lundi 13 avril 2015

Rouge


Que faire un dimanche quand autos et motos arpentent en tous sens les routes ensoleillées de la région ? Trouver un petit coin tranquille des Vosges du Nord, une colline à deux pas du Biesenberg !

Un chemin tapissé de feuilles mortes grimpe entre les arbres jusqu’au sommet. Arrivé là, il n’y a pas de point de vue, on devine à travers les rideaux de feuillus encore nus les montagnes alentour. De la ligne de crête, seuls émergent les rochers rouges.
Il suffit de penser aux millions d’années pendant lesquelles les sédiments se sont accumulés, constituant ces grès, pour se sentir tout petit, presque insignifiant.
Le vent, la pluie, le gel et les arbres érodent lentement ces géants où je recherche paysages, gorges et cavités…

Près de Biesenberg - 2

Près de Biesenberg - 3

Près de Biesenberg - 4

Près de Biesenberg - 5

Près de Biesenberg - 6

Près de Biesenberg - 7

9 commentaires:

  1. C'est beau ... ces ocres,ces rosés, ces rouges sont magnifiques. Quelle belle promenade Philippe. Bon début de semaine. le soleil fait du bien. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est beau et il n'y a personne ! ;-)
      Bonne soirée Élisa.

      Supprimer
  2. l'érosion a fait son oeuvre mais il reste encore de belles pieces
    bonne fin de journée

    RépondreSupprimer
  3. Merci Philippe pour cette superbe balade ! Ces rochers rouges sont de toute beauté.
    Bonne semaine et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  4. impressionnantes ces roches et d'une jolie couleur ............bonne soirée Philippe - Cécile

    RépondreSupprimer
  5. C'est intéressant, dans la 4 j'y vois un profil d'apache sur la gauche...

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !