mercredi 18 novembre 2015

Et vous, ça va ?


J’ai un peu de peine à démarrer la semaine après ce vendredi dramatique.
Pas facile d’être indifférent à l’afflux d’images, de rester insensible à ces témoignages poignants, aux visages et aux commentaires plein d’humanité.
Comment garder son sang-froid quand on entend les voix dissonantes, appelant à bombarder ici, à éliminer là ? Sans discernement, sans procès.
Bien sur je suis en colère. Parce que j’aime la vie avant tout !
Je n’ai pas de solutions, j’ai la tête qui bourdonne. Mais je n’ai pas envie de répondre à l’inhumanité par des bruits de bouche et des pets.
Et vous, ça va ?




Voir ou revoir :
Des fleurs pour les victimes

34 commentaires:

  1. Gare au tout sécuritaire ! Ici aussi, on ne parle que de ça. Les gens, qui savent que je suis francophone, m'en parlent même dans la rue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La prise de parole est nécessaire mais les simplets commencent à donner de la voix !
      Bonne journée Amartia.

      Supprimer
  2. La gueule de bois tenace! Mais... le quotidien est là, il faut continuer, même la tête et le coeur lourds.

    RépondreSupprimer
  3. D'accord sur le fond , mais discuter avec qui ? Et de quoi ?
    Il faut bien réaliser que les populations massacrées sur place nous demanderont un jour des comptes sur notre non-intervention tant que nous n'avons pas été touchés ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pense pas aux spécialistes des commentaires et aux politiques, je pense à Mr Tout-le-monde qui profite des évènements pour débiter des horreurs sur nos concitoyens musulmans...
      Bonne journée Daniel.

      Supprimer
  4. Résumer les réponses à l'inhumanité par "des bruits de bouches et des pets.... " me choque un peu.
    J'ai beaucoup regardé, écouté, et si certains se sont comportés de manière pitoyables certains ont suscité en moi beaucoup de respect, et ce même parmi les spécialistes des commentaires et politiques.
    Je crains l'amalgame, et il me semble que cet amalgame se fasse de bien différentes manières.

    Je préfère donc revenir à tes photos qui m'inspirent de la douceur.

    Bonne journée Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les bruits de bouche et les pets se font entendre hélas ! Je ne les confonds pas avec les commentaires pleins d'humanité évoqués plus haut.
      Les spécialistes de la haine commencent à envahir les réseaux sociaux. Leurs pensées simplistes ne me semblent pas des réponses à ma colère.
      Bonne journée Pascale.

      Supprimer
  5. Bonjour
    On ne peut être insensible à ce qui s'est passé (à moins de ne pas être humain), à toutes ces vies perdue, partie trop tôt...
    Malheureusement, la vie continue...Et c'est ce qui est bien triste.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La vie continue... heureusement !
      Bonne journée Wolfe.

      Supprimer
  6. Oui, ça va... comme toi, je choisis la beauté pour me servir de guide...

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Philippe,
    Je suis un peu de l'avis de Wolfe, on ne peut pas être insensible à toutes ces atrocités, il y a eu beaucoup trop de dégats, malgré ça la vie doit continuer et être au mieux si je puis dire !
    Bonne journée Philippe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas insensible loin de là mais je ne veux pas que la colère m'aveugle.
      Merci Floralie.

      Supprimer
  8. Contrairement à Wolfe je dirai : heureusement la vie continue ce serait dommage de donner raisons aux assassins en arrêtant de vivre je pense. Tes photos sont sublimes.

    RépondreSupprimer
  9. Ca va parce qu'il faut mais on ne peut pas dire que ce soit génial, du moins pour moi. La vie continue mais pourra t'on jamais oublier ces vies supprimées pour rien et celles qui, dans l'avenir, vont l'être encore par la main de ces fous?
    Un peu de douceur en ce moment fait du bien mais à quand le prochain épisode ? j'avoue que je ne suis guère optimiste car nos gouvernants (et ce depuis des dizaines d'années) ont largement participé à ce que ces serpents venimeux fassent leur nid au coeur de notre pays. Moins d'ingérence ici ou là aurait peut-être évité tout ça... mais je ne suis pas spécialiste, je ne livre que mon ressenti

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas plus optimiste que toi, hélas !
      Merci Marie.

      Supprimer
  10. Et après vendredi 13 vient mardi 18, nous n'en avons pas fini du bruit, de tout et de son contraire. Penser que tout ça ira et contribuera aux résultats sortis des urnes laisse très perplexe. On entend aussi des choses un peu plus réfléchies et raisonnables dans l'analyse des causes, quant aux dispositions, alliances, actes de guerre la cacophonie reprend le dessus.
    Vivre, écouter, échanger, vivre...
    Bonne soirée Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me méfie des "y a qu'à !", "faut que !" et autres idées simplistes qui ne visent qu'à nous opposer les uns aux autres.
      Merci Francis.

      Supprimer
  11. il y aura toujours des personnes qui vont faire un amalgame douteux, ne tombons dans aucun piège , le bien vivre ensemble est tellement important. Ecoutons notre coeur et non pas ces voix qui veulent semer la discorde
    bonne soirée
    Danièle

    RépondreSupprimer
  12. Des merveilles ces photos Philippe...
    Face aux évènements ils ne me laissent pas indifférente loin de là mais personnellement je préfère le silence et le recueillement à tous ces bavardages vains et quelques fois nocifs.
    Passe une bonne soirée

    RépondreSupprimer
  13. Comment ça va ? Très moyennement, Philippe. Je n'arrive pas à me sentir bien, comment le pourrais-je d'ailleurs ? Tout me paraît dérisoire, je n'arrête pas de penser à ce qu'ont vécu ces personnes, et aussi à celles qui vont s'en sortir mais dans quelles conditions ? Le temps aidant, la vie reprendra le dessus, oui, et heureusement, comme tu le dis ! Bonne soirée, Philippe. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que beaucoup de choses paraissent futiles en ce moment. Je n'ai pas d'enfant mais je pense à la douleur de tous ces parents qui ont perdu leurs mômes au Bataclan...
      Bonne soirée Françoise, bises

      Supprimer
  14. Depuis le début de ces drames je n'ai communiqué nulle part. Ni sur mon site ni ailleurs.
    Je ne réalise toujours pas ce qu'il se passe. J'ai quitté Paris il y a un peu plus d'un an. C'était chaud où je vivais mais jamais je n'aurai imaginé ça. Alors maintenant dans mes bois je ne réalise pas et ne peux en parler.
    Tes photos sont d'une douceur absolue. Je m'y blotti.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Nathalie. C'était une rose du jardin de mon père, prise quelques semaines avant sa mort.

      Supprimer
  15. Bonjour Philippe,
    je n'ai pas de mots devant cette horreur, difficile de réaliser, et une interrogation : le pire n'est-il pas à venir ?
    Bonne journée.
    Bernard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je redoute ce qui ne manquera pas d'arriver, la folie guide ces assassins !
      Bonne journée Bernard.

      Supprimer
  16. Bonjour Philippe,

    Je vais bien, parce que le vrai changement c’est la conscience véritable de ce qu’il se passe sur Terre, sans être dans le déni, la fuite ou la vengeance. Le véritable changement n’est qu’une seule chose : la responsabilisation, et la conscience derrière chaque chose que nous faisons. Alors je préfère être dans de bonnes vibrations plutôt que dans cet élan de haine et de guerre.
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  17. que de beaux détails dans des tons si agréables et lumineux !

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !