mardi 13 janvier 2015

Les eaux sombres

Les eaux sombres - 1

L’hiver venu, j’aime photographier les eaux sombres du Rhin et de ses bras morts, de ses affluents Moder et Sauer, des anciennes gravières devenues étangs, réserves, lieux de repos pour de nombreux oiseaux.
J’aime le jeu des reflets, la lumière douce, un peu feutrée,le graphisme de la végétation dépouillée, les changements provoqués par les variations du niveau d’eau…

Les eaux sombres - 2

Les eaux sombres - 3

Les eaux sombres - 4

Les eaux sombres - 5

Les eaux sombres - 6

24 commentaires:

  1. Les eaux sombres ont un avantage : elles mettent en relief la lumière !

    Biseeeeeeeeeees de Christineeeeeeee

    RépondreSupprimer
  2. La lumière de l'hiver ....
    Très belles photos cher Philippe!
    Bonne journée et bisous!!!!

    RépondreSupprimer
  3. Les eaux sont sombres , mais il y a du ciel bleu !

    RépondreSupprimer
  4. Le monde du marais... Ce sont les premiers mots qui me viennent à l'esprit en voyant ces belles images. Je rêve...
    Merci, c'est beau!

    RépondreSupprimer
  5. Une ambiance un peu mélancolique émane de ces clichés, mais j'aime bien.
    Coup de coeur pour la première.
    Bonne journée Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me laisse un peu aller, un peu surprendre pour composer, j'ai envie d’être surpris...
      Bonne journée Pascale.

      Supprimer
  6. Bonjour Philippe,
    Sur la deuxième ça fait un peu bayou, j'aime beaucoup.

    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une foret semi-immergée, très agréable à photographier en hiver... quand les moustiques ne sont pas de la partie !
      Bonne journée Caroline.

      Supprimer
  7. J'aime beaucoup surtout la 1
    Bonne journée Philippe

    RépondreSupprimer
  8. De très beaux reflets, on se croirait presque dans le bayou :) la chaleur en moins

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir,
    Les rivières dont tu parles ont des noms imagés , avec un petit quelque chose de maléfique qui les rend romantiques et en parfaite harmonie avec ton titre 'Eaux sombres".
    On vient puiser du rêve chez toi , et c'est bien agréable de sortir de tout ce qui est tracé au cordeau , prosaïque , terre-à-terre...
    J'ai aimé aussi ton cygne d'hier, oiseau magique ,qui , lorsque le cadre s'y prête , me rappelle toujours un peu les tempêtes de la musique wagnérienne !
    Ici , je ne sais pas où il faudrait aller pour en voir .Il y en avait un , solitaire , qui avait élu domicile dans les bassins d'une ancienne gravière .Il glissait mélancoliquement dans ce décor qui jurait avec sa beauté .Quelqu'un de la SPO m'a dit qu'il avait les ailes rognées et ne pouvait plus voler .Je ne le vois plus depuis quelque temps et c'est assez sinistre ...
    Amitiés .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans cet environnement, je marche souvent sans but. Je m'attarde sur une lumière, une forme, un reflet. Ça ne produit peut-être pas de vrais photos, de vrais paysages mais je m'en moque, je préfère rêver...
      Bonne soirée Sophie.

      Supprimer
  10. Les eaux sombres ont du charme. Tes photos en tous cas leur en donnent. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Françoise. Il suffit d'aimer la nature et ce qui peut sembler sinistre devient beau.

      Supprimer
  11. Oh oui, ces reflets sont superbes, en particulier sur la photo 4.
    Bravo Phil pour cette belle série.
    Amitiés

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !