mardi 4 août 2015

Les funambules des friches

Sylvaine

Pendant mes vacances en Bretagne, les friches qui bordent le Rhin ont été rasées. A cause de la canicule, et jusqu’au retour des premières pluies et des nouvelles floraisons, il n’y avait presque rien à observer.
Les butineuses de tout poil furent les premières à ouvrir le bal. Je montrerai bientôt ici les abeilles et les bourdons qui jardinent patiemment sur mon disque dur. En attendant, voici les portraits de quelques funambules…

Thécla du bouleau

Tabac d’Espagne

Robert-le-diable

Myrtil

Vulcain

Zygène de la filipendule

28 commentaires:

  1. J'aime bien ces noms qui font penser au milieu ...
    Beau cadrage qui suggère le biotope .

    RépondreSupprimer
  2. Des milliers d'azurés dans les regains sur les Alpes... mais toujours aussi patiente et bien équipée, je piétine un peu! Tes photos me consolent de mes ratages : trop belles! Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les papillons, essaie de les approcher en fin de journée, ils sont plus calmes.
      Merci Gine, bonne journée.

      Supprimer
  3. Bonjour,
    Ils sont les bienvenus tes funambules car ici , je les attends toujours .On ne sait jamais , si la végétation par miracle avait le temps de repousser avant la date prévue pour le prochain massacre ...
    Amitiés .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La plupart du temps c'est la morne plaine aussi. Il y a quelques ilots de verdure où les faucheuses ont été moins actives et où se trouvent mes sujets.
      Bonne soirée Sophie.

      Supprimer
  4. tu as du beau monde dans les friches !
    un peu sec ici et pas grand chose !

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Philippe,
    C'est tout léger, des photos que j'apprécie toujours. Merci
    Bises de belle journée

    RépondreSupprimer
  6. Du beau monde qui fait plaisir à rencontrer
    Merci Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jackie, aujourd'hui ils étaient tous cachés...

      Supprimer
  7. Belle diversité, et ils sont tous magnifiques.
    Un joli petit monde.
    Belle fin de journée Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Pascale, il me semble qu'ils sont moins nombreux que les années précédentes mais je suis sans doute pessimiste.
      Bonne soirée.

      Supprimer
  8. Bonsoir Philippe. Un beau panel de délicieux papillons, très bien capturés comme tu sais le faire. Je t'envie d'en voir autant car ici je ne vois pas grand chose cette année : quelques Myrtils, des Azurés énervés, un ou deux Demi-deuil et j'ai pu aussi attraper dans mon apn un Robert le Diable mais un, pas deux. Merci pour ce charmant partage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas satisfait parce que je vois les populations décliner d'année en année. La prise de vues n'a jamais été facile mais ça commence à devenir difficile à cause du manque de sujets.
      Près du Rhin, tout a été rasé, il n'y a plus rien. Ils n'ont pas attendu le regain pour repasser ! J'ai encore 2 coins préservés par les pêcheurs où je trouve mes funambules...
      Bonne soirée Marie.

      Supprimer
  9. y'a du peuple quand même, ici pas beaucoup de papillons cette année hélas

    RépondreSupprimer
  10. Géniale cette série! tes bokehs sont toujours au top et j'apprécie ce genre de prise de vue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je privilégie une grande ouverture, entre 4 et 4.5, pour avoir un joli flou et assurer la netteté du sujet. Le grand capteur permet de monter en iso et de gagner ainsi en vitesse.
      Merci Caroline.

      Supprimer
  11. Très agréable série de papillons et les deux dernières sont fabuleuses. Bravo Phil.

    RépondreSupprimer
  12. J'espère que ces coins préservés par les pêcheurs, le resteront !... Je confirme qu'il y a de moins en moins d'insectes en général, même dans mon jardin, alors que je ne traite pas ! Ces trois dernières années, c'est vraiment la dégringolade :( Pour nous qui suivons de prés la faune et la flore, la situation se confirme ; c'est vraiment inquiétant !!! SUPER série Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette dégringolade m'inquiète car elle touche des communes "vertes" qui ne traitent pas ainsi que des zones situées le long du Rhin dites "forets de protection" où il n'y a pas de culture !
      Bonne soirée Chris, bises

      Supprimer
  13. Un défilé orangé
    Superbes prises

    RépondreSupprimer
  14. En regardant tes photos, je me suis demandée si hier nous n'avions pas été au bord du Rhin!
    J'ai photographié quasiment les mêmes papillons (la Zygène est différente chez nous), en montagne autour de 1200 m d'altitude dans l'arrière pays.
    Mais je n'ai pas la même impression , j'ai trouvé beaucoup d'insectes et de papillons bien sûr dans une zone un peu protégée et à l'écart des grands axes.Même avec la sécheresse importante , le moindre résidu d'humidité foisonnait de vie.
    Bonne fin de semaine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement qu'il existe encore des lieux préservés en montagne ! Dans les plaines agricoles, on court à la catastrophe...
      Bonne soirée Lucie.

      Supprimer

Vos messages sont appréciés, merci !