mardi 22 septembre 2015

Dans les vignes

Jeunes taureaux en Petite Camargue

« Ils sont dans les vignes les taureaux
Du matin au soir dans les coteaux
Ils récoltent des raisins
Pour en presser les pépins ! »

Une rencontre inattendue près de Gallician. Les taureaux semblaient aussi impressionnés que moi…

Jeunes taureaux en Petite Camargue

Jeunes taureaux en Petite Camargue

42 commentaires:

  1. Ils sont magnifiques ces taureaux, en tout cas ils te regardent pour la photo :)
    Bonne journée Philippe

    RépondreSupprimer
  2. curieux!!! pas de clôture?????
    sympa ces photos
    bonne journée
    danièle de casaphoto

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de clôture, mais ils étaient bien sages.
      Bonne journée Danièle.

      Supprimer
  3. Ils étaient sages car tu n'avais pas mis ta cape rouge !

    Biseeeeeeeees de Christineeeeee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas allé les chatouiller !
      Bonne journée Christine.

      Supprimer
  4. Bonjour Philippe. Ils sont superbes ces taureaux et quel beau noir lustré. J'aime cet animal quand on ne le met pas dans une arène pour amuser des dingues de sang et un toréador imbu de gloire. Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai assisté à une course camarguaise où il n'y a pas de mise à mort, c'est impressionnant. La beauté et la puissance du taureau sont spectaculaires !
      Bonne journée Marie.

      Supprimer
  5. oh, ils sont bien beaux !
    très belles photos !

    RépondreSupprimer
  6. Ces taureaux noirs sur fond vert clair, c'est très joli!
    Bonne semaine, @ bientôt haude

    RépondreSupprimer
  7. Très étonnants de les trouver là et en liberté, en tous cas je savoure la situation et tes photos qui sont très belles.
    Merci Philippe!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'ils s'étaient échappés de leur enclos mais ils ne se sont pas approchés de la route où je me trouvais.
      Bonne journée Caroline.

      Supprimer
  8. Une rencontre surprenante, quand je dois traverser des prés parqués où il y en a, je préfère les contourner quitte à faire un grand détour, les photo sont prises et réussies, maintenant c'est bon, évite-les ou du moins reste prudent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je les aperçus, je me suis arrêté pour faire quelques clichés et suis reparti sans demander mon reste.
      A bientôt Marie-Christine !

      Supprimer
  9. Puissants et cependant déliés , ils sont superbes et leurs cornes redoutables crèvent l'écran !
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  10. Très inhabituel comme pâturages. Entre taureaux et rosé des sables, le propriétaire terrien a peut-être un choix difficile à faire. Bonnes bouilles sympathiques, mais ça court et ça corne !
    Bonne semaine Philippe

    RépondreSupprimer
  11. Comme ils sont beaux !!!
    Merci Philippe

    RépondreSupprimer
  12. Des photos sublimes
    mais ils doivent être saouls avec tous ces raisins !!!

    RépondreSupprimer
  13. bonjour,
    une belle rencontre
    j'aime bien les teintes de tes photos..
    à bientot

    RépondreSupprimer
  14. Insolite rencontre
    Mais c'est les viticulteurs qui ne devaient pas être contents :(
    Bonne nuit Philippe ! Bises

    RépondreSupprimer
  15. Merci PHIL pour ces superbes photos *
    et pour ces belles rencontres*
    EN Camargue quel bel endroit ils cherchaient peut être du raisin!!!!!!!
    bisous

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour Philippe
    ils pâturent paisiblement et vendangent :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En mai, c'est un peu tôt pour vendanger ;-)
      Bonne soirée Kri.

      Supprimer
  17. Ils sont superbes. Bravo pour ces photos bien typiques de cette région.
    Bises

    RépondreSupprimer
  18. Ils ont une tête vraiment sympa ces jeunes taureaux. Et ils ont l'air très curieux et étonnés de te voir là, eux aussi. (sourire)
    Bonne soirée, Philippe. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'étonnement était partagé :)
      Bonne soirée Françoise.

      Supprimer
  19. Ils sont beaux et je ne savais pas que les taureaux aimaient le raisons. Bises Philippe

    RépondreSupprimer

Vos messages sont appréciés, merci !