samedi 26 janvier 2013

La quête de l’ours

"Quand on cherche l’ours, il finit toujours par vous rattraper !"
J’ai noté cette phrase au sortir d’un rêve, je ne sais pas si je l’ai lue, entendue ou si elle me vient de mon ours intérieur. Elle résume l’état de mes recherches.
Ma famille paternelle est originaire de l’Oise, plus précisément de Verberie, Saintines, Béthisy-Saint-Pierre et Saint-Vaast-de-Longmont entre Pont-Sainte-Maxence et Crépy-en-Valois, à quelques kilomètres au sud de Compiègne.
Le nom de mon grand-oncle Germain, mort à Hébuterne en 1915 aux premières heures de la Grande Guerre, figure sur le monument aux morts de l’église de Saint-Vaast-de-Longmont où ont vécu ses parents, mes arrière-grands-parents, près du pont de la ligne de chemin de fer inachevée d'Aulnay à Rivecourt.

Monument aux morts de Saint-Vaast-de-Longmont

Saint Vaast, ce nom ne signifie sans doute rien pour vous. Il me dit simplement que le hasard n’existe pas. Représenté sur les vitraux avec un ours à ses pieds, Saint Vaast est réputé l’avoir chassé de l’église d’Arras au VIè siècle. L’ours avait fait de l’édifice ruiné sa tanière, il terrorisait les habitants. Le catéchèse de Clovis, roi des Francs, pria simplement la bête de partir. L’église de Saint-Vaast-de-Longmont dépendait du domaine de l'abbaye Saint-Vaast d’Arras.

Église de Saint-Vaast-de-Longmont
Cela paraitra curieux de revendiquer le parrainage d’un Saint qui a chassé de l’église un de mes ancêtres ours mais c’est cohérent. Elle explique l’aversion de toute la famille pour l’Eglise. Chez mes grands-parents, il n’y avait pas d’acrobate (crucifix) au mur.
Mon grand-oncle Germain repose dans une fosse commune (et non dans un cimetière consacré), seul son nom figure sur le monument aux morts de l’église. Son père Alexis était un ancien séminariste qui n’a pas pu devenir prêtre... parce qu’il était ours. Aux portes de l’Eglise comme les autres !

Grand Oncle Ours

Bien entendu, je fabrique des raccourcis, j’associe des faits qui sont (peut-être) sans lien, j’imagine, je rêve ! Je rêve parce que c’est plus amusant de se rêver ours que fils de curé... (à suivre...)

Grand Oncle Ours, photo prise à Hauterives (Drôme), Le Palais idéal du Facteur Cheval

Voir ou revoir :
Un roi déchu
Grand-mère Bleue
Mes ancêtres sont des ours

14 commentaires:

  1. Ca commence assez tragiquement et pour finir, tu me fais sourire! Merci!

    RépondreSupprimer
  2. J'adore tes histoires d'ours ;-)
    Bon week-end
    Bizzz Lolo

    RépondreSupprimer
  3. Philippe bonsoir! Malheureusement je suis tardive. Tu es un bon narrateur et j' aime tes histoires d'ours. Passe une bonne soirée Philippe! Bisou

    RépondreSupprimer
  4. Passe une belle soirée PHIL
    A demain si je me sens bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Prends-soin de toi, les blogs peuvent attendre ;-)

      Supprimer
  5. « c’est plus amusant de se rêver ours que fils de curé… » (rire) Alors, toi !... :-)))
    Bonne soirée, Philippe, et bon dimanche. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux pas m’empêcher de dire des bêtises ;-)
      Bonne soirée Françoise :)

      Supprimer
  6. Il est mignon, ce nounours des temps anciens ! ;0))
    Bon dimanche, Phil !

    RépondreSupprimer
  7. Et bien, continue de rêver et de me faire rêver Philippe, j'aime te suivre dans ce chemin ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un chemin très personnel, je comprends que certaines de mes élucubrations puissent dérouter les lecteurs et les lectrices du blog mais ma volonté n'est pas de choquer ou de heurter les croyants.
      Merci beaucoup Pascale :)

      Supprimer

Vos messages sont appréciés, merci !