lundi 30 juin 2014

Vallée du Fango

Fango

A lire les guides, la balade devait être facile.
Nous avions randonné l’année dernière en Foret de Bonifatu toute proche et nous avons cru que la Vallée du Fango nous réserverait des surprises comparables. La forte chaleur nous a rapidement fait déchanter : 38°C à l’ombre, pas de vent et… peu d’ombre hélas !
Difficile d’arpenter ce chaos de rochers dans une telle fournaise. Peu enthousiastes à l’idée de suer des gouttes grosses comme des citrons, nous avons vite rejoins le Fango et l’ombre des rives pour faire trempette ! J’ai fait ensuite quelques photos en remontant le cours de la rivière pour combler ma frustration…

Fango

Vallée du Fango

Vallée du Fango

Vallée du Fango

Voir ou revoir :
En foret de Bonifatu

dimanche 29 juin 2014

Costa l’aube

Costa en Balagne

Se lever à l’aube, à la fraiche.
Découvrir les environs de ce petit village de Balagne.
Marcher sans but entre ombre et lumière.
Savourer les premières senteurs.
Loin du monde et du bruit…

Autour de Costa

Autour de Costa

Autour de Costa

Autour de Costa

Autour de Costa

Autour de Costa

samedi 28 juin 2014

Vers l’ile

Vers l’ile

L’émotion est réelle quand l’ile apparait à l’horizon. Elle nous rend joyeux quand nous reconnaissons les maisons de Santa-Maria-di-Lota où nous avions séjourné l’année dernière, quand nous retrouvons les couleurs du vieux port de Bastia, quand nous goutons la nuit dans la baie de L’Ile-Rousse...

San-Martino-di-Lota et Santa-Maria-di-Lota (Cap Corse)

Mer Tyrrhénienne

Vieux port de Bastia

Dans la baie de L’Ile-Rousse le soir

vendredi 27 juin 2014

Come back

Cheval

Je suis de retour en Alsace. Après avoir parcouru la Corse du Nord au Sud. A peine rentré, je suis allé saluer mes compagnons de l’aube...
A bientôt sur vos blogs !

Cigogne

Héron cendré

Lièvre

Poulain

Cigogneau

vendredi 6 juin 2014

Tango corse, suite…

Aiguilles de Bavella

Il est temps pour moi de retrouver la Corse que j’avais découverte l’année dernière grâce à mes amis Isabelle et Thierry.
Notre périple nous conduira de Bastia à Calvi, de Calvi à Ajaccio, puis Lévie où nous irons saluer nos amis corses avant de conclure notre séjour par une étape en Castagniccia.
Je serais de retour vers la fin du mois. A bientôt !

jeudi 5 juin 2014

Crépuscule

Crépuscule en plaine

Quand l’insomnie me gagne, je ne cherche pas le sommeil à tout prix. Je file vers le Rhin où j’attends le lever du jour.
Parfois, il n’y a rien à voir.
Ce n’est qu’une impression.
La brume couvre l’orge et les blés. Les premières lueurs caressent les silhouettes des arbres. Il n’y a pas de bruit, seulement le clic-clac de l’appareil photo…

Près du Rhin

Près de la Moder

mardi 3 juin 2014

Le Fadet est sympa

Fadet commun

A peine plus grand qu’un azuré, le Fadet commun a parfois pitié du photographe et daigne prendre la pose. Merci au Fadet qui n’a pas souhaité me rendre fada ! ;-)

Fadet commun

Fadet commun

lundi 2 juin 2014

Plus de sous, plus de soucis

Orchis miltaire

J’ai souvent râlé ici parce qu’une armée de faucheuses ratiboisaient les berges du Rhin où j’admirais les orchidées. A peine le temps de fleurir qu’elles disparaissaient avant l’heure !
Les restrictions budgétaires qui affectent tous les services publics depuis quelques mois ont cloué au sol les faucheuses.
Il n’y a plus de sous mais il y a des orchidées !
L’hiver dernier, j’avais craint que les travaux récents qui devaient permettre l’implantation d’un réseau de détection des crues du fleuve affectent leur biotope. Ma crainte n’était pas fondée : les orchidées sont présentes, en nombre et en variété.

Orchis pyramidal

Ophrys abeille

Ophrys abeille-bourdon

Ophrys araignée Ophrys bourdon

Ophrys araignée Ophrys bourdon

Ophrys bourdon

Ophrys bourdon

Ophrys bourdon

dimanche 1 juin 2014

En sillonnant la campagne

Vanneau huppé

En sillonnant la campagne près du Rhin, j’aperçois la silhouette désormais familière d’un vanneau huppé sur l’accotement de la route. Je m’arrête et me poste un peu plus loin. Depuis la voiture, j’essaie de capter l’oiseau, sans succès.
Alors que je quitte mon auto pour tenter une approche, le vanneau ne me fuit pas et vole vers moi. Arrivé à ma hauteur, il pousse des cris brefs, virevolte, revient vers moi toujours en criant. J’ai déjà assisté à une démonstration comparable en Camargue quand des échasses blanches cherchaient à m’éloigner de leurs petits.
J’en conclus que je suis très près du nid quand un second vanneau, probablement la femelle, procède de la même façon à mon égard. Il ne m’en faut pas davantage pour m’éclipser afin de ne pas compromettre l’avenir de la nichée…

Vanneau huppé

Vanneau huppé

Vanneau huppé

Bon dimanche à tous !

Voir ou revoir :
Vanneaux huppés