lundi 18 mars 2013

Hirondelles

Hirondelles de fenêtre

Juin 2012, la pluie a détrempé le sol d'un chantier où se vautre une compagnie d'oiseaux. Je m'approche et je reconnais des hirondelles. Elles viennent chercher de petites boules de boue pour consolider leur nid. Je reste là à les regarder se chamailler, virevolter, piailler...

Hirondelles de fenêtre

Je me rappelle du petit bâtiment adossé à l'escalier du grenier où mon grand-père entreposait son petit bois pour démarrer le feu. Il y avait des pommes rouges à la peau presque noire en train de sécher pour l'hiver, des fagots de petit bois, des pommes de terre couvertes avec lesquelles mon grand-père ferait son plant.
Sur les étagères, il y avait toutes sortes de sachets de graines. Dans un panier en fer, des légumes attendaient sagement l'heure de la soupe ou de la potée. Près de la fenêtre au verre opaque, des fleurs poussaient avant d'être rempotées ou repiquées. Les odeurs nous attiraient et la première chose que nous devions apprendre, nous les mômes, était de ne pas fermer la porte du bâtiment. Alors que maman, tantes et grand-mère nous serinaient en permanence de fermer les portes derrière nous, l'ordre chez Grand-père était de laisser la porte ouverte.
Grand-père avait montré du doigt le tas de crottes sur un vieux sac posé sur le sol puis, dans les chevrons du toit, le nid à son aplomb. De temps en temps, les petites têtes émergeaient pour quémander leur nourriture, des hirondelles !
Il avait suffit d'un regard pour que les mômes comprennent que cette vie là comptait, qu'on devait laisser la porte ouverte pour que les oiseaux nourrissent leurs petits, qu'on ne devait ni parler ni crier pour ne pas déranger la nichée.
Fort heureusement aujourd'hui il y a des lois ! Des lois qui disent qu'il ne faut pas détruire les nids d'hirondelles sous peine d'amende. Mais il y a moins d'hirondelles aujourd'hui. Parce que nous avons préféré les remplacer par des insecticides. Hélas, il n'y a pas de loi pour nous protéger de notre bêtise...

Hirondelles de fenêtre

Hirondelles de fenêtre

Hirondelles de fenêtre

44 commentaires:

  1. Phil encore un superbe texte et tu as raison les gens deviennent débiles et c'est ainsi*
    IlS ne pensent qu'a eux et cela me rend malade*
    les hirondelles sont bien des oiseaux que j'adore surtout en vol*
    tu te demandes si elles vont tomber au sol et non elles
    remontent aussitôt comme de superbes flèches et j'ai adoré les regarder en Camargue lorsque le temps était gris et pas bien chaud*
    Les hirondelles annoncent donc la pluie c'est bien cela!!!!!!!!!
    Et j'ai essayé de les photographier en vol alors je ne vais plus essayer*
    Car pour moi c'est impossible*
    Des lois oui il y en a mais je ne pense pas que nous faisons tous attention*
    et tout se dégrade de plus en plus*
    Mais là que faire** Même une amande ne fera pas grand chose*
    Tes photos sont superbes j'aime ces hirondelles qui doivent parler du printemps
    BOnne journée PHIL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour France :) Il y a des choses qui rappellent les bons moments des personnes que nous avons aimées, le lilas blanc, un verre de limonade et quelques hirondelles...

      Supprimer
  2. Bon jour Philippe,
    J'ai lu tes souvenirs, souvenirs que je partage aussi.
    Aujourd'hui, il y a beaucoup moins d'hirondelles. Elle ne sont pas encore revenues par ici, ou tout du moins je ne les ai pas encore vues pour cette année.
    Très belle série pour un très bel oiseau.
    Comme tu le dis, il n'y a pas de loi contre la bêtise, pas de vaccin non plus... et cela nous mène dans de sombres profondeurs.
    Merci pour ce partage, j'espère que tu vas les "suivre" pour de prochaines séries ?
    Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Pascale :) J'aimerais les suivre mais je n'en ai pas sous mes fenêtres !

      Supprimer
  3. J adore les hirondelles,j aime bcp a la nuit tombee me promenee au bord de la riviere derriere chez moi,elles font un grand ballet merveilleux a raz de l eau...

    par contre ici elles ne sont pas encore la,trop froid encore,brrrrrrr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Audrey, les photos ont été prises en juin 2012. Des martinets m'ont été signalés à 25km mais je ne les ai pas encore observés.

      Supprimer
  4. Tes hirondelles nous donnent du baume au coeur. Le printemps serait-il donc tout près d'arriver, enfin ? J'aime aussi ton texte et tes souvenirs d'enfance. Il décrit très bien tout le soin que l'on prenait autrefois avec la nature et les animaux...soin qui est malheureusement passé au second plan...de nos jours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Tanette, cette attention a disparu, on a mis dans la petite boite "Ploucs" tous ceux qui manifestaient un peu de bon sens avec la nature...

      Supprimer
  5. Bonjour Phil
    Très belles ces hirondelles des fenêtres...
    Ah les insecticides, si le moratoire de deux ans est voté ce sera déjà ça, je dis bien si, car encore une fois Espagne, Italie sont contre.

    Mais s'il n'y avait que les insecticides...... Combien de nids sont encore volontairement détruits ? Combien de bâtiments sont détruits avec des nids d'hirondelles à l'intérieur, et en connaissance de cause ? Combien de vieilles bâtisses sont rénovées pour éviter les pertes de chaleurs ? Combien de particuliers enlèvent les nids parce qu'il y a des petites crottes qui tombent par terre et que cela fait moche sur leurs belles terrasses ?

    À GRANDE échelle OUI, il faut arrêter avec ces insecticides,
    À PETITE échelle, il faut que les français arrêtent d'être cons et égoïstes !!!!

    Cela dit, les hirondelles arrivent, quelques unes sont vues à Rochefort et à Saint Mammès en Seine et Marnes :)

    Bonne journée Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Nathalie :) Je suis toujours surpris par le nombre de personnes qui se disent attachés à la nature et leur comportement quotidien. On vient s'installer à la campagne et on peste contre le chant du coq, on édifie une montagne de déchets et on râle contre nos mouches, etc...

      Supprimer
    2. Exactement, et la campagne.... ça sent la campagne et c'est comme ça ! :-))

      Supprimer
  6. Belle histoire pleine de sagesse ! et ces photos d'hirondelles nous annoncent le printemps , on y croit ! Bonne journée .

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Philippe!
    Un très beau texte de ton vie. J'adore les texte de la vie quotidienne à la campagne très simple mais souvent riche en nature et calme.
    J' adore les hirondelles et quand je les voir je pense à ma grand mère. Chaque vacance je suis été chez mes grand parents et je suis été dans la étable de chevaux. Et dans cette étable ils étaient beaucoup des nids de hirondelles et pas des mouches.
    Le gazouillement est trop beau chez trouve et je le cherche souvent dans la nature mais aujourd'hui tu sais le problème!
    Je te souhaite une belle journée et bonne continuation.
    Bisou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Geli pour ton témoignage, bonne journée :)

      Supprimer
  8. Mais c'est impossible de prendre des hirondelles PHIL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les prendre en vol, tu te mets en mode Rafale ou en mode Sport... et tu te prépares à en mettre beaucoup à la poubelle ;-) Mais tu es doué, je suis certain que tu y arriveras !

      Supprimer
  9. séquence souvenirs, tendresse et nostalgie!
    Très beau texte!

    RépondreSupprimer
  10. Je viens te dire bonsoir je me suis endormie lol
    Passe une belle soirée PHIL

    RépondreSupprimer
  11. Belle ronde en effet,
    j'attends les h. de rivage cette année, et j'espère bien les cueillir en plein vol et viser les petits au sortir du nid !

    RépondreSupprimer
  12. J'aime particulièrement la première photo :)
    J'attends avec impatience le retour des hirondelles !
    Chez nous, un couple de rustiques niche chaque année et dès-que je les entends tournoyer dans le ciel, j'entrebaîlle la fenêtre pour ne la refermer qu'après leur départ en septembre...
    *J'aime beaucoup ta nouvelle mise en page :)
    Excellente soirée à toi : Bises

    RépondreSupprimer
  13. Magnifiques petites hirondelles ! :-)
    Dans la ferme de mes cousins, qui se trouve tout près de ma petite maison bleue, il y a aussi des nids d'hirondelles. On les voit entrer et sortir. J'aime les regarder faire, elles sont tellement jolies ces petites hirondelles.
    Merci pour ces belles photos, Philippe, et pour ces souvenirs que tu nous livres.
    Belle soirée à toi, et douce nuit. Bises.

    RépondreSupprimer
  14. Suis très très jalou. Elles sont superbes ces photos et c'est un comportement que j'aimerai bien capturé! Magnifique Philippe!

    RépondreSupprimer
  15. J'aime entendre leur chant............
    Belle journée Philippe !

    Pierre

    RépondreSupprimer
  16. Que de beaux souvenirs !!! j'ai les mêmes , j'ai lu ton récit avec émotion .
    Merci Phil
    Bises de Louise

    RépondreSupprimer
  17. Une belle histoire! Les souvenirs d'enfance nous donne un capital bonheur pour la vie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime ton expression "capital bonheur", oui c'est tout ce qui nous reste des êtres que nous avons aimés :)

      Supprimer
  18. Des images magnifique de ce bel oiseau, qui, si je ne me trompe pas, est malheureusement en régression ! Mais que va t'on laisser à nos enfants ...?

    Cdlt,
    Jma

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Jean-Michel, j'en vois de moins en moins !

      Supprimer

Vos messages sont appréciés, merci !