lundi 18 avril 2011

En foret

Bombyle

La petite route serpente dans cette vaste foret vosgienne.
Malgré son étroitesse et la réglementation, les voitures roulent plutôt vite. Les endimanchés sont pressés d'arriver à temps à la ferme-auberge, pressés de boire et de cuver le vin blanc dont ils abusent depuis qu'il ne fait plus mal à la tête, pressés de prendre un coup de soleil à l'ombre des arbres en fleurs, pressés de rentrer chez eux.

Bombyle

Je suis l'idiot assis sur les grumes qui les regarde passer. Je suis face au talus fleuri que les bourdons, les bombyles et les piérides butinent. La lumière change souvent, le soleil, les nuages, le vent, les oiseaux, l'ombre des arbres, c'est comme un théâtre à ciel ouvert.
Un oiseau piaille, un arbre hésite, s'affale et craque à quelques mètres de là, les sifflements et les chants reprennent.
Un couple de randonneurs, le regard vers les grès rouges du sommet proche, marche d'un bon pas comme s'ils allaient rater un rendez-vous.
Je suis l'idiot assis sur les grumes qui se demande pourquoi il n'y a pas davantage d'idiots assis sur les grumes. Je ne suis pas pressé de le savoir...

Piéride du navet

A lire aussi :
Balade dans les Vosges
Esprits anciens

14 commentaires:

  1. C'est trop beau encore ta petite bete filou.
    Et le papillon je le vois aussi ici. C'est le piéride du navet ok

    RépondreSupprimer
  2. Phil une belle balade pour toi et de très belles photos pour nous tous.
    Tj des textes superbes. >TU sais moi aussi je m'approche tant de toutes ces bestioles pour pouvoir faire les photos.

    Ton papillon me semble si bien à cet endroit. Sur cette belle plante sauvage je pense.
    BONSOIR au Piéride du Navet et à toi bien entendu.

    RépondreSupprimer
  3. tout le monde court , c'est vrai ...il viendra bien un temps ou a force de courir , il faudra bien savoir s'arrêter pour de bon ...
    Superbe piéride ....

    RépondreSupprimer
  4. M'enfin, les Aurores vont râler si elles découvrent que leur plante est piétinée par tous ces visiteurs!! :)
    Bonne soirée, Phil!

    RépondreSupprimer
  5. Salut, je suis l'idiote assise sur les rochers qui regarde aller et venir la mer, je suis aussi l'idiote qui regarde pousser les pâquerettes.
    J'espère que tu te sentiras moins seul.

    RépondreSupprimer
  6. Je plane mais je vais bien dans mes nuages.
    BYE et à demain avec ou sans nuages bisou

    RépondreSupprimer
  7. J'aime bien ces idiots-là, surtout lorsqu'ils font de si belles photos ! :-)
    Bonne fin de soirée, Philippe, et douce nuit.

    RépondreSupprimer
  8. Philippe, ton piéride est magnifique ! Idiote "moi aussi" et contente de l'être ! ...........

    RépondreSupprimer
  9. Et grâce à toi, je sais maintenant ce qu'est une "grume"... :-)

    RépondreSupprimer
  10. Tu as bien raison de ne pas être pressé de comprendre ce qui fait courir nos semblables, je crois que l'on accepterait pas la réponse! Mais chacun vit sa vie comme il le veut après tout, tant pis s'ils ratent beaucoup de choses! Peut être ouvriront-ils les yeux en croisant en chemin un drôle de bonhomme sur les grumes qui les regardent passer.... Lui, au moins, nous offres de bon moment sur son blog, que ces coureurs du dimanche, feraient bien de découvrir! Merci à toi pour ce petit mot plein de sens!

    RépondreSupprimer
  11. J'aime bien ce billet ou quelques-uns d'entre nous se reconnaîtront ... laissons-les courir et intéressons-nous aux choses importantes ... C'est bon d'être idiot !

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !