mardi 25 août 2015

Le Crabier des Tourradons

Crabier chevelu

J’avais déjà observé le crabier chevelu lors d’un précédent passage en Camargue, plus précisément au Pont des Tourradons. Au printemps et en été 2012.
En mai dernier, en discutant avec un photographe belge, j’ai appris qu’il était toujours dans les parages. Dès le lendemain, je l’apercevais brièvement, perché.
Un matin plus tard, je le repérais dans les pâtures qui bordent la petite route. Marchant à découvert, je ne pouvais que provoquer sa fuite…

Crabier chevelu - 2

Crabier chevelu - 3

Crabier chevelu - 4

Voir ou revoir :
Au Pont des Tourradons
Les discrets

36 commentaires:

  1. Sympa cet oiseau que je ne connais !
    Bel envol !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Daniel, il appartient à la famille des hérons.
      Bonne journée.

      Supprimer
  2. Coucou Philippe,
    Voilà de bien jolies prises de ce crabier qui habite incontestablement cet endroit bien précis du Pont des Tourradons. Je lui ai également tiré le portrait.
    Si tu as eu de la chance, tu as du aussi y voir trois couples de Martins qui se partagent le territoire d'un côté et de l'autre du pont.
    J'aime beaucoup ta première photo, il est superbe.
    Belle journée à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas repéré les Martins, je pense qu'ils m'avaient à l'oeil ;-)
      Bonne journée Pascale.

      Supprimer
  3. A l'oeil patient
    L'oiseau à posé
    Belle allure
    Au regard imposee
    Le silence
    Dans son plumage
    Dessiné. ..

    Très bel oiseau que je ne connaissais pas
    Beaux clichés Philippe
    Douce journée à toi
    Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Philippe. Je connais cet oiseau pour l'avoir déjà vu en photo mais jamais en live. Il faudrait que j'aille en Camargue pour compléter un peu mes connaissances. Merci, en attendant, de partager les tiennes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a encore beaucoup d'oiseaux de Camargue que je n'ai jamais observés, c'est une raison suffisante pour y revenir chaque année.
      Bonne journée Marie.

      Supprimer
  5. il faut avoir l'oeil ! son envol est très beau !

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Philippe,
    Je n'avais encore jamais vu cet oiseau.
    Merci donc ...Il est bien beau.
    Je te souhaite une belle journée. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a parfois des bihoreaux dans cette zone mais je n'ai que obtenu que leur croupion, j'espère les observer plus longuement une prochaine fois.
      Bonne journée Élisa, bises.

      Supprimer
  7. Quel joli oiseau fait pour marcher dans les marais ! Merci pour la découverte et les belles prises Philippe !
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  8. Je n'en connaissais que le nom, mais ne l'ai jamais vu. Merci pour ce partage.
    Bonne journée Philippe!

    RépondreSupprimer
  9. Grâce à toi, je connais un nouvel oiseau, merci pour cette jolie série sans doute pas facile à réaliser.
    Bonne journée.
    Bernard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je photographie à la billebaude, c'est à dire en marchant et en utilisant les arbres et les buissons pour me cacher, donc cette série n'a pas été difficile à réaliser : une approche discrète rien de plus !
      Bonne journée Bernard.

      Supprimer
  10. Très bel oiseau que moi non plus je n'ai jamais eu l'occasion d'observer! Tes photos m'en consolent!

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Philippe
    Il est "tout ramassé" sur lui même mais quel élégant étirement à l'envol!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ressemble un peu au bihoreau, sa silhouette est moins massive.
      Bonne après-midi Kri.

      Supprimer
  12. Bonjour Phil
    Je n'ai vu que son cousin de Mayotte, le Crabier blanc menacé d'extinction.
    Tu fais une belle coche avec le chevelu, plus beau en plus ;-)
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il est superbe !
      Bonne soirée Nathalie.

      Supprimer
  13. Ta séquence photo ménage la surprise ! Une couleur délicatement crémeuse, la posture plutôt horizontale, le cou court, le bec bicolore, l'œil perçant de tant d'oiseaux ; l'animal ramassé un brin discret, quand tu le débusques et qu'il s'élance au vol l'instant d'après devient un superbe échassier puissant et élégant. Merci pour les présentations ; enchanté d'avoir fait la connaissance du Crabier chevelu.
    Bonne soirée Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Francis, le crabier sait se faire discret, en été sa robe est plus sombre et le rend presque invisible.
      Bonne soirée.

      Supprimer
  14. bonsoir
    une belle realisation malgré la fuite rapide de l'oiseau .
    la camargue est tres riche pour cela.
    à bientôt
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
  15. Une rencontre qui fait plaisir et pouvoir la photographier, encore plus... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais avoir la même chance avec le héron pourpré.

      Supprimer
  16. Merci Philippe, je découvre ce magnifique oiseau et tes photos sont superbes
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  17. Je ne le connaissais pas du tout, superbes photos !!!

    RépondreSupprimer
  18. Merci PHIL il est superbe cet oiseau que j'ai vu une seule fois en Camargue*
    tu as de trés belles photos et tu sais j'espère arriver à l'observer encore une fois*
    quel bonheur *
    gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il te faudra retourner aux Tourradons, il a un petit logement là-bas ;-)
      Bonne soirée France, bisou

      Supprimer

Vos messages sont appréciés, merci !