lundi 28 novembre 2011

Carottes sauvages


Les rues sont décorées pour les fêtes de fin d'année. Une ou deux centrales nucléaires fonctionnent à plein régime pour que brille dans la nuit le nez rouge du rêne Rodolphe.
Les grands froids n'ont pas encore envahi les pimpantes avenues commerçantes. Au petit matin, les chalands pestent et maugréent contre la brume qui les fait trébucher dans les abris en carton où les lutins en guenilles ont passé la nuit.
Un verre de vin chaud en main, un Père Noël s'étouffe dans sa barbe postiche sous l'oeil rigolard des touristes aux bras chargés de peluches et de bibelots...
A la magie de Noël, je préfère la lumière des carottes sauvages...





Photos prises en juillet et aout 2010 et 2011.

A voir ou à revoir :
Coeur couronne
Rêve n°8175

13 commentaires:

  1. On dirait des couffins hérissés ou des bulbes d'églises orthodoxes. J'aime ces plantes gracieuses de la première pousse jusqu'à la mise en graine (j'en ai même semé au jardin !). Ta série rend honneur à cette indétrônable des bords des chemins et des champs.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis d'accord avec toi , Noel n'est pas ma tasse de thé

    RépondreSupprimer
  3. Oh je suis bien de ton avis et j'aime beaucoup tes photos. (Pas besoin de bouquets de fleuriste, ces bijoux de la nature sont merveille)
    Tanette

    RépondreSupprimer
  4. Comme toi je peste chaque année contre les enluminures de Noël et leur impact carbone... Ce serait si simple de dire stop.
    Et de donner de l'espoir à toutes ces magnifiques carottes sauvages.

    RépondreSupprimer
  5. PHIL je suis d'accord avec toi moi aussi je préfère regarder tes carottes sauvages*
    Les fêtes faut pas trop m'en parler et tu le sais
    les décos et tout te reste non pas pour moi et pour moi NOEL sera un jour comme un autre sans superflus* Pensons plutôt aux personnes qui n'ont rien ce sera une belle chose je trouve*
    Tes photos sont superbes j'adore de plus les carottes *
    Merci pour ce beau partage PHIL

    RépondreSupprimer
  6. elles doivent faire de beaux bouquets de fleurs séches. cependant je ne trouve pas de similitude avec les carottes, donc je me demande pourquoi ce nom ...
    je n'ai jamais non plus aimé Noël, cependant lorsque les petits enfants arrivent et ont des yeux émerveillés.. et innocents, c'est difficile d'y échapper
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Phil

    Ah je préfère la coccinelle aux carottes !!!
    Gros bisous Phil, bon après-midi.

    RépondreSupprimer
  8. PHIL bonsoir
    et bien comme il fait déjà nuit je viens te dire bonsoir
    J'espère que tu as passé une belle journée !!!
    BISOU

    RépondreSupprimer
  9. Noël devrait rester une fête pour les enfants et les retrouvailles en famille pour ceux qui vivent loin les uns des autres!Pendant les
    jours les plus courts de l'année, les lumières et la chaleur de la maison illuminent les coeurs.
    Les fleurs de carottes souvages sont d'une beauté, des denteles fines et géométriques cachent souvent de minuscules locataires qui s'habillent des couleurs de la plante.Tout un monde à regarder dans le détail!
    J'aime beaucoup la seconde photo!

    RépondreSupprimer
  10. elles sont belles ces carotte et tu en mange aussi PHIL

    RépondreSupprimer
  11. Tout comme ds mon dernier article sur l'Eupatoire, la carotte sauvage, une fois défleurie, n'attire plus trop les regards, pourtant...... Elle a su te séduire à en voir ta belle série et j'en suis ravie ! :)
    Bonne soirée Philippe !

    RépondreSupprimer
  12. Ta première photo, qu'elle est belle !... Les autres aussi, bien sûr, mais la première !... Bravo !... La carotte sauvage est magnifiquement mise en valeur.
    Belle journée à toi, Philippe. :-)

    RépondreSupprimer
  13. Oh oui, c'est magnifique la carotte sauvage, surtout celle que tu nous proposes ici!

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !