mercredi 26 janvier 2011

Bienvenue au club!

Au Camp 94, les activités ne manquent pas ! Sur l'esplanade, à toi les joies du cache-cache avec les animateurs, les premières glissades ou la construction de châteaux de boue ! Si tu aimes les vacances actives, profite de la vaste enceinte du camp pour partir à la découverte des chemins de ronde et des miradors !

Pour plus de calme, l'infirmerie du centre de rétention t'ouvre ses portes afin de préparer les interrogatoires auxquels tu seras soumis ! Au sous-sol, une salle d'isolement te permet également de réaliser tes expériences étonnantes de survie. Des caméscopes sont aussi à notre disposition pour réaliser des publicités, des sketches gouvernementaux... Enfin, si tu as d’autres idées d’activités, n’hésite pas à en faire part à tes animateurs !

Welcome Romanians! - Image de synthèse réalisée avec Vue Esprit

Ce séjour, proposé en tout temps de l’année scolaire, se veut un véritable temps de repos et d’évasion pour les enfants. Ils ont la liberté de se lever à leur rythme le matin et peuvent ensuite rejoindre les activités de leur choix, définies la veille suivant les souhaits de l'industrie pharmaceutique. Répartis par douzaine et par tranche d’âge dans les baraquements, les enfants sont libres de se rassembler par affinité pour certaines activités thérapeutiques et les repas.

L'équipe d'animation est composée d’un directeur commandant, d’un médecin directeur adjoint et d’un escadron d'une centaine de sous-officiers commandés par un capitaine. Des infirmiers, cuisiniers et des agents de service extraits du Centre de Rétention pour Adultes Sans Emploi complètent l’équipe d’adultes.

Située sur l'ile de Sarkolas, Fort-Louis est une agréable cité pénitentiaire. Entourée de remparts, la ville a conservé les traces de son glorieux passé collaborationniste, dont la Citadelle est le plus célèbre témoignage. Fort-Louis, baigné par les rejets du terminal pétrolier, fait face au Centre de Rétention pour Adultes Sans Emploi et à la Prison pour Femmes Adultères, toutes deux accessibles en bateau.

Il est bien sûr possible de déposer les enfants directement au centre de rétention sans déclaration préalable. Toutefois, pour faciliter vos démarches, un formulaire de délation type est disponible en préfecture.

9 commentaires:

  1. OOPS je ne sais pas si je vais venir sur cette île de Sarkolas
    mais je vais te dire que j'adore encore ton texte. Tu me fais passer dans une autre dimension avec tes mots. Je me demande encore où tu vas chercher cela. C'est génial PHILOU.
    Pour FLO je vais y réflechir plusieurs fois je pense. OUI je dois patienter. Mais je te ferai signe.
    J'aime aussi ton image fiction.

    Merci encore PHIL

    RépondreSupprimer
  2. Hoho.............................

    Bonne journee Phil, tu n'es pas un peu triste sans fleurs, ni papillon, ni libellule ?

    Bon mercredi !!!

    RépondreSupprimer
  3. mais alors c'est super filou j'adore ta photo tu sais j'adore

    RépondreSupprimer
  4. c'est pour les prisoniers alors
    sympa ton image filou

    RépondreSupprimer
  5. Quel enfer nous programmes-tu ? Tu me fais peur !

    RépondreSupprimer
  6. MERVEILLEUX!! LE GRAND DELIRE CONTINUE!!!
    Je vais me coucher et continuer mes cauchemars!!!
    Dors bien aussi!!!
    Bisous, Phil!!

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir Philippe, surtout dis moi où ça se passe que j'évite d'y aller....lol...bonne soirée, amitiés, Corinne

    RépondreSupprimer
  8. Bisou et bonne soirée
    Je vais souper mais pas de soupe

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !