samedi 17 mars 2012

Moebius, artiste et médium

Jean Giraud alias Moebius est décédé il y a une semaine.
Sans nostalgie, je vais évoquer en quelques lignes pourquoi son oeuvre m'a marqué.

Far-West © Gir

Enfant, mon frère François avait au dessus de sa tête de lit une affiche signée Gir. Elle s'appelait Far-West.
Elle montrait un univers minéral et, au sommet d'une mésa, des indiens préparant une attaque contre des cow-boys.
Cette image au dessin réaliste me parlait, c'était une fenêtre sur un autre autre monde. Ça n'avait rien à voir avec les westerns qu'on voyait à la télévision en noir et blanc. Tout le genre était résumé dans ce dessin, l'Ouest américain, les déserts, les indiens, les conflits, la cavalerie, les cow-boys...
A partir de ce moment, j'ai commencé à lire par dessus l'épaule de mon frère. Les aventures de Blueberry dessinées par Jean Giraud et publiées dans Pilote. La véritable histoire des Indiens Peaux-Rouges de George Fronval, etc...

Sioux © Gir

Quand Métal Hurlant est apparu au début des années 70, la censure et les bonnes moeurs le reléguaient près des revues érotiques auxquels nous n'avions pas accès. Fort heureusement, la responsable de la maison de presse de mon village n'en tenait pas compte et plaçait le magazine à notre portée (près de Rock&Folk et Fluide Glacial).
La découverte de Arzach de Moebius fut un choc. Un choc esthétique d'abord (j'ignorais encore que Jean Giraud, créateur de Blueberry, et Moebius étaient un seul et même artiste) car ses dessins étaient beaux. Un choc narratif ensuite, Arzach est une bande-dessinée sans dialogues où le personnage erre de paysages fantastiques en univers improbables comme dans un rêve. Et quel rêve!

Arzach © Moebius

Arzach © Moebius

Arzach © Moebius

Grâce à Moebius, co-fondateur de Métal Hurlant avec Philippe Druillet, je plongeais dans la science-fiction graphique de Druillet, Corben, Enki Bilal, H.R. Giger (créateur du monstre d'Alien), etc... A l'époque, on parlait de contre-culture. Pour nous, c'était notre culture, ces auteurs étaient des médiateurs, leurs oeuvres des passerelles vers d'autres auteurs. En illustrant des chroniques, il m'a poussé vers les films et les auteurs de science-fiction, Jack Vance, Robert Sheckley, Frank Herbert, J.G.Ballard, Philip K.Dick...
Plus tard, en découvrant ses portraits d'Indiens signés Jean Giraud, je découvrais la poésie de ces peuples vaincus, brimés et les photos de Edward S.Curtis.

40 days dans le Désert B © Moebius

Je pourrais évoquer longtemps encore tous ces fils invisibles qui me relient encore à lui. Il me suffit de relire une histoire et je sais quelle découverte la première lecture a provoqué. Merci Jean Giraud! Merci Moebius!...

Quelques lectures :
Jean Giraud (Blueberry)
    La Mine de l'Allemand perdu, Dargaud, 1972
    Le Spectre aux balles d'or, Dargaud, 1972
    Nez Cassé, Dargaud, 1980
    La Longue Marche, Fleurus, 1982
    La Tribu fantôme, Hachette, 1982
Moebius
    Arzach, Les Humanoïdes Associés, 1976
    Le garage hermétique, Les Humanoïdes Associés, juin 1979
    L'Incal (6 tomes), Les Humanoïdes Associés 1981-1988

Le site officiel : www.moebius.fr

It's Art présente A tribute to Moebius et un film documentaire de la BBC (52 mn) Moebius Redux: A Life in Pictures. Avec la participation de Jean Giraud-Moebius, Philippe Druillet, Enki Bilal, Alejandro Jodorowsky, Hans Rudi Giger, Dan O'Bannon, Stan Lee, Jim Lee et Mike Mignola.


A tribute to Moebius with this BBC Documentary, Moebius Redux: A Life in Pictures

26 commentaires:

  1. Bel hommage pour un dessinateur qui nous a accompagnés pendant de longues années. Connais-tu le musée Giger, à Gruyères ? J'y vais régulièrement. Un bar a été créé avec les décors d'Allien et c'est ... fantastique, évidemment. Le musée présente les oeuvres de Giger et souvent des expos intéressantes. Enfin, si le coeur t'en dit, n'oublie pas de m'avertir de ton passage, je suis tout près !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Gine, je ne connais pas le musée Giger, j'y pense chaque fois que je passe dans le Jura et j'oublie. J'irais volontiers car je suis fan (j'ai des affiches et 5 ou 6 livres de lui). Je ne t'oublierai pas lorsque l'occasion se présentera :)

      Supprimer
  2. Merci pour ce bel hommage, qui nous donne l'occasion de revoir quelques planches toujours si inspirantes. J'ai moi aussi subi la douce influence de ce créateur de mondes de génie. Et en revoyant son dessin au trait, je me rends compte que mes marges de cahier lui devaient beaucoup. Arrivée un peu plus tard au rayon magazines des librairies, j'ignorai que Métal Hurlant avait subi une telle censure!
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Cathy :) Ses histoires et ses dessins m'ont procuré beaucoup de plaisir et d'émerveillement. Cela a souvent provoqué le désir de découvrir ce qu'il y avait derrière la porte. Naturellement, son oeuvre m'a inspiré, ses paysages, sa science-fiction mais aussi un peu sa façon de voir les choses et le monde.

      Supprimer
  3. Trop intéressant pour y passer en courant!
    Je reviens dès que j'ai plus de temps!
    bises en attendant!

    RépondreSupprimer
  4. Phil je passe te dire bonsoir
    UN bel hommage pour un créateur que je ne connais pas du tout*
    TU sais petite je n'ai pas ouvert beaucoup de livres et je ne lisais pas souvent de BD non plus*
    Je te sens ému en parlant de ton frère François*
    Elle est magnifique cette affiche PHIL mais je ne peux rien dire de plus car je ne connais pas ces livres du tout
    Petite je ne regardais pas ma soeur et tu sais encore moins lorsqu'elle lisait
    Pourtant j'aurai aimé qu'il puisse y avoir un partage
    MAIS............
    Merci pour ces mots et ton texte si sincère PHIL
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci France, mon frère - comme chacun des membres de ma famille, parents, frère et soeurs, neveux et nièces, amis, enfants de mes amis - m'apporte beaucoup. Pas seulement la tendresse fraternelle mais l'amitié, le désir de partager autre chose qu'un patrimoine génétique. Ça passe par la lecture, la musique, le cinoche, les balades, l'amour de la vie tout simplement. Ce n'est pas compliqué, il suffit d'écouter, de regarder et d'aimer et, contrairement à ce que l'on croit, c'est plus simple que de refuser, nier ce qu'il peut m'apporter.

      Supprimer
  5. Un très bel hommage qui me rappelle toute une époque ...

    Cdlt,
    Jma

    RépondreSupprimer
  6. C'est un très bel hommage et j'ai appris des choses que je ne connaissais pas!
    Je t'avouerai que je ne suis pas très BD ni science fiction, mais les westerns j'adorais ça quand j'étais jeune.
    Les seules BD que j'ai lues jusqu'à présent c'est "Les 7 vies de l'épervier" et les "passagers du vent" et quelques "Adèle BlancSec"!
    En fait, quand j'étais gosse, il n'y avait pas de livres chez nous. J'ai commencé à développer l'amour de la lecture quand je suis arrivée en France, à l'âge de 13 ans, car je pouvais emprunter des livres à l'école;o)
    Et depuis j'ai toujours préféré un bon roman à une BD. Voilà, tu sais tout;o)

    ***
    Re-bizzzzzzz****

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ta visite Mildred :) J'aime aussi "Les passagers du vent" et "Adèle Blanc-Sec".

      Supprimer
  7. Réponses
    1. Merci Flo :) As-tu fêté ton anniversaire avec tes copains?

      Supprimer
  8. Tout un monde fantastique que tu me fais connaitre; si je te dis en secret que j'ai passé 14 ans dans un collège catho. tu comprendras que "la censure" passait sur tout :)
    merci Phil

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Isabelle, j'ignore tout du monde que tu évoques, c'est presque de la science-fiction ;-)

      Supprimer
  9. Chacun son monde! Nos enfances ont façonné les adultes que nous sommes devenus. Chez nous les Bd, n'était pas des "vrais livres"! Alors je connais davantage les récits historiques que le monde fantastique de ces dessinateurs au génie reconnu!
    En tout cas une belle page de ton histoire à travers cet hommage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ta visite Lucie :) Lire des BD ne m'a jamais empêché de lire des "vrais livres"...

      Supprimer
    2. Des parents très présents si; pour eux lire devait servir à apprendre!Autrement il fallait se rendre utile!
      Je me suis rattrapée quand j'ai été parent à mon tour!

      Supprimer
  10. Phil avant de partir lire ma bible je viens te dire bonsoir bisou

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !