samedi 14 novembre 2015

Des fleurs pour les victimes


Je n’ai pas de mots pour dire ma stupeur face à l’horreur,  à ces meurtres.
Je n’ai que ces fleurs pour les victimes…

14 commentaires:

  1. Effarement , mais pas étonnement ....Hier matin encore , un général expliquait que le pays s'attendait à ce genre d'actes . Où , quand , comment , tout était possible ...La barbarie n'a pas de code de guerre ...
    Bien belles ces roses .

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que les mots manquent et qu'ils seraient impuissants devant l'impensable .Nous sommes tous sous le choc et pensons le coeur serré aux victimes , aux blessés et à leurs familles ...
    Amicalement .

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Philippe,
    Je suis comme toi, je n'ai pas de mots, j'ai le coeur qui saigne c'est atroce !
    Cordialement !

    RépondreSupprimer
  4. Je ne suis pas étonnée, et je pense qu'il y en aura d'autres, jusqu'à ce qu'arrive un grand boum salutaire qui remettra tout en place.

    RépondreSupprimer
  5. Imagine there's no countries,
    * Imagine qu'il n'y a aucun pays,
    It isn't hard to do,
    * Ce n'est pas dur à faire,
    Nothing to kill or die for,
    * Aucune cause pour laquelle tuer ou mourir,
    No religion too,
    * Aucune religion non plus,
    Imagine all the people,
    * Imagine tous les gens,
    Living life in peace...
    * Vivant leurs vies en paix...

    Imagine (J. Lennon)

    RépondreSupprimer
  6. “Une attaque terroriste contre un pays est une attaque contre l'humanité tout entière.”
    Kofi AnnanDe Kofi Annan / Conseil de Sécurité de l’ONU / Prix Nobel de la Paix 2001

    RépondreSupprimer
  7. Dans quel monde vivons-nous !? (((

    RépondreSupprimer
  8. nous sommes choqués, c'est l'horreur mais il faut faire face, nous devons donner une réponse de solidarité!!
    danièle

    RépondreSupprimer
  9. C'est déjà très bien des fleurs Philippe. Nous sommes tous par la pensée et le coeur avec les victimes et leurs familles.

    RépondreSupprimer
  10. PHIL bonsoir
    oui des fleurs pour ces victimes et je me demande ou nous allons*
    Il y a si longtemps qu'il fallait dire stop et se bouger
    Hélas la vie continues et ces actes gratuits aussi
    Je ne sais plus quoi dire, mais je pense fort à toutes ces victimes .
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
  11. si tout le monde demandait la paix, plutôt qu'un nouveau téléviseur, alors il y aurait la paix

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !