 240 cm et un poids de 4 à 6 kg. (source : Wikipédia)

      Supprimer
  19. Vers la fin octobre, lorsqu'elles passent dans le ciel, on les entend jusqu'à l'intérieur de la maison. Je cours alors les admirer... :) Même haut dans le ciel, les cris sont prenant et m'enchantent à chaque fois, un spectacle grandiose. Tes photos sont très belles et j'admire en particulier la 1 pour sa composition et l'avant-dernière pour le comportement des oiseaux. Passes une très belle journée : bises
    PS : désolée si je ne suis pas très régulière ds mes visites, mais je donne un coup de main à Dorothée & Philippe pour les marchés de Noël
    Je me sauve ; @ ++

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Chris, nous sommes nombreux à tomber sous leur charme :)

      Supprimer
    2. merci Philippe pour ce fabuleux spectacle Des moments de grâce que tu as bien su capter . Il ne manque plus que leur chant ....
      Bonne soirée

      Supprimer

Vos messages sont appréciés, merci !