mercredi 11 janvier 2012

Droit de réponse

Suite à la publication de mon billet Ecailles où je jouais avec les ailes d'un demi-deuil, l'Intersyndicale des Nymphalides et des Lycènes me prie d'insérer ce droit de réponse :
"Des générations d'entomologistes amateurs et professionnels nous ont torturé, conservant nos corps empalés dans de vastes collections afin d'accroitre leurs connaissances.
L'émergence et l'essor de l'appareil photographique numérique dans le dernier quart du 20è siècle nous ont laissé espérer la disparition de ces moeurs barbares. La fin des planches et des boites était advenue! Nous ne serions plus conservés dans l'alcool, nous ne serions plus épinglés!
Hélas, au vu de votre récent billet Ecailles, nous avons eu le grand regret de constater que vous ne pouvez vous empecher de poursuivre vos jeux d'enfant : arracher les ailes des papillons!
Nous vous invitons à cesser ces pratiques cruelles et à proposer à vos lecteurs des portraits de Melanargia galathea plus décents."

J'ai commencé à photographier Melanargia galathea (Demi-deuil) en 2010 près des friches des rives du Rhin.


Demi-deuil (2010)

2011 fut leur année. Nombreux mais malades, parasités par les acariens.

Demi-deuil (2011)

Demi-deuil (2011)

Comme Monsieur Jourdain s'exprimait en prose sans le savoir, j'avais capté des cercles de lumière en réalisant ce portrait de Melanargia galathea. Ils ne sont pas très jolis, je n'avais pas encore lu le tutoriel que leur a récemment consacré Cathy Bernot ;-)


Demi-deuil (2011)

A voir ou à revoir :
Il ne bulle pas
Je bulle, tu bulles...
Demi-deuil

15 commentaires:

  1. Merci à l'intersyndicale qui t'a fait part de son mécontentement face à tes pratiques de torture de papillons....hi hi. Tu as réussi à reconstituer celui que tu avais mis en pièces et à lui permettre de butiner à nouveau..
    Je suis allée voir le tutoriel indiqué....c'est du pro....trop fort pour moi.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  2. Oh ! Je ne suis pas très fan de cercles trop ... ronds ! J'aime beaucoup les fonds flous de tes photos, avec une préférence pour le premier, avec un mouvement qui dynamise ta photo. Bon, ton jeu d'ailes n'était pas politiquement correct, mais ... on en a bien profité ! Le tutoriel est très bien fait, je vais m'en rappeler. Merci !

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Philippe,
    Je comprends la révolte du papillon, et c'est tout à ton honneur de leur accorder ce droit de réponse, même si tes tableaux graphiques étaient très réussis.
    Ta première photo est typique du demi-deuil 2011: dynamique, aussi pressé qu'un lapin blanc goulu, cheveux aux vent et un brin ronchon.
    Pour la dernière, ton bokeh est réussi. La photo y gagnerait en modifiant un peu la compo: se décaler légèrement pour placer le papillon dans les cercles et éliminer la zone trop sombre qui crée un trop gros contraste avec le bord des pétales de la fleur. Et cela aurait aussi permis de superposer les 2 tiges.
    Vivement le printemps prochain, qu'on s'y remette!

    RépondreSupprimer
  4. @Cathy : merci beaucoup pour tes conseils, c'est souvent à l'envol du papillon que je pense à mes choix de composition!

    RépondreSupprimer
  5. Oui 2011 était vraiment l'année du Demi-deuil, un vrai régal de les voir tourbillonner en nombre sur les prairies fleuries ! On verra bien ce que nous réserve 2012 ! :)

    RépondreSupprimer
  6. Je veux bien épingle de si jolis clichés à mes murs...même si les ronds tournent pas rond!

    ***
    Belle après-midi, Phil****

    RépondreSupprimer
  7. J'adhère entierement a cette inter syndicale , j'adore d'ailleur "me fritter" ,"m'accrocher" et démolir tout ceux qui continuent ces pratiques d'un autre temps , leur explicant qu'une bonne photo vaux largement 10 papillon en boite déssechés et décoloré , qui ne sont que de triste souvenir et ne peuvent en aucun cas ne plus reproduire ...a satisfaire l'égo des collectionneur des espèces s'amenuisent et disparaissent ...Une image est éternelle et bien plus facile a conserver intact...Quand au faux prétecte de l'étude et de la science , il y a bien longtemps qu'elles ont été réalisées ...Seule quelques espèce lors d'inventaire peuvent demander un prélèvement ponctuelle pour l'étude des génitalias et l'identification , mais cela doit rester modéré et ciblé non pas pour l'attrait d'une espèce mais pour le profit d'un groupe ...et réalisé par des gens conscients de ce qu'il font ...

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir PHIL je suis venue si rapidement tout à l'heure qu'une autre visite est nécessaire surtout devant ces magnifiques papillons avec des ailes
    Petite je ne me suis jamais amusée avec ces papillons et je n'ai pas non plus arraché des ailes au contraire je faisais bien le contraire
    Si j'en voyais un ( avec une aile cassé) et bien oui je soufflais dessus
    Je pensais que cela était nécessaire
    mais j'étais gamine
    je vais passer voir ce tuto ce soir ou demain!
    En tout cas bravo ces papillons méritent bien cette place chez toi
    QU'ils sont beaux
    Je te dis bonsoir car je suis encore en retard
    Encore à faire
    A demain
    PS Je repars avec ces papillons si je le peux bien entendu

    RépondreSupprimer
  9. je n'ai jamais vu un papillon comme ton bleu il est classe bisou

    RépondreSupprimer
  10. Bravo et bien vu!
    Non mais!... C'est hallucinant cette pratique d'épingler tous ces pauvres insectes qui n'ont rien demandé à l'humain!
    Bravo pour cette série, j'ai rarement photographié - peut-être même jamais - de papillons parasités!
    Ils sont probablement bien protégés par ici??!!
    D'ailleurs chez les libs, c'est pareil, 3 ou 4 cas de parasitage depuis que je les photographie....
    Bizarre-bizarre!

    RépondreSupprimer
  11. Superbe série Philippe et joli petit mot aux enfants ;-) ou aux hommes ;-)

    RépondreSupprimer
  12. J'ai toujours été outrée par ces pratiques. Un papillon est fait pour voler, non pour être cruellement et injustement épinglé ! Il y en a encore qui n'ont pas compris, hélas ! :-(
    Merci à toi, en tous cas, pour toutes ces belles photos, Philippe.
    Douce nuit à toi.

    RépondreSupprimer
  13. Serais-je capable d'observer la nature et de m'en gaver sans avoir le besoin de posséder un souvenir, ni même une photo? Je me pose parfois ce défi quand je pense à ceux qui collectionnent les papillons dans des boites.

    RépondreSupprimer
  14. Belles réalisations Phil d'un de nos modèles favoris ;-) !

    Cdt,
    Jma

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !