dimanche 17 février 2013

Les discrets

Bergeronnette printanière (Etang du Vaccarès)

Héron cendré, mouette rieuse, goéland, héron garde-bœuf, grande aigrette, aigrette garzette, cigogne blanche, avocette élégante, échasse blanche, flamant rose, ibis falcinelle, canard colvert, nette rousse... voici quelques uns des oiseaux que j'ai déjà observés en Camargue. J'aimerais volontiers les revoir lors d'un prochain séjour.
A cette longue liste, j'aimerais bien sur ajouter les oiseaux que je n'ai vu que dans les guides tels la spatule blanche, l'aigle de Bonelli, le guêpier d'Europe, la talève sultane, le rollier d'Europe, la sarcelle d'hiver, la huppe fasciée... pour n'en citer que quelques uns.
Mais je souhaite avant tout retrouver les discrets, ceux que j'ai brièvement aperçu et souvent mal photographié. Bergeronnette printanière, bihoreau gris, chevalier arlequin, crabier chevelu, grèbe esclavon, héron pourpré, huitrier-pie... J'attends le mois d'avril avec impatience !

Crabier chevelu (Pont des Tourradons)

Bihoreau gris (Pont de Gau)

Chevalier arlequin (Scamandre)

Crabier chevelu (Pont des Tourradons)

Huitrier-pie (Saintes-Maries-de-la-mer)

Grèbe esclavon à cou noir (Etang du Vaccarès)

Héron pourpré (Etang du Charnier)

Bon dimanche à tous !

Lire :
Observer les oiseaux en Camargue
Michel Gauthier-Clerc et Yves Kayser
Delachaux et Niestlé
ISBN : 978-2-603-01810-1
(15€)

30 commentaires:

  1. Je t'admire de connaître le nom de tous ces oiseaux, et surtout de savoir les reconnaître. Je suis sûre que tu ne les apprécie que mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'est pas toujours possible de les photographier mais ce n'est pas grave, j'aime les observer ! Bon dimanche Amartia :)

      Supprimer
  2. Philippe bonjour! J' attends aussi le printemps avec impatience! Je pense tu es un expert de connaître touts les oiseaux! Tu es chaque ans dans le Camargue? Et plusieurs fois ou seulement en Avril? Merci pour le tuyau de livre! Bon dimanche pour toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Geli, j'étais en Camargue l'année dernière lors de 5 séjours, j'y serai en avril et en mai, probablement en septembre aussi. Bon dimanche :)

      Supprimer
  3. Une véritable encyclopédie ton blog. Il y a des oiseaux dont ne connaissais même pas le nom ni l'existence...coup de coeur pour la dernière !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà pourquoi je les appelle "les discrets" : ils ne prennent pas la pose et, lorsque il y a rencontre, l'observateur est aussi surpris que l'oiseau ! Merci Tanette :)

      Supprimer
  4. hello Phil
    Tellement discret que je n'ai déjà vu que la Bergeronnette printanière ! Le Bihoreau je ne l'ai aperçu que son vol en rentrant dans ses fourrés....Oh pardon si, les Huitriers pie, j'en vois partout sur le littoral atlantique !
    j'espère que tu les retrouveras, le Grèbe esclavon est encore plus beau que le Grèbe à cou noir
    Bon dimanche (je retourne voir ma héronnière)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Nathalie :) Je n'ai que de médiocres clichés du bihoreau, une série de croupions près de Montcalm alors qu'il me fuyait et cette photo d'une série un peu floue prise dans le marais du Pont de Gau (là où le grand public ne met pas les pieds). Bises aux hérons ;-)

      Supprimer
  5. Une belle série...
    Bon dimanche !

    Pierre

    RépondreSupprimer
  6. Les discrets méritent bien leur nom! Bravo pour tes photos... Mon rêve : voir une fois le Bihoreau. Il est annoncé dans la réserve de la Cariçaie tout près de chez moi, mais je ne l'ai jamais vu! Je ne te parle pas de réussir une photo, juste de l'apercevoir...
    Bon dimanche!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Gine, j'aimerais revoir le timide bihoreau, c'est souvent un coup de chance...

      Supprimer
  7. Quelle diversité cette Camargue, ça doit être passionnant d'y rencontrer tous ces oiseaux plus attirants les uns que les autres, et j'imagine bien ta hâte à vouloir bien vite t'y retrouver. Tes images me font envie moi qui ne connait pas cette région.
    Bon dimanche Philippe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Roger :) Il n'y a pas que les oiseaux en Camargue ! Il y a un grand nombre d'insectes, tu y trouverais de quoi satisfaire ta curiosité. C'est d'ailleurs mon problème : passer du zoom à l'objectif macro et réciproquement, il me faudrait un second boitier pour éviter de monter-démonter à tout bout de champ... dans une autre vie sans doute ;-)

      Supprimer
  8. quel joli défilé !!! merci pour cette belle collection bon dimanche Philippe !

    RépondreSupprimer
  9. Excellent Philippe, même magnifique !!!!!!!
    Ben du coup, je crois que mes grèbes à tête noire sont des grèbes esclavon, faut que j'aille vérifier cela de suite ! Hihihi
    Merci pour la balade.
    Bise et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est peut-être moi qui me suis trompé à propos du grèbe ;-)
      Bon dimanche Pascale, bises :)

      Supprimer
  10. Du coup je viens de faire des recherches entre les deux, et voici ce que j'ai trouvé :

    http://isere.lpo.fr/2012/sachez-les-reconnaitre-les-grebes-en-hiver

    Bises Philippe et re bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà pourquoi je dois revenir en Camargue : pour vérifier ! ;-)
      Merci Pascale pour ton lien :)

      Supprimer
  11. PHIL bonjour et bien je ne peux pas t'aider car je ne connais pas trop les oiseaux mais je progresse petit à petit
    puis si je les vois je suis déjà heureuse ensuite pour les identifier****** je vois
    ELLES SONT belles ces photos et ce monde tu l'aimes
    BISOU

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour France :) Tu peux m'aider en les repérant comme tu l'as si bien fait lors de nos balades en Camargue, tu as l'oeil !!! Je compte sur toi lors de ma prochaine visite. Bisou

      Supprimer
  12. La Camargue offre de nombreuses observations en toutes saisons.Comme toujours il faut du temps et de la patience pour observer tout ce monde! Bravo pour nous présenter tout ce petit monde ailé!
    J'ai aussi quelques doutes sur le grèbe esclavon, qui est un hivernant rare en Méditerranée qui reste en principe en mer. Mais les grèbes à cou noir valent bien une photo eux aussi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hésité entre le grèbe esclavon et le grèbe à cou noir. Merci Lucie :)

      Supprimer
  13. Ils y sont tous !... Eh non, tu en avais oublié un ! (sourire)
    Belle soirée à toi, Philippe, et douce nuit.

    RépondreSupprimer
  14. Ils sont discrets et nous avons la chance de les voir grâce à tes photos :)
    Quelle diversité ; je craque pour ton petit Grèbe esclavon ; TROP JOLI !

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !