mercredi 23 avril 2014

Les funambules du Beilenkopf

Azuré

Inutile de chercher où et quand passe ce numéro, le Beilenkopf n’est pas un cirque mais un étang où je me rends dès que je peux pour y observer les voltiges des libellules et des papillons.
Un peu plus attentif, familier avec l’environnement, j’ai pu cette fois obtenir des portraits qui ne m’ont pas laissé sur ma faim…

Cuivré commun

Fadet commun

Voir ou revoir :
Pas de papas, pas de papillons…
Quand vient l’Aurore

16 commentaires:

  1. La chasse a été bonne... Magnifiques ces photos.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Philippe
    Très jolie série, surtout la dernière, la géométrie de la photo est parfaite au milieu de ce joli papillon.
    Bonne journée :)

    RépondreSupprimer
  3. Wow Philippe!
    Des magiques photos!
    Merci et passe une bonne journée!
    Bisou

    RépondreSupprimer
  4. Ce printemps doux et précoce permet de belles rencontres. Je trouve qu'il y a beaucoup de papillons et ils sont magnifiques! Bonne soirée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai passé la matinée à observer les émergences de libellules, elles sont très nombreuses également. Bonne soirée Lucie :)

      Supprimer
  5. PHIL bonsoir qu'ils sont beaux j'aime beaucoup le premier on dirait qu'il va bien s'envoler
    Mais il a du t'attendre un petit moment
    le monde des papillons quel beau programme je trouve
    bisou et bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il m'attendait sans doute ;-) J'aime beaucoup ce printemps des papillons... Bonne soirée France, bisou :)

      Supprimer
  6. Bonsoir Philippe. Ils sont tous très beaux ces papillons dont je connais au moins les deux premiers mais ton Fadet serait-il ce que moi j'appelle le Myrtil. J'avoue que certains ont de telles similitudes dans leur robe que j'ai parfois un mal de chien à les différencier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Marie :) Ce sont 2 papillons distincts. Le Fadet est grand comme l'ongle du pouce, légèrement orangé. Le Myrtil apparait en fin de printemps, il est plus grand, plus terne et la pupille de son ocelle est plus petite...

      Supprimer
  7. Et nous non plus, nous ne restons pas sur notre faim, Philippe ! Quels jolis papillons, si bien mis en valeur ! Merci à toi. Bonne soirée, bises. :-)

    RépondreSupprimer
  8. Ils ont tous les trois fière allure ; de très belles photos Philippe !!!
    Bonne soirée :) Bises

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !