vendredi 20 décembre 2013

Un grand timide

Héron cendré

Le héron cendré des rives du Rhin est un grand timide. Pas question de l’approcher comme au Parc ornithologique du Pont de Gau (Camargue).
J’ai rarement l'opportunité de faire les présentations : il fuit dès mon arrivée ! Distant, commun, cela ne m’empêche pas de continuer à l’admirer…

Héron cendré

Héron cendré

Héron cendré

Voir ou revoir :
Boycott
Le héron de Saint-Pierre

31 commentaires:

  1. Un grand timide que tu as su apprivoiser...
    Merci pour ces moments partagés
    Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime le photographier même quand il me fuit ! Bonne journée Jackie :)

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup ces grands oiseaux qui sont les gardiens de sa majesté le Rhin! Ils préfèrent garder leur distance, il ne faut pas leur en vouloir, il y a tellement de bipèdes autour d'eux!
    Bonne fin de semaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne leur en veut pas, ils sont si beaux !
      Bonne journée Lucie :)

      Supprimer
  3. Timide mais majestueux ;-)
    Bizzz Lolo

    RépondreSupprimer
  4. Décembre nous réserve quelques belles journées ensoleillées que nous mettons à profit. Bon week-end.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Philippe,
    Je ne sais pas si il est timide mais craintif oui. Nous en avons beaucoup chez-nous mais faire de bonnes photos est bien difficile. Bravo pour les tiennes car je sais la patience qu'il faut pour avoir des résultats. Bonne journée. Amitiés et bises des Alpes

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour PHIL
    qu'il est beau ce héron et tu sais en vol oui il est magique cet oiseau
    Il ne faut surtout pas faire de bruit sinon et tu le sais bien
    le héron part trop vite
    Mais même en partant tu arrives à te photographier donc tout va bien
    je repasserai mais flo est parti avec ma souris et sans je suis assez paumée
    bisou PHIL

    RépondreSupprimer
  7. Bon jour Philippe,
    Ah ben oui, c'est certain que dans les affûts du Parc Ornitho c'est plus simple, mais les Hérons sont farouches quelque soit l'endroit. Ce ne sont pas des mouettes qui peuvent venir s'aventurer à picorer nos miettes à quelques centimètres. Je pense que c'est une question de technique d'approche plus qu'autre chose et beaucoup parviennent à les approcher et à en faire des gros plans sans pour autant avoir un 800mm. J'ai rencontré un photographe récemment à Gallician qui déambule debout sur les rives du canal et ses photos sont systématiquement en fuite. Il à pourtant un super matos (400mm focale fixe 2.8 additionné d'un doubleur de la marque plus le coef multiplicateur 1.6 du capteur CMOS du 7D, fait le calcul de sa capacité d'approche) et cela n'apporte pas beaucoup en réalité. Je dois même avouer que cela ne me donnerai pas l'envie d'investir dans son matos.
    Il ne te fuit pas, mais tant que tu auras cette idée, peut être il le sentira ;-)
    Bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Re moi,
      Tiens si tu vas au Pont de Gau en ce moment, je te mets au défi de voir un héron, même dans les affûts. Les héronnières sont totalement désertées. A part les flamants roses, quelques foulques et fuligules, je croise beaucoup plus d'oiseaux ailleurs qu'au pont de Gau. Pour quelqu'un qui découvre le site en cette période, c'est la grosse déception.
      Re bises

      Supprimer
    2. Bonjour Pascale :) Je ne m'inquiète pas de les voir fuir, je suis content de les admirer tels qu'ils se présentent. Bien entendu, je pourrais me camoufler, faire de l'affut mais je préfère marcher, me balader en pleine nature. Je rate sans doute de belles photos mais je suis heureux de les côtoyer.
      Il m'est quand même arrivé de capter des hérons assez près, engourdis par le froid, enhardis par la faim ou accoutumés à l'homme...

      Le matos, oui bof, c'est la course à l'armement et à l'endettement ! ;-)
      Et puis il faut le trimballer : une journée avec balader le 100-400mm et je suis moulu !

      Supprimer
    3. Re coucou,
      C'est aussi ce que j'affectionne, la billebaude. Maintenant, c'est clair, il faut que ce soit un plaisir, faute de quoi tout cela manquerait fort d'intérêt.
      Pour ce qui est du matos, je suis d'accord, et je ne rentre pas dans ce jeu là, d'autant que cela ne garanti en rien le résultat (très bon éditot sur le dernier chasseur d'images ;-)
      Re bises

      Supprimer
  8. Même s'il est commun par chez nous, je ne me lasse pas de les observer... A l'envol, en vol, sur une berge, c'est toujours un spectacle remarquable. Je vais parfois au Pont de Crau (une fois par an environ, alors que je suis à côté) mais les plus belles observations sont souvent dans les lieux peu fréquentés, ou la magie du milieu sauvage opère... tu as bien raison de profité de ce plaisir là au bord du Rhin ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Isa, je ne cherche pas à obtenir la photo qui "déchire", j'aime le savoir à portée du regard, vivant, sauvage...

      Supprimer
  9. Ils ont l' œil vif et nous repère de loin, je pratique l' approche en billebaude et je dois dire que j' ai un peu le même problème que toi, mais j' ai l' impression qu' ils s' habituent à moi ou plutôt que mon comportement s' est adapté à eux car ils me " craignent " moins !
    en tout cas c' est toujours un plaisir de les voir .

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Phil

    Je ne suis que très rarement présente mais France m'a appris des nouvelles tristes pour toi et je voudrai te donner tout mon soutien. Pour avoir vécu tous ces moments douloureux, je ne peux que compatir sincèrement à ce que tu vis avec ta famille et je viens modestement te donner le courage nécessaire face à ces épreuves de vie

    Bises et bien amicalement Philippe, mes pensées sont supérieures aux mots qu eje ne sais pas vraiment trouver dans de telles circonstances...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Nanou pour tes pensées, je te souhaite de belles fêtes :)

      Supprimer
  11. Bonjour Phil,
    Il est timide et inaccessible, mais c'est ce qui le rend beau quand tu le prends en photo !
    Bises

    RépondreSupprimer
  12. Un grand et beau timide,
    joyeux noël Philippe !

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !